Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

2014-03-23T11:02:00+01:00

SE CONNECTER A SOI-MEME C'EST VIVRE LIBRE

Publié par Domi

 voyage-tourisme-sevrage-digital-detox-deconnection-copie-1.jpg

 

Pour vivre libre, pas besoin de se battre, pas besoin de courir, pas besoin de travailler dur. Pour vivre libre, il faut juste être dans la non action. Juste apprendre à se connecter à soi - même, quelques minutes par jour pour commencer ...puis augmenter la connexion dès que vous en ressentirez le besoin. En se connectant à son âme, nous allons solver inconsciemment (tout se fait tout seul du moment que l'on se connecte ) tous les problèmes que nous rencontrons. Rien de plus facile que de rentrer en méditation et laisser agir le monde de l'invisible pour nous.

 

 

rose.jpg

 

6 astuces au quotidien sans réseau

1 Réveillez-vous avec un bon vieux réveil plutôt qu'avec votre portable. Ça vous évitera de lire vos messages au saut du lit.

2 Bannissez le portable des toilettes ou de la chambre à coucher.

3 Segmentez votre journée avec un temps spécifique et limité pour lire vos courriels ou utiliser Facebook.

4 Faites un " sabbat Internet ", avec interdiction de se connecter du samedi au lundi.

5 Placez l'ensemble de vos téléphones au milieu de la table quand vous dînez au restaurant entre amis et le premier qui consulte le sien paie le repas.

6 Choisissez des endroits sans réseau pour vos vacances

Voir les commentaires

2014-03-22T20:24:00+01:00

LES HOMMES PREFERENT ... LES BRUNES ♥

Publié par Domi

 

 

1374439075 

 

Vous êtes blonde comme les blés ? Vous allez vous arracher les cheveux. Non, les brunes ne comptent pas pour des prunes. Pire, elles sont celles que les hommes rêvent d'épouser... Lio jubile, la malheureuse Marilyn regrette sa teinture platine. Juvénile ou fatal, californien, vénitien ou cendré, le blond semble susciter le désir. Ambivalent, il évoque l'innocence et la perversion, fascine jusqu'à l'obsession certains cinéastes comme Hitchcock, Lynch, Buñuel...

 

La blondeur est aussi l'attribut de Vénus, déesse de l'amour charnel. Elle invite à l'érotisme, comme chez Baudelaire qui écrit: "La femme doit être dorée pour être adorée"... Mais voilà, les blondes peuvent aller se rhabiller, elles ne sont pas bonnes à marier ! Selon une étude menée auprès de 1000 Britanniques pour le compte de Superdrug, une chaîne de pharmacies en Angleterre, et publiée dans The Telegraph, les brunes sont celles avec lesquelles on s'engage. Les hommes considèrent en effet qu'elles sont plus "profondes" et plus "raisonnables" et qu'elles possèdent toutes les qualités domestiques. Ils estiment qu'elles prennent davantage soin de leur apparence, qu'elles sont de meilleures maîtresses de maison, de meilleures gestionnaires de l'argent du foyer et de bien meilleures cuisinières.

 

Et si ce n'était qu'une histoire de fourneaux... Les brunes seraient plus chaudes, caliente, incendiaires, bref, "plus habiles dans la chambre à coucher". Les secrets d'un succès. Plus de la moitié des individus sondés (54 %) disent qu'ils préféreraient convoler avec une brune, 16 % une blonde et 30 % n'ont pas d'avis. Discrimination capillaire, encore, lorsqu'il s'agit de choisir une petite copine, 48% recherchent une fille avec une crinière foncée, seulement un homme sur quatre est attiré par les toisons d'or et 27% restent bouche bée. Et les rousses ? Le sondage n'en fait pas mention. Plus sexy, plus aimables, plus douée, les tignasses châtaines ont donc plus de chance de se faire passer la bague au doigt. Si vous n'avez ni charme latin ni regard de braise, mais que vous voulez jouer la séduction, il vous reste une astuce : passez au rouge !  

