Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

2009-01-31T21:39:00+01:00

LE COEUR DE LA SORCIERE

Publié par CREIRWY

 

 

Dans le cœur de la sorcière,

Se cache un sourire,

Qui ne cesse de fleurir.

Elle ne sera jamais amère.

 

Il se cache et soupire,

Sans jamais flétrir…

Teint sur son âme,

Comme une fleur parme…

 

On l’a fait périr,

On l’a fait pâtir…

Pendue, brûlée,

Battue, calcinée…

 

Les temps ont changé…?

Elle n’en est pas si sûre…

Et son cœur sourit, jamais dur.

Les hommes ont avancé,

 

Mais ils ont perdu la trace,

De leur Mère, cette Terre.

Elle est partout, entière,

Mais ils ne voient rien, voraces,

 

Du sang des uns et de l’argent de l’autre.

Son visage, son sourire,

Elle n’a plus à les cacher aux autres,

Pas plus qu’à craindre de mourir…

 

Quoi que… la différence,

Rime encore de nos jours,

Avec intolérance…

Son sourire est encore lourd,

 

Malgré les ans qui passent…

Chaque fois qu’elle trépasse,

Suivant la route infinie

Du grand cercle de la valse-vie,

 

Elle espère, sans y croire,

Que l’homme pourra voir,

Sans avoir peur, ni se moquer,

Sans châtier, ni tuer,

Celui qui ne lui ressemblera pas.

Le cœur de la sorcière est-il noir ?

Peut-être, mais moins que l’espoir,

Qu’un jour on s’aime tous ici bas.

 

Son cœur est un vieux grimoire,

Qui conserve dans ses mémoires,

Le souvenir heureux,

De l’amour des hommes, mélodieux.

 

  Creirwy, 8 avril 2004.

Voir les commentaires

2009-01-27T18:00:00+01:00

FAITES-EN UN BON DELINQUANT

Publié par CHEZ TOM

 




C’est justement pour préserver ce qui est neuf et révolutionnaire dans chaque enfant que l’éducation doit être conservatrice, c’est-à-dire assurer "la continuité du monde".

Hannah Arendt

 

Une éducation est réussie le jour où l’adolescent peut dire à ses parents et à ses maîtres : vous vous êtes trompés, votre univers, nous, on n’en veut pas."
Maud Mannoni


Si vous gâchez l’éducation de vos enfants, ce que vous pouvez réussir à côté importe peu !

Jacqueline Kennedy Onassis


La plus grande difficulté de l’éducation, c’est de transformer les idées en expérience.
George Santayana

 



Faites-en un bon délinquant


Il s’agit de 12 règles, données par la police de Seattie, dans l’Etat de Washington, aux USA, proposées aux parents qui désirent faire de leur enfant un bon délinquant :


1. Dès l’enfance, donnez-lui tout ce qu’il désire. Il grandira en pensant que le monde entier lui doit tout.

2. S’il dit des grossièretés, riez, il se croira très malin.

3. Ne lui donnez aucune formation spirituelle. Quand il aura 21 ans, « il choisira lui-même ».

4. Ne lui dites jamais : « C’est mal » Il pourrait faire un complexe de culpabilité. Et plus tard, lorsqu’il sera arrêté pour vol de voiture, il sera persuadé que c’est la société qui le persécute.

5. Ramassez tout ce qu’il laisse traîner. Ainsi, il sera sûr que ce sont toujours les autres qui seront responsables.

6. Laissez-lui tout lire. Stérilisez la vaisselle, mais laissez son esprit se nourrir d’ordures.

7. Disputez-vous toujours devant lui. Quand votre ménage craquera, il n’en sera pas choqué.

8. Donnez-lui tout l’argent qu’il réclame. Qu’il n’ait pas à le gagner. Il ferait beau voir qu’il ait les mêmes difficultés que vous.

9. Que tous ses désirs soient satisfaits : nourriture, boisson, confort, sinon il sera « frustré ».

10.Prenez toujours son parti. Les professeurs, la police lui en veulent à ce pauvre petit !

11. Quand il sera vaurien, proclamez vite que vous n avez jamais rien pu faire.

12. Préparez-vous à une vie de douleur ; vous l’aurez.


Pour éviter qu’il devienne délinquant, le plus important est d’accorder du temps, de l’amour, des limites et, de la stabilité à l’enfant, de communiquer ouvertement avec lui et de lui montrer l’exemple. Ce n’est pas simple tous les jours, mais c’est le meilleur chemin.


Rosette POLETTI (infirmière, pédagogue et psychothérapeute) avec la collaboration de Barbara Dobbs.

 

Voir les commentaires

2009-01-25T11:33:00+01:00

L'ANGE DE L'ETOILE DU MATIN

Publié par Charles VAN LERBERGHE




L'ange de l'étoile du matin
Descendit en son jardin
Et s'approchant d'Elle :

" Viens, lui dit-il, je te montrerai
Les beaux vallons et les bois secrets
Où vivent encore, en d'autres rêves,
Les esprits subtils
De la terre. "

Elle étendit le bras, et rit,
Regardant entre ses cils
L'ange en flamme dans le soleil,
Et le suivit en silence.

