EPIPHANIE - PETITES HISTOIRES DE LA GALETTE DES ROIS

Publié le par Domi Sorcière d'Arcane

Share Button

 

Début janvier, le temps des galettes est arrivé à déguster  mais aussi à raconter avec des contes ou des histoires aux enfants. Vous êtes bien installés, au chaud avec une boisson chocolaté  et une part de galette, alors on peut commencer !

ON A VOLE LA RECETTE DE LA GALETTE DES ROIS :

“Tous les ans à la même époque, après les fêtes de Noël et dans tous les royaumes, c’est la même chose : on se prépare et on s’active pour remporter le concours de la meilleure galette. Au royaume de Farinetout, une odeur qui fait frémir les narines montre qu’on s’active beaucoup en cuisine. Seul le roi Dupâton détient le secret de sa fameuse pâte !” Pour le connaître, il faudra lire la suite de l’histoire. En effet, ce sont plusieurs recettes de galettes qui sont données au fil du récit, au cours de la lutte gourmande entre le roi Dupâton et le roi Dufeuilletage… Rassurez-vous, tout finit bien, car finalement, “au beurre ou à la fleur d’oranger, à la frangipane ou briochée, la vraie galette est celle que l’on partage entre amis…”

DRÔLES DE GALETTES :

Petit tour dans l’arrière-boutique d’une boulangerie, ou la tendre histoire de Baba boulanger et de ses galettes, “Bien rondes, bien dorées. Une fève bien au chaud dans leur ventre de crème d’amande. Elles attendent d’être achetées.” Pour le plus grand bonheur des clients. Mais c’est sans compter sur l’intervention de Martin, le fils de la maison, qui, désespéré de ne jamais avoir la fève, a décidé d’en rajouter dans les galettes, sous la forme de cailloux ! Aïe, les clients ne sont pas contents du tout ! Ici aussi, tout finit bien (ouf) et désormais, Baba boulanger vend des “galettes 3 fèves, 6 fèves… 10 fèves. Car ici, toutes les gourmandes seront reines et tous les gourmands seront rois !”

ROULE GALETTE :

La véritable histoire de la galette des rois racontée par les petites souris, et une adaptation plus contemporaine de la fameuse recette, Mini-Loup et la galette des rois.

Roule_galette

Pas la peine de vous raconter Roule galette, vous connaissez forcément. Non ? Mais si, c’est cette histoire où “le vieux dit à la vieille : “J’aimerais bien manger une galette…  – Je pourrais t’en faire une, si seulement j’avais de la farine.”” Et la vieille de balayer le grenier pour trouver du blé et en faire de la farine (attention ne faites pas ça chez vous… sauf si vous avez un grenier à blé), de faire une belle galette, et de la poser à refroidir sur sa fenêtre (si vos voisins sont gourmands, ne faites pas ça non plus !). La galette commence à rouler le long du chemin en chantant “Je suis la galette, la galette, Je suis faite avec le blé ramassé dans le grenier, On m’a mise à refroidir, Mais j’ai mieux aimé courir !” à tous ceux qui la voient passer et échouent à la dévorer… jusqu’au rusé renard, qui parvient à la croquer. Inspirée de cette histoire, la recette des “galettes à l’orange et au citron” est dans LA CUISINE DES FÉES et dans sa version pour les plus jeunes, LA PETITE CUISINE DES FÉES.

la-veritable-histoire-de-la-galette-des-rois_feve

LA VÉRITABLE HISTOIRE DE LA GALETTE DES ROIS :

les petites souris se mettent à table : “Et dans la bonne odeur de beurre chaud et d’amandes, 1250 paires de moustaches frétillent…” Mais Soupir, qui n’a pas eu la fève, sanglote dans un coin, et s’exclame : “C’est pas juste… J’en ai assez de ces imbéciles de galettes. Et puis d’abord, pourquoi on tire les rois ?” Tout le monde se rapproche pour écouter Grand-mâ Souris raconter l’histoire des rois-mages, Balthazar, Gaspard et Melchior, qui suivent l’étoile pour apporter leurs présents, de l’encens, de la myrrhe et de l’or, à ce grand roi qui vient de naître. Bon, il ne s’agit pas vraiment de la version officielle, puisque ici les rois-mages croisent une souris qui les aide dans leur périple, mais qui sait ? Avec une recette de galette en fin d’ouvrage, et n’oubliez pas, avant de vous mettre aux fourneaux, la recommandation de Grand-mâ Souris : “Bien vous laver les patounes” !

