Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

2006-05-30T23:01:00+02:00

UNE HISTOIRE D'AMOUR

Publié par Lise ST AMAND

Il était une fois, une île où tous les différents sentiments vivaient : le Bonheur, la Tristesse, le Savoir, ainsi que tous les autres, l'Amour y compris.

Un jour on annonça aux sentiments que l'île allait couler. Ils préparèrent donc tous leurs bateaux et partirent. Seul l'Amour resta. L'Amour voulait rester jusqu'au dernier moment. Quand l'île fut sur le point de sombrer, l'Amour décida d'appeler à l'aide.

La Richesse passait à côté de l'Amour dans un luxueux bateau. L'Amour lui dit : " Richesse, peux-tu m'emmener ? " : La Richesse répondit : " Non car il y a beaucoup d'argent et d'or sur mon bateau, je n'ai pas de place pour toi ".

L'Amour décida alors de demander à l'Orgueil, qui passait aussi dans un magnifique vaisseau, " Orgueil, aide moi je t'en prie ! ", "Je ne puis t'aider, Amour, tu es tout mouillé et tu pourrais endommager mon bateau ", répondit l'Orgueil.

La Tristesse étant à côté, l'Amour lui demanda : " Tristesse, laisse moi venir avec toi ". " Ooh... Amour, je suis tellement triste que j'ai besoin d'être seule ! ".

Le Bonheur passa aussi à côté de l'Amour, mais il était si heureux qu'il n'entendit même pas l'Amour l'appeler !

Soudain, une voix dit, " Viens Amour, je te prends avec moi ". C'était un vieillard qui avait parlé. L'Amour se sentit si reconnaissant et plein de joie qu'il en oublia de demander son nom au vieillard. Lorsqu'ils arrivèrent sur la terre ferme, le vieillard s'en alla.

L'Amour réalisa combien il lui devait et demanda au Savoir, qui était un autre vieillard, " Qui m'a aidé ? " :

" C'était le Temps ", répondit le Savoir, " Le Temps ? ", s'interrogea l'Amour, " Mais pourquoi le Temps m'a-t-il aidé ? ".

Le Savoir sourit plein de sagesse et répondit : " C'est parce que Seul le temps est capable de comprendre combien l'Amour est beau".

Voir les commentaires

2006-05-30T23:00:00+02:00

UN MANCHOT ARRETE POUR EXCES DE VITESSE

Publié par Dominique CURCIO

Un Néo-Zélandais de 31 ans, dépourvu de bras a été arrêté fin mars pour excès de vitesse. A  leur grande stupéfaction, les policiers ont constaté que l'homme conduisait avec ses pieds. Colin Smith, 31 ans, avait été contrôlé le 23 mars non loin de la municipalité de Tauranga, proche d'Auckland. L'attention du policier avait été aussitôt éveillée par le siège du conducteur anormalement incliné et... les pieds de l'automobiliste manchot reposant sur le tableau de bord.

A l'officier médusé, Colin Smith a expliqué qu'il pilotait de la sorte depuis des années, sans problème et... sans permis, en utilisant une jambe pour le volant et l'autre pour gérer les pédales.


Voir les commentaires

2006-05-29T23:01:00+02:00

TOUT LE BONHEUR DU MONDE

Publié par Dominique CURCIO

On vous souhaite tout le bonheur du monde
Et que quelqu'un vous tende la main
Que votre chemin évite les bombes
Qu'il mène vers de calmes jardins.

On vous souhaite tout le bonheur du monde
Pour aujourd'hui comme pour demain
Que votre soleil éclaircisse l'ombre
Qu'il brille d'amour au quotidien.

Puisque l'avenir vous appartient
Puisqu'on n'contrôle pas votre destin
Que votre envol est pour demain
Comme tout c'qu'on a à vous offrir
Ne saurait toujours vous suffir
Dans cette liberté à venir
Puisque on sera pas toujours là
Comme on le fut aux premiers pas.

Toute une vie s'offre devant vous
Tant de rêves a vivre jusqu'au bout
Surement plein de joie au rendez-vous
Libre de faire vos propres choix
De choisir qu'elle sera votre voie
Et où celle-ci vous emmenera
J'espère juste que vous prendrez le temps
De profiter de chaque instant.


Ché pas quel monde on vous laissera
On fait d'notre mieux, seulement parfois,
J'ose espérer que c'la suffira
Pas à sauver votre insoucience
Mais à apaiser notre conscience
Aurais-je le droit de vous faire confiance...

Voir les commentaires

2006-05-27T23:05:00+02:00

SPECIAL FETE DES MERES

Publié par Dominique CURCIO

Un vœu en ce dimanche

de la Fête des Mères

Pour toutes les mères, c’est aujourd’hui l’occasion rêvée de se laisser gâter un peu, de ranger leur tablier, en essayant d’oublier qu’elles sont au service de la famille durant tout le reste de l’année. C’est en somme pour elles, l’occasion idéale de se la couler douce !

Beaucoup de bonheur

en cette Fête des Mères

 

Voir les commentaires

2006-05-26T23:24:00+02:00

POESIE

Publié par Dominique CURCIO
 

La louve

 

Aux matins frêles des lacs de neige,
Aux matins froids aux reflets grèges,
Aux soleils, frissons de l'hiver,
Je suis la louve solitaire.

J'allais sur mes terrains de guerre,
Cachée, chassant sur mes chemins.
Soudain, sur un socle de pierre,
Il m'est apparu un grand chien

Et moi la louve, moi la reine,
Et moi la faim, et moi l'instinct,
J'ai posé ma tête de fauve
Dans la fourrure du grand chien

Et le chien, au midi frileux,
A suivi ma piste et ma chasse
Et j'ai cru voir dedans ses yeux
Le reflet d'un éclair qui passe.

Il faut croire qu'il était fou
Quand il me suivit dans la neige.
N'étant qu'un chien, il se crut loup
Et prit sa patte dans mon piège.

Mais moi la louve, moi la reine
Et moi la faim, et moi l'instinct,
J'ai ouvert le piège de fer
Et mordu sa cuisse de chien

Mais au nid, au doux crépuscule
Entre chien et loup, au palais,
Couchés sur notre lit d'épines,
Moi, la louve, j'ai léché ses plaies.

Aux matins frêles des lacs de neige,
Aux matins froids aux reflets grèges,
Aux soleils, frissons de l'hiver,
Je reste la louve solitaire,
Solitaire, solitaire, solitaire...

                                                Barbara

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog