Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

la wicca

TOTEM DE FAUCON

Publié le par Domi Sorcière d'Arcane

Pic : Gerfaut (Falco rusticolus) - le plus grand faucon du monde, Photographe inconnu.

Pic : Gerfaut (Falco rusticolus) - le plus grand faucon du monde, Photographe inconnu.



Le Faucon est un emblème solaire pour le succès, la victoire et la montée au-dessus d'une situation. D'autres preuves de son influence solaire, le faucon était symbolique du soleil levant en Egypte. C'est aussi le roi de tous les oiseaux où de nombreux dieux ont été montrés avec la tête ou le corps du Faucon (y compris ra).


Faucon. Le Faucon représente la vision, la liberté et la victoire.... dans le symbolisme chrétien, le faucon sauvage représente l'âme matérialiste, matérialiste et ses pensées et actions honteuses. L'oiseau apprivoisé symbolise le chrétien converti poursuivant ses nobles pensées, ses espoirs et ses aspirations avec courage.


On dit qu'un faucon apporte la liberté, l'information et les connaissances des autres. Cet oiseau peut symboliser la victoire en ce qui concerne une décision qui a déjà été prise. L'oiseau vibrant peut aussi signifier la force. Rêver d'une personne tenant un faucon indique qu'il y a une bonne idée dans ton esprit inconscient.

 

Publié dans LA WICCA

Partager cet article
Repost0

SURVIVRE DANS CES MERVEILLEUX JARDIN - Claude MORENAS

Publié le par Domi Sorcière d'Arcane

https://artefuse.com/2014/03/16/the-art-of-susannah-martin/

https://artefuse.com/2014/03/16/the-art-of-susannah-martin/

Je suis de lumière de paix de joie de rire et de santé de soleil d'indulgence de bonté de sagesse et de justice l'espérance le bien être la force et le repos la vérité et la solidité
Je suis toute pleine d'amour d'échanges et de partages je déborde
J'ai accès à tous les mystères du monde à tous les endroits et les envers possibles j'ai toutes les forces et les pouvoirs
Mais je ne le sais pas et ne m'en sers pas
Je suis l'eau la terre l'air et le feu par elle du primordial et sans limites. Éternel et incommensurable. Comme pire du doigt de la main du corps de la famille du pays de l'espace de la planète de la galaxie de l'universel
Qui inspire et expire l'expansion et la contraction l'infiniment divisible autant de fois qu'il le faut en ses aspects du tout
Et si j'étends le bras je change le monde aussi vrai qu'en y jetant la pierre je fais monter d'autant l'eau dans l'océan
Rien n'est rien et je suis aussi toute puissante que chacun l'est près de moi
Quel gaspillage toutes ces sources inemployées
Ces eaux vives. Ces potions magiques non faites pour se combatte mais pour aimer
Nous sommes inépuisables de trésors enfouis avec nos mains nos regards nos oreilles et nos paroles magiciennes
Lourds opaques épais quand nous sommes faits pour les envols et les rayonnements

https://www.facebook.com/graszkap/

https://www.facebook.com/graszkap/

Publié dans LA WICCA

Partager cet article
Repost0

SORCIERES COMME LES AUTRES ♥

Publié le par Domi Sorcière d'Arcane

Publié dans LA WICCA

Partager cet article
Repost0

SORCIÈRES ET WICCANS♥

Publié le par Domi

14.jpg
On les disait vieilles, laides, puissantes et dangereuses. On les disait complices du diable et des forces obscures, copulant avec des bêtes, manigançant avec des dieux vicieux, jetant à tout venant des sortilèges maléfiques. L'image archétypale de la sorcière qui a traversé les siècles souffre encore des vestiges de ce passé trouble. Même qu'on y croit toujours aujourd'hui. Dans l'imaginaire collectif, la vilaine sorcière semble avoir encore un long nez plein de verrues, et s'activer les soirs de pleine lune à concocter des mauvais sorts à base de bave de crapaud et de pattes de poulet.

