COLLIOURE

Publié le par Antonio Machado

 

Tout passe
et tout demeure
Mais notre affaire est de passer
De passer en traçant
Des chemins
Des chemins sur la mer
Voyageur, le chemin
C'est les traces
de tes pas
C'est tout ; voyageur,
il n'y a pas de chemin,
Le chemin se fait en marchant
Le chemin se fait en marchant
Et quand tu regardes en arrière
Tu vois le sentier
Que jamais
Tu ne dois à nouveau fouler
Voyageur! Il n'y a pas de chemins
Rien que des sillages sur la mer

Antonio Machado (1875-1939)

Publié dans POÉSIES DIVERS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
:


eh oui ne jamais se retourner...de l'avant....c'est par là ton avenir !!! très bonne journée



D


J'ai bien compris maintenant bisous



B


On essaye de prendre le bon chemin , mais ce n'est pas toujours evident ....


bisous


pat



D


C'est vrai .... dès que le doute est présent on ne sait plus mais si on écoute son coeur et qu'on prend du recul tout devient claire comme de l'eau de
roche bisous



C


Difficile de suivre un chemin, y a toujours des obstacles,


nous sommes donc obligés de faire des détours parfois de très grands détours


 


Bisous



D


Oui je connais le problème des grands détours .... mais parfois c'est payant bisous



B


plein de baisers déposés par ici, ma tite domi, pour te dire que tout ce que je lis chez toi, me ravi toujours autant !! tendresse -



D


J'en suis ravie et je t'en remercie ma chère BM, ton amitié et ta fidélité m'est très précieuse bisous tendresse