DIA DE LOS MUERTOS - FETES DES MORTS

Publié le par Domi Sorcière d'Arcane

DIA DE LOS MUERTOS  - FETES DES MORTS

Sur des draps sombres les cranes colorés
Posés en file montraient leurs dents de nougatine,
Des parfums de sucre et de chocolatine
Envoutaient les petits enfants déguisés.

Dans les salons des autels en cartons colorés
Trônaient entourés d’œillets d’indes, de bougies.
Les portraits des défunts sur des photos jaunies
En leurs centres étaient amoureusement installées.

Des chemins de pétales de fleurs vers les portes d’entrées
Accompagnaient les âmes défuntes vers les cieux,
En ce jour du Dia de los Muertos on les accompagnait
Vers les Royaumes des Morts avec gaieté.

Dans les rues, des jeunes femmes aux robes carmins
Affichaient en souriant leurs visages pâles et squelettiques,
Grimées en sorcières, spectres ricanant ou fantomatiques
Elles dansaient aux sons des mariachis mutins.

Dans les cimetières, les enfants dansaient sur les tombes de leurs parents
Apportant dans des paniers d’osiers leurs mets préférés,
On les posait sur les pierres tombales parfumées d’encens
Entourées des pétales, jetées au vent, d’œillets.

La nuit devenait fiévreuse, la foule dansait dans les rues
Accompagnée par les trompettes joyeuses, moqueuses,
Des mariachis, étrange farandole orgueilleuse
Bravant la faucheuse avec son merveilleux chahut.

https://www.poeme-france.com/auteur/coburitc/texte-172440

DIA DE LOS MUERTOS  - FETES DES MORTS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

MLA 31/10/2018 18:40

Chez nous, on a tous affreusement peur de la mort ... C'est sûrement un tort, car la fin d'une vie peut aussi être un aboutissement, et même le début d'une éternité dont nous ne sommes qu'un maillon qui peut se révéler essentiel pour l'avenir ... Fêter les morts et honorer leurs âmes, comme ils le font dans ton récit, doit être un vrai bonheur !

domi 01/11/2018 09:40

C'est vrai que c'est une frayeurs que j'ai eu pendant longtemps mais plus tu vieillies et plus elle te fait moins peur tu penses à vivre que le présent fêtons donc morts et honorons leurs âmes ils nous regardent peut-être de là-haut qui sait bisous