Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

HISTOIRE DE SORCIERES

Publié le par Domi

 

Deux présumées sorcières brûlées vives par des villageois  

Deux présumées sorcières ont été lynchées par une foule de villageois en colère dans l'ouest du Kenya. Les deux femmes, âgées respectivement de 70 et 58 ans, ont été accusées d'une série d'actes de sorcellerie et d'avoir causé, par le passé, la mort de villageois.

Identifiées par un enfant ayant refait surface au village après s'être volatilisé durant deux jours, elles seront enfermées dans leur hutte par les villageois révoltés avant que ces derniers n'y mettent le feu et les brûlent vives. L'enfant (10 ans), qui aurait été obligé à prendre un breuvage concocté par les deux présumées sorcières avant de disparaître, a réintégré son domicile dans un état abasourdi et incapable de s'exprimer mais a gribouillé les noms de ses présumées envoûteuses.

En juillet dernier, quatre personnes suspectes d'actes de sorcellerie avaient été lynchées et une dizaine de maisons incendiées par la foule en colère et cinq autres avaient été sauvés in extremis, dans un incident séparé, par la police dans la région de Kissi (ouest).

Publié dans INSOLITE

Partager cet article
Repost0

RESPECT DE LA TERRE

Publié le par Chef indien SEATTLE

 

 

« Vous devez apprendre à vos enfants que le sol qu'ils foulent est fait des cendres de nos aïeux. Pour qu'ils respectent la terre, dites à vos enfants qu'elle est enrichie par les vies de notre race. Enseignez à vos enfants ce que nous avons enseigné aux nôtres, que la terre est notre mère. Tout ce qui arrive à la terre, arrive aux fils de la terre. Si les hommes crachent sur le sol, ils crachent sur eux-mêmes. »   

Chef Indien Seattle

Publié dans PROVERBE DU JOUR

Partager cet article
Repost0

EXPRESSION

Publié le par encyclopédie des expressions

Le chant des sirènes / Ecouter le chant des sirènes

une sirèneL'expression "le chant des sirènes" tire son origine de la légende qui octroie aux sirènes la faculté de séduire les hommes par leurs voix mélodieuses.

Les sirènes, autrefois représentées mi-femmes, mi-oiseaux, étaient des monstres marins, avides de chair humaine. Pour se nourrir et assouvir leur appétit, elles envoûtaient et captivaient l'attention des hommes par leur chants harmonieux afin de les dévorer ensuite. Le plus célèbre des rescapés est, sans nul doute, Ulysse dans l'"Odyssée" de Homère qui évite ce piège avant de "tomber de Charybde en Scylla".

Sirènes.f.f. Monftres fabuleux, qui felon quelques poëtes eftoient moitié femme, moitié poiffon; et felon d'autres, moitié femmes, moitié oyfeaux et qui par la douceur de leur chant attiroient dans les efcueils des mers de Sicile, où elles fe tenoient, ceux qui voyageoient fur ces mers. Les poëtes difent que les Sirènes estoient trois foeurs filles d'Achellous et de Calliope. Uliffe fe fit attaché au maft de fon vaisseau pour entendre les Sirènes fans danger.

On dit; d'Une bonne et belle chanteuse qu'Elle chante comme une Sirène.
On dit; d'Un plaifir qui peut avoir des fuites fafcheufes.Il est dangereux comme le chant des Sirènes.

"Le Dictionnaire de l'Académie françoise" - tome II (M-Z)- 1ère édition (1694)

"Tu rencontreras d'abord les Seirènes qui charment tous les hommes qui les approchent; mais il est perdu celui qui, par imprudence, écoute leur chant, et jamais sa femme et ses enfants ne le reverront dans sa demeure, et ne se réjouiront. Les Seirènes le charment par leur chant harmonieux, assises dans une prairie, autour d'un grand amas d'ossements d'hommes et de peaux en putréfaction. Navigue rapidement au delà, et bouche les oreilles de tes compagnons avec de la cire molle, de peur qu'aucun d'eux entende. Pour toi, écoute-les, si tu veux; mais que tes compagnons te lient, à l'aide de cordes, dans la nef rapide, debout contre le mât, par les pieds et les mains, avant que tu écoutes avec une grande volupté la voix des Seirènes. Et, si tu pries tes compagnons, si tu leur ordonnes de te délier, qu'ils te chargent de plus de liens encore. Après que vous aurez navigué au delà, je ne puis te dire, des deux voies que tu trouveras, laquelle choisir."

Homère, "L'Odyssée", Chant 12, Charybde et Scylla, les Sirènes

De nos jours les expressions:

- "Ecouter le chant des sirènes" signifie se faire tromper par un langage mystifié, une apparence trompeuse,

- "Le langage des sirènes" désigne le fait de présenter un piège sous une apparence avantageuse ou d'user de tous le langage de la séduction pour arriver à ses fins.

Publié dans ARTICLES DIVERS

Partager cet article
Repost0

PRESIDENTIELLES 2007

Publié le par Domi

LES ACTES VALENT MIEUX QU'UN LONG DISCOURS ...