 

 

 

950d1ed0

Voir les commentaires

2014-03-17T21:12:00+01:00

L'OREILLE DU LOUP GRIS

Publié par J.DARWICHE

 

il_570xN.515304016_4qdj.jpg

 

(J. Darwiche et H. Musa. ED : Lirabelle)

Un jour, le lion, roi des animaux, tomba malade. Son vizir, le dernier Loup gris d’une peuplade disparue, annonça la nouvelle à tous les animaux :
Ceux de la plaine, ceux de la montagne, ceux de la forêt.
Tous défilèrent dans la caverne du lion pendant trois jour pour prendre des nouvelles de sa santé et lui souhaiter un bon rétablissement.
Tous, sauf le renard !
Le loup gris, qui était toujours assis à la droite du roi, et qui n’aimait pas le renard, fit remarquer au lion : " Tous vos sujets sont passés s’incliner devant vous et vous souhaiter proche guérison et longue vie, excepté le renard. On dirait que votre santé ne l’intéresse pas. "
Le lion en fut irrité. Il fronça les sourcils et montra les dents, ce qui était signe de mécontentement et annonçait une décision grave.
Le lièvre qui avait tout vu et entendu, courus chez son ami le renard :
" Ami, fais attention à toi ! Le loup gris a fait remarquer ton absence et le lion est furieux contre toi. "
Le renard remercia le lièvre, traîna encore un jour, attrapa un poulet et se présenta le lendemain, en fin de journée, devant le lion.
Les moustaches du lion tremblèrent de colère devant l’insolence du renard :
" Voilà 4 jours que je suis au lit. Tous les animaux sont venus s’enquérir de mes nouvelles, sauf toi ! ? Ma santé ne t’intéresse-t-elle point ? Vas-tu prétendre que tu n’étais pas au courant de ma maladie ? "
" Ni l’un, ni l’autre, majesté. J’ai appris la nouvelle de votre maladie en même temps que les autres ; mais je me suis demandé s’il valait mieux venir tout de suite m’incliner devant vous ou courir chercher un remède. La sagesse et mon inquiétude pour votre santé m’ont poussé à courir le royaume pour demander aux médecins leur avis. "
" Et alors ? "
" Eh bien, tous les grands médecins sont d’accord sur le même remède. "
" Pourrai-je savoir lequel ? "
" Bien sûr ! Pour guérir, vous devez manger une soupe de poulet à laquelle il faut ajouter l’oreille droite d’un loup gris. Et je crois que notre grand vizir sera heureux de vous offrir la sienne. "
Le lion jeta un coup d’œil interrogatif vers le loup gris qui ne put qu’accepter de sacrifier son oreille.
Le lion mangea la soupe et s’endormit d’un profond sommeil.
Le renard se leva pour partir. Mais avant de quitter la caverne, il s’approcha de l’oreille gauche du loup et lui dit :
" Si tu veux sauver l’oreille qui te reste, surveille ta langue et ne dis plus du mal des autres! " 

il 570xN.501658323 gh9n

Voir les commentaires

2014-03-16T22:02:00+01:00

RISQUER

Publié par RUDYARD KIPLING

Grand-Canyon-Skywalk3.jpg

 

 

Rire, c’est risquer de paraître fou...
Pleurer, c’est risquer de paraître sentimental...
Tendre la main, c'est risquer de s'engager...
Montrer ses sentiments, c'est risquer de s'exposer...
Faire connaître ses idées, ses rêves, c'est risquer d'être rejeté...


Aimer, c'est risquer de ne pas être aimé en retour...
Vivre, c'est risquer de mourir...

Espérer, c'est risquer d'être désespéré...
Essayer, c'est risquer de défaillir...


Mais nous devons en prendre le risque !
Le plus grand danger dans la vie,
c'est de ne pas risquer...
Celui qui ne risque rien
Ne fait rien... n'a rien... n'est rien !

