Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LA LEGENDE SECRETE DES FLEURS : LE MUGUET

Publié le par CONSTANTA




LE MUGUET


Notre histoire commence dans une famille qui vivait dans un petit village. Même s’ils étaient pauvres, l’amour profond qui réunissait la mère, le père et leur petite fille les rendait heureux. La fille jouait et chantait dès l’aube jusqu’au soir. Mais un accident affreux mit fin à ce bonheur en tuant ses parents. La petite resta seule au monde.


Un matin, la Reine des Fleurs qui surveillait leur merveilleux jardin, fut étonnée de la voir
solitaire et accablée de tristesse, en cueillant les fleurs qu’elle avait tant soignées. Marchant sur ses pas, elle la vit s’arrêter face au tombeau de ses parents, le couvrant de fleurs et de chaudes larmes. La Reine envoya vers elle un parfum qui la fit s’endormir sur place.


Puis, elle parut dans son rêve en lui disant :
“ Grâce à ta gentillesse envers la Nature et parce que tes parents te manquent tant, je vais te transformer en fleur, au printemps, pour rester avec eux. ”


Se réveillant, la petite se souvint du rêve et elle en fut très contente. Elle alla à la maison,
attendant avec impatience l’arrivée du printemps. En effet, au mois de mars, tout le village constata sa disparition. Et les gens ne furent pas moins étonnés de voir sur le tombeau de ses parents une petite fleur unique au monde.


Les petites floraisons étaient blanches et ressemblaient à des larmes d’enfant. De plus, elle
était enveloppée de deux grandes feuilles vertes. Seule la Reine des Fleurs savait qu’elles étaient les deux parents de la fille qui la protégeaient, en l’embrassant de part et d'autre.


C’est ainsi qu’une nouvelle fleur parut au monde. Elle fut appelée LE MUGUET.
Dans mon pays, son nom est “ PETITE LARME ” ; elle ne vit que pendant le printemps et maintenant nous savons bien pourquoi.



http://crdp.ac-lille.fr/sceren/francophonie/nouvelles/constanta.pdf

Publié dans CONTES DIVERS

Partager cet article
Repost0

PAULO COELHO

Publié le par COELHO



«Personne n'aime demander beaucoup à la vie, parce qu'il a peur de l'échec.
»
Le pèlerin de Compostelle

«Combien de fois abandonnons-nous notre chemin, attirés par l'éclat trompeur du chemin d'à côté ?»


«La seule manière de sauver nos rêves est d'être généreux avec nous-mêmes.»
 
Le pèlerin de Compostelle



 

 PS : 

Désolée, je ne serais pas trop présente cette semaine pour des raisons professionnelles, n'hésitez pas à me laisser des commentaires, je ne fais pas d'article mais je passerai vous  lire comme d'hab. Prenez bien soin de vous tous a+

Bisous
Domi
La sorcière d'Arcane

Publié dans PROVERBE DU JOUR

Partager cet article
Repost0

PROFITER DE LA VIE, TOUT SIMPLEMENT

Publié le par NICOLE ASSELIN




Profiter de la vie, c'est prendre le temps pour le plaisir, pour reprendre son souffle, pour s'offrir des périodes de repos et de loisir, tout ces moments qui donnent une dimension heureuse à la vie : écrire, jouer, lire, danser, jardiner, se promener dans la nature, s'accorder du répit ou, pourquoi pas, ne rien faire du tout.

C'est tout cela qui nous permet d'être heureux le plus simplement du monde, et qui donne un sens à notre existence. Mais profiter de la vie, c'est aussi prendre son temps parfois. Drôle à dire à une époque où le temps est une denrée rare, où on court du matin au soir pour arriver à tout faire. Ceux qui croient que le temps c'est de l'argent diront que s'offrir le luxe de prendre son temps, c'est perdre des heures précieuses, les gaspiller inutilement. Mais c'est peut-être aussi le contraire.



Prendre son temps, c'est se donner le temps de regarder sa vie, de la penser, de la rebâtir ou de la remodeler, et de réfléchir aux projets qui nous tiennent à coeur, sans se sentir bousculée, sans être hantée par les tâches à accomplir, sans ressentir le besoin de s'occuper les mains à tout prix. Ca ne veut surtout pas dire remplir son temps à ras bord ou s'éparpiller dans tous les sens.

Chaque matin, une nouvelle page se tourne pour chacun de nous. Elle est vide et personne ne la remplira pour nous. Et si nous nous amusion à établir la liste des menus plaisirs dont nous rêvons mais qui, faute de temps, ne se réalisent jamais ? Et si nous nous promettions chaque jour d'en concrétiser un ? Avez-vous jamais songé au bien-être qu'il vous procurerait ?

Alors si nous ajoutions dans nos emplois du temps des petites cases marquées : plaisirs, temps d'arrêt, détente, farniente ? Car vivre et être heureuse, ce n'est pas toujours se sentir obligée envers soi et les autres, s'obliger à faire ce qui nous ennuie, accepter quand on n'en a pas envie. C'est choisir de vivre chaque jour d'abord pour soi.


 

Publié dans PAROLES DE SAGE

Partager cet article
Repost0

PET AIRWAYS

Publié le par SOURCE INTERNET




Transporter les animaux domestiques dans des cabines classiques à bord des avions : voilà le concept développé par la compagnie aérienne américaine
Pet Airways . Les premiers vols sont programmés à partir du 14 juillet sur cinq destinations : New York, Washington D.C., Chicago, Denver et Los Angeles. La compagnie espère s'étendre à d'autres villes américaines par la suite.


Avec Pet Airways, les propriétaires d'animaux domestiques, chiens et chats, ne seront plus obligés de les mettre en soute lors d'un voyage longue distance en avion. En effet, cette nouvelle compagnie aérienne propose de transporter les animaux, seuls, dans des cabines spécialement aménagées pour les accueillir. Les maîtres des animaux ne seront pas autorisés à embarquer avec eux, la compagnie n'étant réservée qu'aux animaux.

En plus d'être transportés comme des voyageurs ordinaires, les chats et chiens voyageant sur Pet Airways recevront un traitement particulier. À bord des appareils, un personnel spécialement formé pour s'occuper des animaux s'affairera. Il se chargera de les embarquer et de les débarquer rapidement, de leur donner à manger et à boire et de leur faire faire leurs besoins.

Concernant les maîtres, Pet Airways permet de savoir quand l'animal domestique arrive à destination grâce à un système de traçage. Il suffit de s'inscrire sur le site Internet pour recevoir un SMS ou un e-mail de confirmation d'arrivée.

Au total, 50 animaux pourront être transportés en même temps. Côté coût, la compagnie réclame autant qu'auraient dû payer les propriétaires pour mettre leurs compagnons à quatre pattes en soute. L'aller simple est donc proposé à partir de 149 dollars (environ 114 euros).

SOURCE INTERNET

Publié dans INSOLITE

Partager cet article
Repost0

L'âme soeur

Publié le par LEONNEA



Sortir mon cœur de l'hiver
Ne pas le laisser en congère
Croiser ce regard qui me laisse de travers
Ce sourire qui me met à l'envers
Trouver cette envie où il n'y a plus de repères
Ne pas laisser mon âme en galère
Vivre cet émoi qui me fiche par terre
Briser ce carcan qui m'oblitère…

Sentir ce manque qui nous met en sueur
Cette absence qui se fait douleur
Au creux du ventre, diffuse une chaleur
Qui te laisse hagard de bonheur
Trouver l'autre bout de mon cœur
Laisser son souffle chasser mes frayeurs
Imprégner mon corps de son odeur
De souvenirs se faire emprunteur…

Chercher les traces de son passage
Ne plus vouloir être sage
Se perdre au sein de l'orage
Et retourner à son visage
Laisser le poids de son regard volage
Errer sur le paysage
Voler dans les nuages
Et oublier tous les présages…

Publié dans POÉSIES DIVERS

Partager cet article
Repost0

PROVERBE AFRICAIN

Publié le par PROVERBE AFRICAIN




Au
bout de la patience, il y a le ciel.

Publié dans PROVERBE DU JOUR

Partager cet article
Repost0

COUP DE COEUR

Publié le par Domi

Pendant mes vacances, j'ai été au cinéma et j'ai pu apprcier deux nouveaux films que j'ai adorés et que je vous conseille vivement si vous voulez passer un bon moment

DANS LA BRUME ELECTRIQUE

affiche cinéma du film dans la brume électrique

 

 

 

 


















Bertrand Tavernier plante sa caméra en Louisiane pour tourner un polar envoûtant avec le comédien américain Tommy Lee Jones. Un thriller poisseux et étouffant comme une journée chaude dans le bayou…
Un cadavre atrocement mu­tilé est retrouvé dans le bayou. C’est celui de Cherry LeBlanc, 19 ans, la proie d’un tueur en série qui sévit en Louisiane. L’inspecteur Dave Robicheaux est chargé de l’enquête. Il commence par interroger le parrain de la mafia locale, devenu producteur. Son acteur principal, Elrod T. Sykes, tourne non loin de là. En pleine journée, il est arrêté en état d’ébriété au volant de sa Ferrari.Tandis que Dave l’amène au poste, Elrod soutient qu’il a repéré dans les marécages des ossements enchaînés…

Grand admirateur de l’écrivain James Lee Burke, le réalisateur Bertrand Tavernier n’a pas hésité à traverser l’Atlantique pour réaliser une adaptation fidèle de son polar éponyme. Le suspense cède sa place à une atmosphère troublante et un portrait nuancé de flic aux méthodes peu orthodoxes.

CHERI




C'est dans le Paris de 1900, que la très belle femme Léa de Lonval finit sa brillante carrière de courtisane. Aussi, elle s'autorise une liaison avec le fils d'une ancienne rivale, un jeune garçon, Fred Peloux, Chéri pour les intimes, au premier abord timide mais à l'avenir charmeur plus que prometteur. Alors qu'au départ, il s'agissait d'un petit amour banal, il deviendra au bout de six longues années un amour torride. Mais il est grand temps, selon Madame Peloux de penser à l'avenir de son fils et par-dessus tout aux petits enfants qu'elle pourrait avoir, et par conséquent le marier à la fille d'une richissime. Par une fierté plus qu'énorme, les deux amants devront se séparer et mettre fin à cette relation. Eloignés par une distance incalculable, ils seront tour à tour déchirés.

Evidement ce qui excite dans un film tel que Chéri sont les retrouvailles du duo Frears/Pfeiffer. Vingt ans se sont écoulés depuis leurs Liaisons dangereuses, mais leur talent reste intact. Stephen Frears, comme toujours enchante et étonne par sa capacité à changer de registre et de format, ce qui compte après tout est qu'il se fasse plaisir et nous avec, par la même occasion. Chéri est  un vrai petit bijou de 90 minutes, finement ciselé et excellemment bien joué : entouré de Michelle Pfeiffer, on retrouve le jeune acteur britannique  Rupert Friend, au dandysme à la Orlando Bloom, vu notamment dans Orgueil et préjugés de Joe Wright. Kathy Bates (la plus fidèle admiratrice de Paul Sheldon, dans Misery), performant dans le rôle de sa mère. Au beau mélange d'ironie, d'humour et de mélancolie, le réalisateur a bien su transposer l'univers de Colette avec ces décors d'intérieur aussi travaillés les uns que les autres, tous ces costumes que les personnages ne portent jamais par deux fois, sans parler de la reconstitution des villes de Biarritz et Paris et de son légendaire Café Restaurant Maxim's du début du XXème siècle. A vous de plonger dans l'ambiance mondaine de Chéri, remplie de personnes  ô combien narcissiques, où le thème central reste le temps qui passe, mais comme l'on dit, la passion n'a pas d'âge.



Publié dans COUP DE COEUR

Partager cet article
Repost0

LE SOLEIL

Publié le par Omar Khayyâm




Cette roue sous laquelle nous tournons est pareille à une lanterne magique. Le soleil est la lampe ; le monde l'écran ; Nous sommes les images qui passent
.

Omar Khayyâm

Publié dans PROVERBE DU JOUR

Partager cet article
Repost0

EXTRAIT DES VOYAGEURS DE L'IMPERIALE

Publié le par Louis ARGON



La vie est un voyageur qui laisse traîner son manteau derrière lui, pour effacer ses traces.

Louis ARAGON





Chers amis,

Comme ce voyageur je m'éclipse cette semaine, je pars au soleil. Je vous laisse les clés de mon antre jusqu'au 20 avril avec le plus grand plaisir, n'hésitez pas à me laisser des commentaires que je lirai en rentrant n'ayant pas internet sur mon lieux de vacances. Je vous souhaite de passer une bonne semaine, à très bientôt.

Gros bisous
Domi
La sorcière d'Arcane



Image1

http://un-peu-damour-et-damitie.skynetblogs.be/category/1517115/1/19.+Mes+coups+de+coeur

Merci mille fois pour ce très beau cadeau !!!! Gros bisous DOMI

Publié dans PROVERBE DU JOUR

Partager cet article
Repost0

CHAMBRE ROMANTIQUE

Publié le par Olivier.O

On peut voir de cette chambre romantique,
des coquillages magiques,
de par leurs grande beauté,
en cet agréable été.

Passons un moment dehors,
voir comment est la mer qui dors,
paisible et magnifique,
on a l'impression que c'est un été magique.

La mer est si belle,
mais ce n'est pas celle,
qui a notre amour et notre coeur,
mais notre bien-aimée et ame-soeur.

Notre âme-soeur qui est la plus belle,
et qui est bien celle,
que l'on aime pour toujours,
sans compter les jours.

Amoureux se tenant par la mains,
il est possible de voir la mer au loin,
qui brille avec un coucher de soleil,
qui offre une vue magnifique avec un ciel qui émerveille.

Pour faire connaître cette poésie voici le lien : Chambre romantique

Poésie : http://poeme.boreal.info/?2008/05/26/413-chambre-romantique ;

Tout les poèmes sont de Olivier O. - Tout droits réservés -

Publié dans POÉSIES DIVERS

Partager cet article
Repost0

1 2 > >>