Publié dans ARTICLES DIVERS

Partager cet article
Repost0

MALEDICTION

Publié le par Stephen Lawhead

 

 

Si les hommes  savaient ce qui les guette, jusqu'au plus humble d'entre eux... ils défailleraient, ils se couvriraient la tête et mordraient leur manteau pour s'empêcher de crier. C'est leur bénédiction et leur malédiction de ne pas avoir

Stephen Lawhead
Extrait de Le cycle de Pendragon

Publié dans PROVERBE DU JOUR

Partager cet article
Repost0

LIVRE INACHEVE DE JRR TOLKIEN

Publié le par Igor DAVIN

Un livre inachevé de JRR Tolkien, l’auteur du Seigneur des anneaux, est sorti le 17 avril et pourrait peut-être faire l’objet d’un film.

Couverture des Enfants de Hurin. (DR)

JRR Tolkien a commencé l’écriture des Enfants de Hurin en 1918, soit 20 ans avant de travailler sur le Seigneur des anneaux.Quand il meurt, en 1973, son fils Christopher Tolkien décide de terminer l’œuvre inachevée de son père. Il reprend plusieurs histoires commencées par son père et les termine avec attention, pour conserver le style et l’idée de son père.Christopher Tolkien a ainsi permis la parution du Silmarillion, des Contes et légendes inachevées et des Histoires de la Terre du Milieu.

Cette année, à 82 ans, Christopher Tolkien a complété l’histoire des Enfants de Hurin. Le récit se situe des milliers d’années avant l’histoire du Seigneur des anneaux. Il raconte la vie des humains Turin et Nienor, le fils et la fille de Hurin « Le Fort », grand guerrier qui combattit aux côtés des Elfes lors de la Bataille des Larmes Innombrables.

L’histoire des enfants de Hurin est une grande aventure où il est question d’elfes, de nains, d’orques, de magie et de dragons. Mais c’est aussi un conte dramatique, car Hurin et ses enfants furent l’objet d’une malédiction les condamnant à une vie très triste…


Publié dans ARTICLES DIVERS

Partager cet article
Repost0

RIRE

Publié le par INCONNU

Il n'y a pas meilleur thérapie que la thérapie par le rire!

Publié dans PROVERBE DU JOUR

Partager cet article
Repost0

FAIRE LE CLOWN EST AUSSI UN METIER

Publié le par Domi

  Clown au Trombone - Raoul Giordan
Un diplôme universitaire de clown



Le ministère de l’Education nationale vient d’autoriser pour la première fois un diplôme universitaire pour apprendre le métier de clown. Depuis le 17 mars, l’université de Lyon-II (Lumière) est habilitée à délivrer une licence professionnelle des "arts du clown".

Cette licence s'adresse aux étudiants d'un niveau bac + 2, avec une préférence pour les filières universitaires "arts du spectacle". Les postulants feront l'objet d'une sélection sur dossier puis en situation par un stage de sélection.

La formation se déroulera en alternance sur une année, la moitié du temps à Lyon-II pour la théorie, l’autre moitié pour la pratique à la Maison des arts du cirque et des arts du clown à Bourg-Saint-Andéol (Ardèche). Une quinzaine d'étudiants serait déjà intéressés mais faute de financement la formation ne pourra peut-être pas commencer à la rentrée prochaine.

Source : Le Monde

Illustration : clown au trombone à coulisse de  Raoule Giordan

Publié dans INSOLITE

Partager cet article
Repost0

EAU PRECIEUSE

Publié le par Marcel PAGNOL


Capricieuse dans ta jolie robe blanche,
Presque méprisante, daigneras-tu nous regarder ?
Notre vie, tu la tiens entre tes hanches.
Source de bien et de mal, pouvons-nous te juger ?

Publié dans PROVERBE DU JOUR

Partager cet article
Repost0

GOUTTE D'EAU

Publié le par Cyrille CHAGNON

Je suis une goutte d’eau qui pleure…

Toi, humain, tu te crois meilleur que moi !
N’as-tu pas vu comment je suis belle ?
Je porte la vie, tu es frère siamois,
Je règne avec le soleil, moi la rebelle,

Je suis une goutte d’eau qui vit…

Tu es dans le désert, et la soif te guette,
Et je suis là, moi, misérable goutte d’eau,
Tu me savoures, tu n’en perds pas une miette,
Car de ta vie, je suis comme un radeau,

Je suis une goutte d’eau qui t’abreuve…

Soleil me chauffe de ses rayons dorés,
Et te montre mes beautés irisées,
Toi, tu vas encore m’édulcorer,
Avec l'horrible mélange qui va me biaiser,

Je suis une goutte d’eau qui se languit de toi…

Je m’associe avec mes sœurs du ciel,
Pour rafraîchir les cruautés de tes frères,
Qui brûlent la Terre de pensées pestilentielles,
Et créent une œuvre mortifère à la Dürer,

Je suis une goutte d’eau qui te baptise…

J’aime nager avec mes sœurs entre les poissons,
Au sein de l’océan aux reflets turquoises,
Ils cherchent à nous attraper avec une chanson,
Telles des sirènes, dans leurs branchies framboises,

Je suis la goutte d’eau qui rit…

Je descends en raft de tes yeux, tu m’éjectes,
Quand l’amour t’a un peu secoué de ta torpeur,
J’arrive sur tes lèvres, et je les humecte,
Pense à ce bon baiser à donner sans peur,

Je suis la goutte d’eau qui adoucit ton cœur…

Cyrille CHAGNON   

 

Publié dans COUP DE COEUR

Partager cet article
Repost0