~ Rudyard Kipling ~ 

Voir les commentaires

2014-03-13T18:42:00+01:00

ESSAIM D'ABEILLES

Publié par Domi

1920062_614217751994326_339024269_n.jpg

 

Tout le monde aime le miel, mais nous préférons généralement les abeilles un peu plus loin. Les morts suite aux piqûres d'abeilles ne sont pas si rares, d'ailleurs ces adorables créatures font plus de victimes que les requins, les crocodiles et les marmottes réunies. En vérité, les piqûres d'abeilles sont la 19ème cause de mortalité dans le monde, vous avez une chance sur 62.950 de mourir de cette façon.


C'est ce qui est arrivé à un homme du nom de Jaam Singh Girdhan Barela, un indien de 50 ans. Ce dernier venait de perdre sa femme au cours de circonstances tragiques et le corps de cette dernière devait être brûlé durant une cérémonie telle que traditionnellement pratiquée par les hindous. Cependant, les flammes et la fumée ont incommodé un essaim d'abeilles qui a rapidement envahi la cérémonie, attaquant les gens qui s'y trouvaient. Alors que tous courraient pour se réfugier, le mari endeuillé a décidé de rester sur place et poursuivre la cérémonie. Mauvaise décision, car il décédera suite aux nombreuses piqûres.

Voir les commentaires

2014-03-12T19:23:00+01:00

LE LOUP ET L'AGNEAU

Publié par JEAN DE LA FONTAINE

le%20loup%20et%20l%20agneau  

 

 

La raison du plus fort est toujours la meilleure :
Nous l'allons montrer tout à l'heure (1).
Un Agneau se désaltérait
Dans le courant d'une onde pure.
Un Loup survient à jeun, qui cherchait aventure,
Et que la faim en ces lieux attirait.
Qui te rend si hardi (2) de troubler mon breuvage ?
Dit cet animal plein de rage :
Tu seras châtié de ta témérité.
Sire, répond l'Agneau, que Votre Majesté
Ne se mette pas en colère ;
Mais plutôt qu'elle considère
Que je me vas (3) désaltérant
Dans le courant,
Plus de vingt pas au-dessous d'Elle ;
Et que par conséquent, en aucune façon,
Je ne puis troubler sa boisson.
Tu la troubles, reprit cette bête cruelle,
Et je sais que de moi tu médis l'an passé.
Comment l'aurais-je fait si (4) je n'étais pas né ?
Reprit l'Agneau ; je tette encor ma mère
Si ce n'est toi, c'est donc ton frère.
Je n'en ai point. C'est donc quelqu'un des tiens :
Car vous ne m'épargnez guère,
Vous, vos Bergers et vos Chiens.
On me l'a dit : il faut que je me venge."
Là-dessus, au fond des forêts
Le loup l'emporte et puis le mange,
Sans autre forme de procès.

 

 

Voici une des fables les plus connues...
Le terme de "procès" employé à la fin de
la fable peut faire réfléchir en quoi elle
peut exposer réellement un procès.
" L.F. fixe en ses vers les circonstances respectives
de ceux qui sont dans le récit accusateur (le Loup)
et défenseur (l'Agneau) plaidant la cause de la
victime (le Loup) face à l'agresseur (l' Agneau)
afin que le lecteur soit le juge de cette cause"
(Patrick Goujon, Le Fablier, N°3 )
" [...] la prétention du Loup qui veut avoir raison
dans son injustice, et qui ne supprime tout prétexte
et tout raisonnement que lorsqu'il est réduit à
l'absurde par la réponse de l'Agneau." (Chamfort)
" [...] "Le Loup et l'Agneau", cette merveille, pas un
mot de trop ; pas un trait, pas un des propos du
dialogue, qui ne soit révélateur. C'est un objet
parfait." A.Gide (Journal 1939-1949, Bibl.de La Pléiade)

(*) Les sources sont Ésope (titre identique)
et Phèdre (I,1) que L.F. suit d'assez près

(1) à l'instant même
(2) assez hardi pour
(3) "Tous ceux qui savent écrire et qui ont
étudié, disent "je vais" [...] mais toute la cour
dit "je va", et ne peut souffrir "je vais", qui
passe pour un mot provincial ou du peuple
de Paris" (Vaugelas).
Je me vas : forme dite progressive
marquant la continuité de l'action : je suis
en train de me désaltérer.
(4) puisque