De telles sorcières ont-elles existé ? D'où nous vient ce concept plutôt déformé ? L'Église des siècles passées l'aurait-elle ainsi créé de toutes pièces en se servant des mises à mort effroyables de ces vieilles femmes hérétiques pour effrayer le peuple ? En provoquant d'aussi spectaculaires ondes de choc dans la population, les hommes d'Église et de pouvoir s'offraient-ils ainsi un efficace outil d'endoctrinement et d'asservissement ?

Du XVe au XVIIIe siècles, les Églises et les États d'Europe ont mis à mort quelque 50 000 à 100 000 personnes peut-être même plus selon certains historiens, condamnées pour sorcellerie ? Quatre-vingt pour cent d'entre elles étaient des femmes et des enfants.

Dans le plus fort temps des bûchers, aux VXI et XVIIe siècles, la chasse aux sorcières a fait pendre des milliers de femmes pour avoir jeté de supposés maléfices amoureux à des hommes, en a fait brûler autant pour avoir adulé le diable, en a fait écarteler pour avoir mangé des enfants et bu du sang humain et en fait pendre d'autres pour avoir détruit par sortilège des récoltes entières.

Alors, qu'en est-il aujourd'hui ? Nos sorcières et sorciers contemporains n'ont plus l'aspect lugubre que ce passé de la chasse aux sorcières leur a attribué. Elles sont informaticiennes, techniciennes en fiscalité, étudiantes en histoire de l'art ; ils sont ingénieurs, psychosociologues ou violonistes. Il semble bien qu'ils aient troqué la bave de crapaud pour les pétales de rose, les pattes de poulet pour les cristaux. Ils aiment la nature, parlent d'énergie cosmique et de pensée positive. Certains pratiquent la wicca et invoquent des dieux et des déesses pour parcourir avec eux le chemin d'une magie toute spirituelle. Ils sont parmi nous, parfois juste là à côté, à prier une divinité en serrant bien fort un cristal de quartz dans leur poche.

Mais ils ont aussi conservé quelques pratiques fascinantes. Ces rituels au clair de lune, ces sortilèges d'amour, ces voyages dans un monde astral existent encore.

Sorcières, sorciers, wiccanes, wiccans d'aujourd'hui n'ont pas le visage de la sorcellerie d'autrefois, mais ils en conservent tout de même une part d'insolite.

Extrait du livre : Sorcières et wiccans de Danielle Goyette
404004.jpg

Publié dans LA WICCA

Partager cet article
Repost0

LE CREDO DES SORCIERES

Publié le par Doreen VALLIENTE

doreen

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

   

Le Credo des Sorcières

 

Écoutez les paroles des Sorcières,
Notre secret caché dans la nuit,
Lorsque le chemin était sombre,
Nous le révélons aujourd'hui.

Devant l'eau et le feu mystérieux,
Par la terre et le souffle de l'air,
Par la quintessence de l'esprit,
Gardez silence, veuillez vous taire.

Les renaissances de la Nature,
Le passage des hivers et printemps,
Nous communions avec ce qui vit,
Et fêtons dans un cercle hors du temps.

Quatre fois l'an les Grands Sabbats viennent,
Et les Sorcières dansent avec entrain,
Aux premières récoltes, à la Chandeleur,
A la Fête de Mai et la Toussaint.

Quand les jours et les nuits s'égalisent,
Quand le Dieu est zénith ou nadir,
Les Sabbats Mineurs sont convoqués,
Et les sorcières vont s'ébaudir.

Treize Lunes et cycles féminins,
Treize Sorcières dans un covent,
Treize crépuscules pour s'ébattre,
Tout cela en un jour et un an.

Transmis depuis les âges anciens,
Passant entre l'homme et la femme,
Passant d'un siècle à un autre,
Depuis le commencement des âmes.

Quand le Cercle magique est tracé,
Par le glaive ou l'athamé puissants,
Ses frontières traversent deux Mondes,
Pour cette heure vers les ombres il descend.