mini-loup_feve

MINI-LOUP a invité ses amis à une journée “Galette des Rois” pour inaugurer la nouvelle cuisine familiale. Tout le monde met son tablier, cousu tout spécialement par Mamie-Loup, pour préparer la galette, dont la recette est détaillée. Vous pouvez donc la réaliser chez vous ! Si vous n’avez pas envie de passer trois jours à nettoyer, arrangez-vous pour que vos mini-loups ne mettent pas le même bazar que ceux de l’histoire, et n’oubliez pas la partie la plus importante de la recette : “Qui va sous la table pour choisir les parts ?”

Finalement la galette, c’est un bon prétexte pour raconter aux enfants des histoires de gourmandise, certes, mais surtout de partage : partage des recettes et des idées, plutôt que concurrence et inimitié, partage de bons moments en cuisine et à table avec la famille et les amis, partage des parts de la galette, enfin partage des fèves et des couronnes, afin que tout le monde soit roi, plutôt qu’un seul.

Dix_galette_tablée

 

Mais que fait-on quand on est 5 petits garçons réunis autour d’une galette des rois, et qu’on n’a ni fève, ni reine, ni couronne ? Pour le savoir, il vous faudra lire DIX POUR UNE GALETTE. Et plein d’autres histoires de fèves et de galettes des rois, avec TOM ET LA GALETTE, LA GALETTE A L'ESCAMPETTE, DANS LA GALETTE IL Y A ..., et bien sûr, le grand classique des contes, LE PETIT CHAPERON ROUGE.

Traditionnellement, la galette des rois se déguste le jour de l’Épiphanie, soit pour cette nouvelle année, le 5 janvier, c’est-à-dire le jour où, dans la tradition chrétienne, les rois-mages achèvent leur périple pour rendre hommage et offrir des présents à l’enfant Jésus dans sa crèche. Dans les pays où ce jour n’est pas férié, on la fête généralement le dimanche qui suit le 1er janvier. La tradition de “tirer les rois” serait, elle, inspirée des Saturnales de la Rome antique, qui avaient lieu début janvier, et où les rôles sociaux étaient inversés, les gens du commun devenant les rois et inversement.

https://cuisine.journaldesfemmes.fr/recette/332875-galette-des-rois-frangipane

Bonne dégustation à tous et bonne fête de d’Épiphanie

LA SORCIÈRE D'ARCANE

Publié dans ARTICLES DIVERS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Mois de janvier, mois de la galette des Rois, celui qui a la fève doit offrir une nouvelle galette à la prochaine retrouvaille ... Vive la galette !!!
Répondre
D
Et bien je risque fort de devoir l'offrir l'année prochaine car à chaque fois c'est rare que je ne l'ai pas bisous
Q
Merci !
C'est une tradition que j'aime beaucoup.
Bises et douce journée.
Répondre
D
Moi aussi j'aime beaucoup ma fille a fait longtemps la collection des fèves, c'est mon petit-fils qui prend la suite bises et bonne journée
D
De bien belles histoires.
Bon début de semaine avec le retour du froid !
Demain, grand jour du contrôle de ma carcasse et RDV avec le rhumatologue en espérant qu'il ne va pas confirmer le port d'un corset obligatoire ... préconisé par mon ostéopathe de beau-frère.
Gros bisoux, ma domi ♥
Répondre
D
Ma chère Dom, j'espère que tes contrôle se sont bien passés je te souhaite un bon mercredi bisous
H
très intéressant... On a un peu triché, on l'a mangé hier en famille, c'était l'anniversaire de mon gendre, coup double donc... mais c'est tout le mois donc on en remangera ! bisous
Répondre
D
Ce n'est pas de la triche, on fait ce qu'on peut c'est parfois difficile de réunir tout le monde mais par contre il est vrai que la balance ne dira pas la même chose lol!!! bisous
K
De jolies petites histoires !
Vive la galette des rois !
Bisous Domi
Répondre
D
bisous et bonne journée
S
Oh là là avec toutes ces histoires de galettes et de recettes j'en ai l'eau à la bouche.
Bises d'une gourmande.
Répondre
D
C'est vrai que pour des gourmandes dur dur hi!hi!hi bises et bonne semaine