Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'OFFRANDE A LA NATURE

Publié le par Anna De Noailles




Nature au coeur profond sur qui les cieux reposent, Nul n'aura comme moi si chaudement aimé La lumière des jours et la douceur des choses L'eau luisante et la terre où la vie a germé.

Anna De Noailles

Publié dans POÉSIES DIVERS

Partager cet article
Repost0

FACULTE DIVINE

Publié le par Charles BEAUDELAIRE




La
faculté de rêverie est une faculté divine et mystérieuse ; car c'est par le rêve que l'homme communique avec le monde ténébreux dont il est environné.


Charles Baudelaire
Extrait de Les Paradis artificiels

Publié dans PROVERBE DU JOUR

Partager cet article
Repost0

ESPRIT SAINT VALENTIN

Publié le par Domi



Pause blog pour toute la fin de semaine

Je souhaite à tous les amoureux une merveilleuse journée  de Saint Valentin et un bon week-end, je vous retrouve lundi soir.

Mille bisous

Domi

Publié dans ARTICLES DIVERS

Partager cet article
Repost0

L'ESCALIER DE L'ESPOIR

Publié le par Jean Claude LEMESLE



Je ne sais pas ou aller
Mais ou va cet escalier
Il fait si sombre
Je n'aperçois que des ombres

Et un étroit rayon de lumière
Ici je suis prisonnière
Il faut que je m'évade je ne peux plus tenir
Mes gardes vont venir me faire souffrir

Je vais aller a l'aventure
Plutôt que de subir les tortures
Je n'ai pas tuer
Je n'ai point voler

J'ai juste espéré
Et j'ai rêver de la liberté
Mon corps est pétri
Mon coeur est meurtri

Ai-je le droit de vivre et d'aimer
Sans pour cela être torturer
Cet escalier
M'ouvre les portes de la liberté

Certes demain
Je serai bien loin
Quittant ce démon
Vers d'autres horizons.


Jean Claude Lemesle

Publié dans POÉSIES DIVERS

Partager cet article
Repost0

L'AMOUR

Publié le par ABBE PIERRE






Souviens
-toi d'aimer !

Abbé Pierre

Publié dans PROVERBE DU JOUR

Partager cet article
Repost0

HEUREUX QUI, COMME ULYSSE...

Publié le par Joachim DU BELLAY





Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage,

Ou comme cestuy-là qui conquit la toison,
Et puis est retourné, plein d'usage et raison,
Vivre entre ses parents le reste de son âge !

Quand reverrai-je, hélas, de mon petit village
Fumer la cheminée, et en quelle saison
Reverrai-je le clos de ma pauvre maison,
Qui m'est une province, et beaucoup davantage ?

Plus me plaît le séjour qu'ont bâti mes aïeux,
Que des palais Romains le front audacieux,
Plus que le marbre dur me plaît l'ardoise fine :

Plus mon Loir gaulois, que le Tibre latin,
Plus mon petit Liré, que le mont Palatin,
Et plus que l'air marin la doulceur angevine.


Joachim DU BELLAY
(Recueil : Les regrets)

Publié dans POÉSIES DIVERS

Partager cet article
Repost0

REFLET

Publié le par DOGEN




Notre vie, A quoi la comparer ? A la goutte de rosée secouée du bec de l'oiseau aquatique, où se mire le reflet de la lune.

Dôgen

Publié dans PROVERBE DU JOUR

Partager cet article
Repost0

LA SORCIERE DU PLACARD AUX BALAIS

Publié le par Pierre GRIPARI




Texte

Issu du livre Contes de la rue Broca, La sorcière du placard aux balais est une histoire contemporaine destinée aux enfants dès cinq ans. L'intrigue, somme toute assez classique, est transformée par l'écriture légère et pétillante de Pierre Gripari en une histoire savoureuse au dénouement inattendu.


Recette magique pour un placard hanté:


  • Prenez tout d'abord un brave gars, un peu tête en l'air, courageux sans être trop téméraire, qui a une peur bleue des sorcières et qui s'appelle monsieur Pierre
  • Prenez ensuite un notaire véreux, aussi cruel qu'astucieux, capable de vendre une villa hantée à notre héros malchanceux.
  • Aménagez une jolie maison, inventez une drôle de chanson et enfermez une sorcière au milieu des torchons.
  • Mélangez le tout avec quatre comédiens, saupoudrez de rythme et d'entrain, ajoutez une pincée d'imagination et quelques rondelles de saucisson.
  • Couvrez avec un ami sincère qui grâce à des alliés mystères pourra aider monsieur Pierre.
  • Laissez reposer jusqu'à Noël.

Si tout se passe bien, votre monsieur Pierre chantera durant cette nuit-là, la chanson farfelue que le notaire lui aura apprise. Et alors là... Accrochez vous à votre voisin, blotissez-vous dans votre fauteuil et ne faites plus de bruit car la sorcière du placard aux balais n'aime pas qu'on traîne dans ses pattes pendant qu'elle hante la maison.

  • Laissez-la faire et voyez ce qu'il adviendra de monsieur Pierre

Extrait

"- Maintenant, vous allez me dire ce qu'elle a de particulier, ma maison (...) et si vous ne voulez pas me le dire, je vous casse la tête! (...)

- Hé! là, doucement! Calmez-vous, cher monsieur (...) Après tout, maintenant que le contrat est signé, je peux bien vous le dire... La maison est hantée!

- Hantée? Hantée par qui?

- Par la sorcière du placard aux balais!

- Vous ne pouviez pas me le dire plus tôt?

- Eh non! Si je vous l'avais dit, vous n'auriez plus voulu acheter la maison (...)

- Mais dites-moi donc, j'y pense: je l'ai visité, ce placard aux balais, il y a un quart d'heure à peine... Je n'y ai pas vu de sorcière!

- C'est qu'elle n'y est pas la journée! Elle ne vient que la nuit!

- Et qu'est-ce qu'elle fait la nuit?

- Oh! Elle se tient tranquille, elle ne fait pas de bruit, elle reste là, bien sage, dans son placard... Seulement, attention! Si vous avez le malheur de chanter 'Sorcière, sorcière, prends garde à ton derrière'. A ce moment-là, elle sort et c'est tant pis pour vous! "


Pierre Gripari, Contes de la rue Broca, La sorcière du placard aux balais et autres contes, Ed. Grasset-Jeunesse, vol 1, Coll. Lampe de poche, Paris, P.13

Publié dans CONTES DIVERS

Partager cet article
Repost0

BONNE HUMEUR

Publié le par Baruch SPINOZA




Si vous
voulez que la vie vous sourie, apportez-lui d'abord votre bonne humeur.

Baruch SPINOZA



Publié dans PROVERBE DU JOUR

Partager cet article
Repost0

SENTIMENT LE PLUS FRAGILE

Publié le par GUYLAINE




Il faut savoir le rendre docile
Et surtout le protéger
Sans l’agresser
Si on veut le conserver
Prêt à tout donner
Sans compter ! On le nourrit au miel
Les épices : poivre, piment, sel
Sont formellement interdits !
Que ferait-on sans lui ?
Pour l’anéantir, un rien suffit
Un faux pas, un mot malheureux !
Quand le mal est fait !
On ne peut plus être heureux
Et c’est bien fait
Diablesse au bonnet d’âne
Tu ne veux pas tout détruire de ta canne !
Si tu donnes ton amitié
Fais tout pour la conserver !
Sois raisonnable
Reste aimable
Reste douce avec ceux que tu aimes
Prend soin d’eux !

GUYLAINE
 

Publié dans POÉSIES DIVERS

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 > >>