Et l'ange, tandis qu'ils allaient
Vers les ombreux bosquets,
L'enlaçait, et posait
Dans ses clairs cheveux plus longs que ses ailes,
Des fleurs qu'il cueillait
Aux branches au-dessus d'Elle.


Charles VAN LERBERGHE

Voir les commentaires

2009-01-19T20:10:00+01:00

LE FAUCON

Publié par INTERNET


Mes paupières lourdes s'ouvrent faiblement
J'entrevois une forme à l'horizon
Je lève la tête et soudain j'entends
Le cri empirique du noble faucon

De son vol puissant resplendit la gloire
Liberté d'antan que tu as acquise !
Ton plumage luisant brille comme un ciboire
Majestueusement tu défies la bise.

Esquisses légères, danses fantastiques :
Incarnation d'une liberté mythique...
Tu es mon emblème, tu fuis dans le vent
Rapace que j'aime, oublie donc le temps !

Marilyne COLLET   
(15 à 19 ans)

Voir les commentaires

2009-01-17T18:00:00+01:00

PAROLES DE LOUP

Publié par ASSOCIATION FRERE LOUP

loup

Les photos de cet article viennent du blog LE KLAN DU LOUP que je vous conseille vivement de visiter !
http://loup.over-blog.org/ 

VOUS EXAGÉREZ

 

Vous les hommes, vous avez tendance à modifier la vérité pour servir vos intérêts.

POUR PASSER POUR UN HEROS:
vaincre un plus faible n'est pas glorieux, ce sont toujours des loups féroces, des bandes nombreuses etc. que vous avez affrontées !

POUR DE L'ARGENT:
la prime pour un loup qui s'était jeté sur des humains était bien tentante.

POUR UN ALIBI:
c'est sûr, j'ai servi à masquer certains de vos crimes.

POUR OBTENIR UN POUVOIR:
celui qui me fréquentait, (tueur ou meneur de loups) était craint.
L'Eglise s'est servie de moi pour accroître son pouvoir.
(J'étais une créature du Diable ou " le fléau de Dieu " envoyé pour punir les mauvais chrétiens).

POUR FAIRE UN TITRE DE JOURNAL :
les exemples ne manquent pas mais les enquêtes démontrent l'exagération (ainsi en Russie, vous n'avez jamais pu avoir de certitude sur ces bandes de loups affamés dévorant des dizaines de personnes signalées dans vos journaux).

Regardez donc les récits anciens avec beaucoup de prudence car, même si on a pas cherché à transformer la vérité, le contexte n'est plus le même et les mots n'ont plus le même sens.


JADIS J'AI MANGE DES HUMAINS:

Autrefois, s'il m'est arrivé de manger de la chair humaine, celle-ci provenait des cadavres, des blessés et des moribonds, victimes des grandes épidémies, de la famine ou que vous laissiez sur les nombreux champs de batailles.
Je crains l'homme ; ce bipède debout me fait fuir (cependant s'il trébuche, cela peut déclencher chez moi un réflexe d'attaque).


ENRAGE :

Parfois des maladies comme la rage ont modifié mon comportement :
Je devenais alors furieux, mordant tout ce qui bougeait. Dans ces cas, je me suis attaqué à des humains bien vivants. On a cependant beaucoup amplifié ces attaques.


JE NE SUIS PAS DANGEREUX :

Malgré les histoires que l'on colporte à mon sujet, je ne présente pas de danger. Il est prouvé que je n'attaque pas l'homme (mais je peux me défendre).

Dans les parcs nationaux américains où des milliers de visiteurs font du camping sauvage, je n'en ai attaqué aucun.
Au cours d'une période de 16 années, quand nous étions encore nombreux en France, sur plus de 8300 de frères que vous avez tués, 14 seulement se serait jetés sur vous (peut être pour se défendre ou à cause de la rage).


ME RÉINTRODUIRE EN FRANCE ?

Certains envisagent de me remettre dans des régions de France encore sauvages.

Idées intéressantes mais tant que l'ensemble de la population n'est pas favorable, me réintroduire est voué à un échec.
Mes frères, venus naturellement d'Italie (on les a pas relâchés) essayent de conquérir le Mercantour.
Espérons qu'on les laisse y vivre en paix !

Et vous, êtes vous prêts à accepter ma présence dans vos bois ?

 

M'AIMER, C'EST :

- Ne pas vouloir me faire venir dans votre environnement. Je ne suis pas fait pour vivre dans un appartement ou dans un enclos.
- Conserver des milieux naturels où je me plais à vivre.
- Ne pas me détruire.
- Faire comprendre à tous que je suis tout le contraire du " grand méchant loup " sanguinaire.
- Pour m'observer, là où je vis, ayez la plus grande discrétion. Devenez, arbre, rocher, buisson dans le paysage afin de ne pas perturber ma vie.

Si vous respectez ces consignes, c'est que vous m'aimez vraiment.

 

loup
Si vous ne pouvez m'aimer, je vous demande seulement de me considérer comme un animal comme un autre qui doit avoir sa place dans la nature et me laisser y vivre tranquille.

Source : ASSOCIATION FRERE LOUP
http://home.tele2.fr/frereloup/pages/sommaire.htm

D'autres sites  à voir :
http://www.loup.org/
http://www.loups-chabrieres.com/
http://www.loupsdugevaudan.com/www.loupsdugevaudan.com/index.html

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog