Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

articles divers

BLOG EN PAUSE

Publié le par Domi Sorcière d'Arcane

BLOG EN PAUSE

Publié dans ARTICLES DIVERS

Partager cet article
Repost0

BELLES DAMES DES TEMPS JADIS

Publié le par Domi Sorcière d'Arcane

BELLES DAMES DES TEMPS JADIS
BELLES DAMES DES TEMPS JADIS
BELLES DAMES DES TEMPS JADIS
BELLES DAMES DES TEMPS JADIS

Publié dans ARTICLES DIVERS

Partager cet article
Repost0

LE DESTIN

Publié le par Domi Sorcière d'Arcane

LE DESTIN

Du latin « destinare » qui signifie « fixer », le destin est une suite d’événements qui forment la trame d’une vie humaine ou d’une communauté et qui semble prédéfinie, commandée par une puissance supérieure ou immanente à l’univers. Elle s’oppose au hasard et au libre arbitre tandis qu’elle se rapproche du terme fatalité : il est en effet difficile voire impossible d’échapper à son destin. Dans le Dictionnaire des concepts philosophiques, Michel Blay le désigne comme une « force de ce qui arrive et qui semble nous être imposé sans qu'aucune de nos actions n'y puisse rien changer ».

La croyance philosophique dans le destin a pour origine un attachement à expliquer la nature uniquement à l'aide de la matière et en établissant entre les choses un lien de causalité : « si tout arrive en vertu de causes antécédentes, tous les événements sont étroitement liés, naturellement enchaînés les uns dans les autres et, s'il en est ainsi, tout est soumis à la nécessité » soutient Cicéron.

Il est néanmoins difficile de croire que l’homme ait attendu l’Antiquité pour croire au destin. Cette notion est certainement née avant toute réflexion philosophique et même avant toute religion organisée. Elle constituait une réponse plausible aux interrogations relatives aux phénomènes inexplicables et avait le mérite d’être simple : une force unique, expression d’une volonté supérieure ou d’une nécessité inhérente, expliquait le chaos.

La plupart des cultures semblent avoir toujours répugné l’idée de l'existence du hasard et du libre arbitre. Aujourd’hui encore, à l’heure du déclin des religions traditionnelles, les individus attachent beaucoup d’importance au destin et au déterminisme. L’étymologie du mot « destin » nous indique qu’il fait référence tantôt à la fixation, à la détermination, à la résolution ou au projet arrêté. Faut-il entendre par là que la vie n’est que soumission pour qui croit au destin ?

Certains auteurs, se réclamant du stoïcisme, pensent que l’homme n’a aucun impact sur le déroulement des événements, aussi petits soient-ils. Tout espoir d’échapper à son destin serait donc vain. Autrement dit : la liberté de l’homme n’existe pas, et sa responsabilité est nulle. Tout lui est dicté. Cela ne se traduit pas forcément par le malheur dans l’attente de la mort : les stoïciens clament que le bonheur est accessible pour tous ceux qui se soumettent volontairement à leur destin en acceptant le sort qui leur est réservé.

Au contraire, d’autres d’auteurs pensent que le destin n’est qu’un cadre global à l’intérieur duquel l’homme dispose d’une certaine liberté. Le destin ne contrôle pas tous les instants de la vie mais il en maîtrise les rouages les plus importants comme la mort ou les grandes rencontres de la vie. Quoiqu’il arrive, il gagne toujours. Cela n’empêche pas certains de vouloir échapper au destin et choisir sa propre destinée…

Source : https://www.passeportsante.net/fr/psychologie/Fiche.aspx?doc=destin

LE DESTIN

Le fatum est une idée exaltante quand on a compris qu’on en fait soi-même partie – Il est au monde un seul chemin que personne ne peut suivre, hormis toi-même. Suis volontairement ce chemin que les autres suivent aveuglément.

Frédéric Nietzsche.

Publié dans ARTICLES DIVERS

Partager cet article
Repost0

PENSEES DU JOUR

Publié le par Domi Sorcière d'Arcane

Chers Ami(es) lecteurs, 

aujourd'hui j'aimerais vous faire découvrir un blog que j'aime beaucoup visiter car il est source d'inspiration,  Nature et Poésie est une sélection de très beaux textes contemporains ou anciens écrits pleins de vie et de poésie à la portée de tous, et de surcroit superbement illustrés de magnifiques photos dont quelques exemples ci-dessous:

https://nature-et-poesie.fr
https://nature-et-poesie.fr
https://nature-et-poesie.fr
https://nature-et-poesie.fr
https://nature-et-poesie.fr

https://nature-et-poesie.fr

Publié dans ARTICLES DIVERS

Partager cet article
Repost0

ORIGINE DE LA BOULE A NEIGE

Publié le par Domi Sorcière d'Arcane

ORIGINE DE LA BOULE A  NEIGE

Appelée « boule de neige » ou « boule neigeuse », la boule à neige est un objet décoratif sphérique, typique des magasins de souvenirs, qui est souvent collectionné. La boule neigeuse a été créée par les maîtres-verriers, à l’occasion de l’Exposition Universelle de 1878, à  Paris.

 

La boule à neige est évoquée pour la première fois, dans le rapport des commissaires américains de l’Exposition universelle de Paris. William P. Blake y décrit un presse-papier en verre soufflé abritant un bonhomme sous un parapluie. Retournez l’objet, et il tombe à l’intérieur une poudre blanche « imitant une tempête de neige », précise-t-il. En revanche, pas un mot sur l’inventeur. Aucun brevet n’a été déposé.

 

Docteur en histoire de l’art et collectionneur de boules à neige, Jérôme Montchal a enquêté : « Mes recherches indiquent que c’est l’œuvre d’un verrier parisien, certainement Pierre Boirre, directeur de la verrerie et cristallerie des Lilas. L’objet est inspiré d’un presse-papier italien, le millefiori, galet en verre transparent avec des inclusions colorées. »

 

Ce qui est certain, c’est que trois expositions universelles plus tard, de nouveau à Paris, en 1889 avec l’inauguration de la tour Eiffel, une boule à neige enfermant une miniature de la tour rencontra un vif succès. S’en est suivi toute une série de modèles différents, souvent religieux. À partir des années 1960 le plastique remplaça le verre et la production se fit largement depuis Hong Kong.

ORIGINE DE LA BOULE A  NEIGE

Publié dans ARTICLES DIVERS

Partager cet article
Repost0

A QUOI RECONNAIT-ON UNE VIE REUSSIE ,

Publié le par Domi Sorcière d'Arcane

A QUOI RECONNAIT-ON UNE VIE REUSSIE ,

S'interroger sur le sens de la vie est le propre de l'être humain. A quoi reconnaît-on une vie réussie ? Quel est le but de l'existence humaine ? Autant de questions auxquelles de grands penseurs ont tenté de répondre. Voici un recueil de citations sur le sens de la vie, souvent très positives, à méditer et à partager !

PHOTO BY NADIM MERRIKH ON UNSPLASH

PHOTO BY NADIM MERRIKH ON UNSPLASH

La vie ne se mesure pas au nombre de fois où l'on a pris son souffle, mais au nombre de fois où l'on a eu le souffle coupé.

A QUOI RECONNAIT-ON UNE VIE REUSSIE ,

Rire souvent et beaucoup ; gagner le respect des gens intelligents et l'affection des enfants ; savoir qu'un être a respiré plus aisément parce que vous avez vécu. C'est cela réussir sa vie.
Ralph Waldo Emerson

A QUOI RECONNAIT-ON UNE VIE REUSSIE ,

"Rire souvent et beaucoup ; gagner le respect des gens intelligents et l'affection des enfants ; savoir qu'un être a respiré plus aisément parce que vous avez vécu. C'est cela réussir sa vie.

Ralph Waldo Emerson

Publié dans ARTICLES DIVERS

Partager cet article
Repost0

BONNE FETE DE LA TOUSSAINT : TOUS ENSEMBLE

Publié le par Domi Sorcière d'Arcane

BONNE FETE DE LA TOUSSAINT : TOUS ENSEMBLE
La fête de la Toussaint est le 1er novembre.

La Toussaint est la fête de tous les saints : ceux que nous connaissons et ceux qui nous sont inconnus. Les saints nous rappellent que Dieu est présent et agit dans nos vies.

A la messe, ce jour-là l’évangile des Béatitudes est proclamé. Jésus s’adresse à tous et nous révèle que le bonheur vient de Dieu et conduit à Dieu.

Nous sommes tous appelés à recevoir et partager cette joie autour de nous.

Les sains sont des hommes ou des femmes reconnus par l’Eglise :  ils ont reçu, vécu et témoigné de l’amour et de la joie de Dieu tout au long de leur vie. Les saints sont des exemples pour nous : nous sommes tous appelés à la sainteté, à vivre de l’amour et de la joie donnés par Dieu.

Saints en catéchèse

Les saints sont des compagnons de route. Vivre en leur compagnie nous stimule sur nos chemins de foi. D’où l’importance de connaître leur vie, de découvrir les choix qu’ils ont faits et de leur demander de prier Dieu pour nous.

Au gré des fêtes liturgiques et des canonisations, ou encore à la Toussaint, nous vous proposons de découvrir la catéchèse à l’école des saints que l’Eglise catholique célèbre et à la rencontre de grands témoins. En savoir plus ici

Aller plus loin :

« Je prie les saints. Mais devenir saint Est-ce vraiment accessible à tous ? »

https://catechese.catholique.fr/outils/conference-contribution/297484-prier-saints-devenir-saint/

https://catholiques-val-de-marne.cef.fr/enfants-et-jeunes/enfants/catechese/300891-toussaint-tous-ensemble-vers-un-chemin-de-saintete/

Publié dans ARTICLES DIVERS

Partager cet article
Repost0

GOUTTE DELICIEUSE PARFUMEE D'INSOUCIANCE

Publié le par Domi Sorcière d'Arcane

GOUTTE DELICIEUSE PARFUMEE D'INSOUCIANCE

La perspective certaine de la mort pourrait mêler à la vie une goutte délicieuse et parfumée d'insouciance - mais, âmes bizarres d'apothicaires, vous avez fait de cette goutte un poison infect, qui rend répugnante la vie toute entière !

Friedrich Nietzsche

GOUTTE DELICIEUSE PARFUMEE D'INSOUCIANCE

L'homme actuel connaît la peur, l'inquiétude, la crainte. Toute la vie courante est porteuse de dangers et de menaces : l'amour tue, la politique est corrompue, le monde est malade, l'air est vicié, l'eau est polluée, la planète s'essouffle, la science est incontrôlée, l'argent est sale, les forces de la nature se déchaînent, l'économie est en "récession", nos libertés sont ligotées ... Et, de surcroit, l'expression à la mode est "OK, pas de souci !" ... utopique, insupportable.

Lorsqu'on est insouciant,
- on est heureux, ou du moins joyeux, ou du moins, sans grande angoisse
- on est en phase avec l'entourage : aucun décalage, aucun malaise
- on peut oublier qu'on va "droit dans le mur" si c'est le cas ...

L'insouciance est une véritable jouissance du moment.
Mais qu'il m'est difficile de cultiver mon insouciance, de faire des choses inutiles !

Pour certains, l'insouciance est souhaitable, indispensable même, car ils en manquent profondément :

- les personnes  qui ont rarement connu l'insouciance de l'enfance
- les hypersensitifs (des cinq sens) ou les hypersensibles (psychiquement)
- les individus élevés dans un contexte hostile, de survie (guerres), de culpabilité (non-dit familial), de stress (professionnel, relationnel).
Ceux qui n'ont pas connu l'insouciance naturelle doivent essayer de la cultiver : on est dans l'angoisse et dans la peur lorsqu'on manque d'insouciance. Il s'agit de gens traqués qui cherchent le répit de toutes les manières possibles.
Pour eux, insouciance est synonyme de détachement, optimisme.

Pour d'autres, un surcroit d'insouciance n'est pas souhaitable : ils sont déjà trop installés dans l'inconscience et ne prennent pas leurs responsabilités car ils ne voient pas les conséquences de ce qu'ils font. Ils sont aveugles à ce qui les entoure et à l'implication de leurs actes. C'est malheureusement le cas de trop de gens (esprits fonctionnaristes) sur cette terre, pour qui l'insouciance est un réel défaut !
Pour eux, insouciance est synonyme de négligence, inattention, nonchalance.

Mieux encore, il faudrait remplacer le concept d'insouciance par :

- le bien-être : avec soi, avec les autres, avec l'environnement : faire la différence entre les obligations réelles et les obligations parasites induites par la peur, et poser des choix. Oser être soi, connaître ses désirs et ses besoins, avoir confiance en soi, ne pas être soucieux d'avoir le bon "rôle" vis-à-vis des autres, même si cela brave l'interdiction morale édictée par la société qui veut se concocter des travailleurs consommateurs.

- la légèreté : arrêter de s'encombrer de ce qui ne nous appartient pas. N'avoir qu'un seul souci, le souci réel de vivre sa grandeur d'âme, ne pas être subjugué par une montagne de préoccupations inutiles, ne pas se sentir accablé par les responsabilités et les contraintes : "tout ce qui se passe n'est pas nécessairement sous ma responsabilité, je ne suis pas le centre du monde". Il faut pour cela apprendre à évaluer correctement l'essentiel et l'accessoire.

------------------------------------

"La vraie insouciance, c'est de laisser les autres s'inquiéter pour soi."
Michèle Bernier

 

GOUTTE DELICIEUSE PARFUMEE D'INSOUCIANCE


C'est pourquoi je vous dis : ne vous inquiétez pas pour votre vie de ce que vous mangerez, ni pour votre corps, de quoi vous serez vêtus. La vie n'est-elle pas plus que la nourriture, et le corps plus que le vêtement ? Regardez les oiseaux du ciel, ils ne sèment ni ne moissonnent, et ils n'amassent rien dans des greniers ...

Matthieu, 6.25-34 :

Publié dans ARTICLES DIVERS

Partager cet article
Repost0

ABONNEMENT A ARCANE NAME

Publié le par Domi Sorcière d'Arcane

ABONNEMENT A  ARCANE NAME

Chers amis lecteurs ou de passage,

J'ai repris le chemin de mon blog depuis peu et comme il se doit, j'ai donné un grand coup de balai  dans mes contacts, certains ne sont plus d'actualité et beaucoup de mes amis ont migré sur Facebook ou d'autres réseaux sociaux pour de nouvelles aventures. N'hésitez pas à vous abonner à nouveau si votre adresse a changé ou si encore vous souhaitez suivre mes publications.

Je vous souhaite un excellent week-end en espérant vous comptez parmi mes prochains lecteurs ou visiteurs. 

Cordialement,

Domi, la sorcière d'Arcane 

 

Publié dans ARTICLES DIVERS

Partager cet article
Repost0

LA SAISON D'AUTOMNE

Publié le par Domi Sorcière d'Arcane

Dicton du jour : " Quand vient la Saint Mathieu, on peut dire à l'été, adieu "

Dicton du jour : " Quand vient la Saint Mathieu, on peut dire à l'été, adieu "

La saison de l'automne commence le jour de l'équinoxe d'automne, une journée où le jour et la nuit sont de durée équivalente. En 2020, l'équinoxe d'automne est le 23 septembre dans l'hémisphère nord.

C'est la saison des couleurs chaudes où les arbres se parent de rouge, de jaune et de orange, et où le climat est encore très doux. "L'automne est le printemps de l'hiver", disait le peintre Henri de Toulouse-Lautrec. Outre sa douceur, le climat de l'automne a de plus la particularité d'être rarement décevant, comme l'indique ce dicton populaire : "Bel automne vient plus souvent que beau printemps."

Les gourmets savent que l'automne est la saison idéale pour déguster les champignons, les pommes, le raisin, les poires et les marrons chauds...

L'automne, c'est également la saison où les jardiniers préparent le printemps. En effet leurs efforts déployés en automne seront récompensés par la renaissance éclatante des jardins dès le mois d'avril, et pour toute la belle saison.

Dans les régions viticoles les saisonniers sont en pleine activité, car c'est la saison des vendanges. La récolte du raisin, en France, a lieu principalement en septembre et en octobre, et emploie pour l'occasion de nombreux saisonniers...

 

Source : https://www.lemagfemmes.com/Vie-quotidienne/Automne.html

LA SAISON D'AUTOMNE

Publié dans ARTICLES DIVERS

Partager cet article
Repost0

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 > >>