Voir les commentaires

2014-03-10T20:24:00+01:00

HABITUDES

Publié par Yasmina Khadra

Voir les commentaires

2014-03-08T23:00:00+01:00

SYMBOLIQUE DU CORBEAU

Publié par Domi

994325 454303771335459 1711103212 n   

Le Corbeau, tout comme d'autres animaux ( dont le Loup ), n'a acquis une symbolique négative que récemment et quasi uniquement en Europe. Vu en rêve, il est censé être un oiseau de mauvaise augure, et les romantiques voient surtout en lui l'oiseau noir qui vole au dessus des champs de bataille pour se nourrir des cadavres ( c'est ici l'aspect charognard du Corbeau qui est "diabolisé" ). En Inde, le Mahâbhârata assimile les Corbeaux à des messagers de la mort. Dans le calendrier Babylonien, le Corbeau régit le 13ème mois, et est perçu de façon négative. On croyait aussi, auparavant, que les corbeaux pondaient leurs oeufs par le bec, on les éloignait donc des femmes sur le point d'accoucher afin d'éviter que celles-ci ne souffrent trop. Dans la croyance populaire, le Corbeau est considéré comme un voleur, c'est pourquoi en Irlande, on interdit aux enfants de se servir de tiges de plumes de Corbeau comme paille, afin d'éviter que cela ne les incite au vol.

 

En dehors de ces cas précis et isolés, la symbolique du Corbeau est plus positive, que ce soit en Orient ou en Occident. Ce symbolisme négatif vient de son côté charognard, et du fait qu'il négligerait soit-disant ses petits.  En Chine et au Japon, il est considéré comme un symbole de gratitude filiale, de par le fait qu'il nourrit ses parents, pratique qui ressemble à la tradition de ces sociétés. Au Japon, il symbolise aussi l'amour familial, mais il est aussi un messager divin, et les Tcheou le considère comme un oiseau de bonne augure, qui annonce leurs victoires et symbolise leur vertu. En Chine il est considéré comme un oiseau solaire : ce sont 10 Corbeaux qui se sont envolés du mûrier du levant pour apporter la lumière au monde, mais 9 furent abattus par Yi le Bon Archer afin d'éviter que le monde ne soit consumé. Des pierres sculptées du temps des Han montrent un corbeau à trois pattes au sein du soleil. Il serait donc le principe qui anime le soleil, voire même une représentation du yang, impair. Les trois pattes de ce corbeau, qui sont l'emblème des empereurs chinois, représentent le déroulement du cycle solaire sur une journée : lever, zénith et crépuscule.

 

Dans la Genèse, le Corbeau, en allant vérifier si la terre réapparaît après le déluge, devient un symbole de perspicacité. Ailleurs dans la Bible, il apporte du pain dans le désert au prophète Isaïe, ainsi qu'aux ermites Antoine et Paul. Certains saints chrétiens sont même accompagnés de corbeaux : Benoît, Boniface, Oswalde et Meinrad ; et St Vincent fut défendu de l'attaque des carnassiers par des corbeaux. Selon une légende Ukrainienne, les corbeaux au paradis possédaient un plumage multicolore, mais après la chute d'Adam et Ève, ils se sont mis à manger des charognes, et leurs plumes sont devenues noires. Cette légende dit aussi que les corbeaux retrouveront leur beauté et un chant harmonieux à la fin des temps, dans un paradis nouveau.

 

Dans la littérature alchimique, le corbeau est toujours associé à la phase de putréfaction, et à la matière au noir ( la materia prima ). Cette dernière est appelée Tête du Corbeau, elle est lépreuse, et il faut la blanchir " en la lavant sept fois dans les eaux du Jourdain" ( d'où sa représentation sous la forme d'une tête blanche ).  

 

En Grèce, là encore solaire, le Corbeau est consacré à Apollon, c'est un messager des dieux, et il rempli des fonctions prophétiques ( l'emplacement de l'omphalos de Delphes aurait été déterminé par des corbeaux ). Il fait aussi partie des attributs de Mithra, et il est réputé capable de conjurer les mauvais sorts. Mais même ici il garde un aspect négatif, puisqu'il ne put conserver sa place auprès d'Athéna, et fut remplacé par la chouette, à cause de son coté trop bavard. La légende raconte que le plumage originellement blanc du Corbeau devint noir suite à une malédiction lancée sur lui par Apollon, pour le punir de ses indiscrétions. Malgré cela, le Corbeau reste le compagnon préféré du Dieu Soleil. Une autre légende explique pour quoi Apollon a transformé le Corbeau en une constellation d'étoiles du même nom : Apollon envoya l'oiseau dans un monde aquatique afin d'accomplir une mission, mais le Corbeau apercevant un figuier dont les fruits n'étaient pas encore mûrs, se posa près de l'arbre pour attendre que les fruits mûrissent au lieu de remplir sa mission. Apollon entra en colère et le transforma en constellation d'étoiles.

 

Les légendes celtiques regorgent de Corbeaux qui jouent principalement des rôles prophétiques. La déesse celte de la guerre, Morrigan, ainsi que le dieu Lug sont des dieux aux corbeaux, et en Irlande, le surnom de la Déesse de la guerre, Bodb, veut dire "corneille". D'autres personnages des légendes celtes sont accompagnés de corbeaux, et lorsqu'il s'agit de femmes, ce sont toujours des représentantes de la guerre et/ou de la mort. Le Corbeau était d'ailleurs un animal sacré chez les gaulois, et dans les mythologies germanique et nordique, il est symbolisé par Hugin ( Esprit ) et Munin ( Mémoire ), les deux compagnons d'Odhinn ( Wodan ). Ces deux corbeaux sont à la fois des messagers et les envoyés d'Odhinn sur terre. Odhinn porte d'ailleurs parfois des noms voulant dire "Dieu aux corbeaux". Ces deux corbeaux survolent la terre du milieu chaque jour et chaque soir ils rapportent à Odhinn ce qu'ils ont vu et entendu. A ce titre le corbeau devient donc un représentant des forces chtoniennes ( des forces de la terre ). Il symbolise le lien entre les hommes épris de spiritualités ( symbolisés par Odhinn ) et la terre / le monde physique.

 

Chez les Maya, le Corbeau est le messager du Dieu du tonnerre et de la Foudre. En Amérique du Nord, le Corbeau est souvent un héros et un démiurge primordial, qui organise et civilise le monde déjà créé par d'autres esprits. En Afrique Noire, il possède un rôle de guide et d'esprit protecteur, puisqu'il prévient les hommes des dangers qui les menacent.

 

Le Corbeau est aussi un symbole de la solitude, de la retraite volontaire, c'est-à-dire de l'isolement destiné à atteindre un niveau de conscience supérieur. il est aussi un symbole de l'espoir, son croassement répétitif voulant dire "demain, demain" en latin.

En plus de ses rôles de héros solaire, de démiurge ou de messager divin, le corbeau a aussi un rôle de guide, et entre autres de guide des morts, de par son aspect psychopompe ( il perce le voile des ténèbres sans se perdre ).

 

Le Corbeau semble avoir un symbolisme positif chez les peuples nomades, chasseurs et pêcheurs, et négatif chez les peuples sédentaires et liés à l'agriculture. Il symbolise le côté sombre de la psyché, qui peut se transformer et devenir bénéfique dès que l'on prend conscience de cet aspect de nous et qu'on l'intègre à la lumière de notre conscience. Les traditions celtiques reflètent bien cette symbolique double puisque dans celles-ci, le Corbeau est à la fois un oiseau céleste et solaire, et un oiseau des ténèbres et de la partie sombre de nous même. D'ailleurs l'expression Irlandaise " posséder la sagesse du corbeau" signifie avoir la connaissance suprême.