Ce monde n'a aucun droit de le voir,
Et le monde d'en bas point ne trahis,
Les Dieux Anciens y sont invoqués,
L'œuvre magique y est accomplie.

Il y a deux piliers mystiques
Qui le seuil du temple avoisinent,
Tous deux sont puissances naturelles,
Des formes et des forces divines.

Sombre et lumineux en succession,
Les opposés l'un contre l'autre
Représentent le Dieu et la Déesse,
Grâce aux aïeux cette fois est notre.

La nuit c'est le cavalier des vents,
Le Dieu Cornu, seigneur des ombres,
Et le jour c'est le roi des forêts,
Habitant les clairières et les combes.

Elle est jeune ou vieille à sa guise,
Sur la barque nuageuse elle vogue,
Ronde Dame Argentée de minuit,
Sombre matrone et mystagogue.

Le Maître et la Maîtresse de l'Art
Habitent les tréfonds de l'esprit,
Immortels et toujours renouvelés,
A volonté ils libèrent ou lient.

Ainsi, bois le vin des Dieux anciens,
Et danse et aime en leur honneur,
Jusqu'au jour où ils te recevront,
Dans la paix, à la fin de tes heures.

Fait ce que voudras, c'est le défi,
Mais à personne ne fait de mal,
Voilà le commandement unique,
Que les Dieux t'enseignent l'idéal.

Le Credo Wiccan en huit mots pieux :
Si nul n'est lésé, fait ce que veux.

- Doreen Valiente -

Publié dans LA WICCA

Partager cet article
Repost0

LA PETITE SORCIERE

Publié le par SOURCE INTERNET








Huit ans à peine, c’est l’âge du grand passage !
Je trottine menue, derrière grand-mère Joséphine
Qui m’emmène, en me demandant d’être sage,
Au rassemblement des consécrations divines.

Le bois des lueurs résonne de chants elfiques,
Les oiseaux entonnent des chants différents,
La lune, ce soir, irradie une lumière magique,
Sorcières, fées, magiciens ont arrêté le vent.

Toute la journée, sur la lande rose de bruyère,
Ses assauts fous ont courbé les dernières fleurs,
Et il a soufflé, comme un fou furieux sur la terre,
Pour qu’un simple humain ne vienne d’ailleurs.

La belle Heurésis, déesse de la découverte, préside
Et tient dans sa main une racine de mandragore,
Dont la conformation d’une humaine gravide,
Semble porter un enfant, dans son informe corps.

Elle la brandit, de ses deux bras, sur sa tête altière,
Et la présente à l’assemblée qui reconnaît, sans frémir,
La mère des plantes, qu’il est risqué d’enlever de terre,
Car elle pousse un cri si puissant qu’on peut en mourir !

Heurésis qui le fit, lui donna des pouvoirs guérisseurs.
Que Discoride, botaniste grec, nota fidèlement d’ailleurs.
Elle enseigna aussi aux guérisseurs comment s’en servir,
Aux sorcières comment ôter les sortilèges et lire l’avenir.

On me fait pénétrer, yeux bandés, dans le cercle de pierres.
L’on me met toute nue, mes longs cheveux noirs dénoués,
L’on me couvre de fleurs, me ceint d’une couronne de lierre,
Et d’une jatte d’améthyste d’eau fraîche me voilà ondoyée…


Publié dans LA WICCA

Partager cet article
Repost0

PRIERE A MON ARBRE

Publié le par H.FABRE
















http://www.sophieguilbert.com/index.htm


Je viens près de toi qui, dans ta majesté, me domine de cent coudées,
pour que tu m’apprennes l’Humilité...

Je viens près de toi, qui plonge tes racines dans la Terre Mère,
pour que tu m’apprennes à mieux percevoir tout ce qui vient d’en Bas...

Je viens près de toi, dont les branches fréquentent le Ciel,
pour que tu m’apprennes à mieux profiter de tout ce qui vient d’en Haut...

Je viens près de toi, qui reste fixé immobile dans le sol,
pour que tu m’apprennes la Patience...

Je viens près de toi, qui reste silencieux,
pour que tu m’apprennes la Tolérance, surtout dans mes propos...

Je viens près de toi, véritable force de la Nature,
pour que tu m’apprennes la Douceur et la Gentillesse...

Je viens près de toi qui, avec largesse, distribue ton ombre sans compter,
pour que tu m’apprennes la Générosité...

Je viens près de toi, qui résiste à toutes les intempéries sans te plaindre,
pour que tu m’apprennes la Sagesse...

Je viens près de toi, qui accueille les oiseaux de passage,
pour que tu m’apprennes l’Hospitalité Généreuse...

Je viens près de toi
pour te remercier de partager l’Etincelle qui nous réunit TOUS !...

Source : H. Fabre

Publié dans LA WICCA

Partager cet article
Repost0

CHANT DE DEESSE

Publié le par AUTEUR INCONNU

 

15056228_m

  

Je suis le vent et je suis les arbres.
Je suis la Terre et je suis la mer.
Je suis une mère et je suis un enfant.
J
e suis une amoureuse des passions folles.
Je suis la pluie et je suis l'âme.
Je suis celle qui guérit l'esprit.
Je suis la Vierge, la Mère, et la Vieille.
Je suis la moissonneuse des graines qui sont semées.
Je suis en dedans et je suis en dehors.
Je suis partout et même au plus loin.
Comme la Vierge je t'ai donné le cadeau de la joie.
Comme la Mère j'ai donné de la nourriture et des soins.
Comme la Vieille je t'ai donné la sagesse inconnue
Tous ces cadeaux, je te les ai donnés afin que tu les partages.
Tous ces cadeaux, je te les ai donnés afin que tu les partages.

 

Auteur inconnu
Traduction Cerrydwen Asherah
http://asherah.canalblog.com/archives/paroles_sacrees/index.html

Publié dans LA WICCA

Partager cet article
Repost0

LA WICCA

Publié le par LA SORCIERE D'ARCANE



















L
a Wicca est l'Ancienne Religion qui régnait avant l'arrivée du Christianisme.
La Wicca est liée aux éléments, à la nature et à l'essence vraie des choses qui nous entourent. C'est une religion basée sur les esprits de la Nature, la vénération de toute forme de vie sur la Terre.

C'est une religion libre, qui n'a pas de réel chef religieux. Elle accepte les idéologies de chaque personne. Un wiccan acceptera très bien la religion de ses proches, ira à des célébrations d'autres religions, car l'esprit wiccan n'est pas au formatage d'une seule et même religion, mais de toute celles qui l'entourent. Il en restera néanmoins fidèle à sa religion.


Comme c'est une religion libre, chaque wiccan peut l'interpréter à sa manière. Comme dans toutes les religions, il y a des bons qui prônent le Bien, sans en rechecher du pofit, et des autres qui auraient tendance à imposer leur présence, leurs décisions, et à s'attirer notre vénération inconditionnelle. Ces personnes ne seraient que des usurpateurs et vous priveraient de cette liberté en exerçant une autorité injustifiée. Mais il ne faut pas non-plus se priver des connaissances d'une personne wiccane.

Il ne faut pas confondre une personne cherchant sa gloire personnelle à votre insu, et une autre ayant pour objectif que de vous soutenir dans votre quête. La Wicca est une religion polythéïste, c'est à dire qu'elle compte plusieurs divinités. Les entités dites supérieures à célébrer sont la Déesse et le Dieu Cornu de même que tous les anges bienfaiteurs. De ce fait, l'Homme et la Femme sont égaux. Et bien entendu, la Wicca est synonyme de Magie. Ce n'est pas une Magie "grandiose" avec des événements impressionnants par leur grandeur, mais c'est une Magie plus subtile, qui a pour but premier d'aider et de soigner.

La Wicca

Publié dans LA WICCA

Partager cet article
Repost0