 

90f5d3a2.jpg

 

Aspects totémiques du Corbeau :

 

Ceux qui ont le Corbeau pour totem ne sont pas des solitaires, la solitude les met mal à l'aise, ils affectionnent la compagnie, cela les sécurise. C'est au sein d'un groupe ou d'une organisation qu'ils travailleront le mieux et qu'ils se sentiront le plus en sécurité, et heureux. Ils sont d'ailleurs loyaux à leur groupe et sont prêt à le défendre de toute attaque verbale ou physique. Comme leur totem, les Corbeaux sont souvent prudents et soupçonneux, peut être à cause d'anciennes blessures vécues dans des situations semblables. Leur tendance à fuir lorsqu'ils sentent un danger les ferait même presque passer pour lâches. De même que leur totem possède une connotation magique, les corbeaux semblent avoir la faculté de réaliser leurs désirs. Ce sont aussi des confidents dignes de confiance, sur la discrétion desquels on peut compter. Les Corbeaux montrent aussi une tendance à l'indécision, ils sont lents à se décider, aussi bien pour des choses futiles que pour des décisions importantes. Par contre une fois leur décision prise, ils s'y accrochent et s'y tiennent fermement.

 

Les corbeaux sont remuants, accommodants, bavards et même artistes, en clair ils aiment tout ce qui est nouveau. S'ils bougent ils ne sont pas pour autant agités, mais lorsqu'ils ont fait le tour d'un sujet ou d'une relation, il leur faut passer à autre chose. Les corbeaux sont souvent des gens agréables, qui ont un bon caractère, mais ils sont très sensibles à l'ambiance, à ce que dégage une personne ou un groupe, si cela ne leur convient pas alors ils peuvent devenir tristes voire irritables. D'ailleurs les corbeaux montrent plus facilement que d'autres leurs deux cotés : parfois gais et amusants, et parfois rébarbatifs, chicaneurs, entêtés et tristes. De la même façon ils peuvent sembler se tuer à la tâche, mais lorsqu'ils décident de faire une pause il leur devient difficile de se remettre au travail, ils peuvent même alors paraître léthargiques voire paresseux. Les Corbeaux alternent ainsi des périodes de repos absolument nécessaires, et des périodes de travail acharné.

 

Les Corbeaux aiment l'ordre et l'efficacité, aussi bien dans le domaine professionnel que privé. Ils n'aiment pas la pagaille, ou la confusion. Plutôt bon-enfants, ils s'intègrent généralement bien dans un groupe, et leur tact, et leur diplomatie peuvent aider à souder un groupe, et à en faire une équipe harmonieuse. Cela est lié à leur répulsion pour la solitude. Tous seuls ils peuvent même déprimer sérieusement, c'est avec d'autres qu'ils peuvent se sentir exister, ils ont besoin de pouvoir partager. Ils n'aiment pas non plus les disputes ou les sensations fortes, et leur dévouement à tous donne parfois l'impression qu'ils mangent à tous les râteliers. Ils ont aussi un besoin d'équilibre et de justice, besoin qui reflète leur équilibre entre le monde physique et le monde spirituel. Les corbeaux sont donc des gens qui ont les pieds bien ancrés sur terre, mais qui s'intéressent aussi profondément aux mystères de la vie.

 

Ce sont aussi des romantiques qui aiment tellement l'amour qu'ils peuvent s'installer avec quelqu'un sans qu'une vraie relation soit établie, et ils peuvent être amenés à le regretter. Ils rêvent d'amour parfait, mais ils découvrent quand dans la réalité la perfection est beaucoup plus difficile à trouver qu'ils ne le pensent. Ils cherchent alors sans cesse le/la partenaire parfait(e), ce qui peut les faire apparaître volages et flirteurs. Pour eux la sexualité est importante, non dans l'acte lui même mais surtout dans la conquête et les préliminaires avant l'acte, qu'ils trouvent passionnants. Ce sont donc des amoureux tendres et doux, et leur appétit sexuel peut paraître excessif pour certaines personnes.

 

 

 

 corbeau-croix-celtique.jpg

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog