Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LE SEIGNEUR DES ANNEAUX,II.8

Publié le par ELFIQUE

mob159-1162138870.jpg








"Ai ! Laurië lantar lassi surinen, Yéni unotimë ve ramar aldaron !" 

"Ah ! Comme l'or tombent les feuilles dans le vent, de longues années innombrables comme les ailes des arbres !"

Publié dans PROVERBE DU JOUR

Partager cet article
Repost0

MONTCUQ SUR LE MONOPOLY

Publié le par SOURCE INTERNET

 
 


Plébiscitée par les internautes lors de la période de vote ouverte par Hasbro, la ville de Montcuq ne figurera pas sur la prochaine édition « nationale » du Monopoly, laissant sa place à Dunkerque, la seconde du classement. Une édition spéciale du célèbre jeu de société sera toutefois lancée dans le courant de l'année, où amateurs de Daniel Prévost et autres nostalgiques du Petit Rapporteur retrouveront les « rues, places et autres lieux mythiques du village ». De blog en forum, la pirouette de Hasbro laisse un goût mitigé. Certains estiment avoir été floués par l'éditeur et l'accusent de ne pas avoir respecté des règles qu'il avait pourtant fixées lui-même.
Courant septembre, Hasbro décide d'organiser sous forme de concours  ouvert la répartition des villes qui remplaceront les rues parisiennes dans une prochaine édition France du Monopoly. Une sélection de 44 villes est proposée sur le site monopoly.fr, avec un principe simple : chaque internaute peut voter jusqu'à une fois par jour pour la commune de son choix. Celle qui recueille le plus de suffrages est alors censée prendre la place de la rue de la Paix, tandis que la seconde ira remplacer les Champs-Elysées, et ainsi de suite jusqu'à ce que les 22 cases du plateau soient remplies.

Afin de favoriser l'émulation entre habitants des différentes villes et de susciter un plus important effet de bouche à oreille, Hasbro propose une case Joker, permettant aux visiteurs du site de rajouter la ville de leur choix. Il n'aura pas fallu longtemps pour que de blog en forum se répande une idée insolite : pousser la ville de Montcuq pour que celle-ci trône au faîte du Monopoly, en lieu et place de la rue de la Paix.

Relayée de blogs en forums ainsi que sur TricTrac, site dédié aux jeux de société, l'idée fait son chemin et Montcuq progresse de place en place. Clubic, puis d'autres médias, commencent à relayer l'information à partir du 19 septembre. Quelques heures et centaines de commentaires après la publication de notre actualité, Montcuq grille la politesse à Dunkerque, l'ancien numéro un, et prend la tête du classement pour ne plus la lâcher.

Bien que l'on soit censé prononcer la consonne finale de Montcuq, l'intégration d'un nom de ville se prêtant aussi largement aux calembours risquait fort de ne pas coller avec la stratégie de l'éditeur Hasbro. Le Monopoly reste un jeu grand public, auquel jouent de nombreux enfants. Yves Cognard, directeur du marketing de Hasbro France, que nous n'avons pas réussi à joindre ce matin, a déclaré à l'AFP avoir reçu des « réactions de mamans » qui ne souhaitaient pas voir Montcuq sur le Monopoly.

D'où cette édition spéciale. « Hasbro éditera parallèlement un jeu 100% Montcuq », développé « dans l'esprit humoristique » qui a permis de rassembler plus de 52.000 votes pour cette petite ville du Lot. Le plateau comportera donc les noms des rues, places et impasses de Montcuq. Un pis-aller ? « Nous demeurons maîtres du jeu », ajoute Yves Cognard.

« Carton rouge » pour Bastien, « Petits joueurs » pour Onesque, le tour de passe-passe de Hasbro déçoit du côté des blogs, où l'annonce du résultat a déjà suscité plusieurs dizaines de commentaires. « Et Montcuq c'est du poulet ? », s'interroge finement Roycod. Un groupe d'appel au boycott du Monopoly, élégamment baptisé « Monopoly dans ton cul ! », a été ouvert dans la foulée sur Facebook. « On assumera », déclare encore à l'AFP Yves Cognard, « plus on parlera de la marque, mieux on se portera ».


Source Internet

Publié dans INSOLITE

Partager cet article
Repost0

STATISTIQUE ETHNIQUE

Publié le par Domi

 

 

Je viens de recevoir ce message que je vous transmets tel quel sur mon blog car je pense que c'est important et je vous laisse le soin de décider si vous souhaitez signer ou pas cette pétition :

"
Bonjour,
 
Le ministère de l'identité nationale prend une mesure pour distinguer les individus en fonction de leur couleur de peau, en fonction de leur religion et en fonction de leur origine : la statistique ethnique...

Cette disposition de la loi hortefeux a fait l'objet d'un recours devant le conseil constitutionnel. Une mobilisation massive est necessaire pour empécher une telle pratique.


Signez la pétition sur
www.fichepasmonpote.com"

Publié dans ARTICLES DIVERS

Partager cet article
Repost0

OPPOSITIONS

Publié le par SCHWARTZENBERG

 

C'est le monde qui est divin car il renferme en lui toutes les oppositions : la lumière et la nuit, le bien et le mal, la vie et la mort...

Léon Schwartzenberg

Extrait de Changer la mort

Publié dans PROVERBE DU JOUR

Partager cet article
Repost0

LE CHAT NOIR ASSOCIE A LA SORCELLERIE

Publié le par Domi
















Avant la création du monde, il existait, selon une légende ancienne, une déesse de l'obscurité nommée Diane. Celle-ci aima Lucifer qui possédait un chat. Diane et Lucifer eut une fille,  Aradia. Lucifer envoya sa fille et son chat sur la terre pour enseigner aux hommes la magie  noire. Ainsi s'explique la relation entre le chat et la sorcellerie. Dès le Moyen Age, l'Inquisition et l'Eglise traquèrent le chat de couleur noir. Elles l'associaient aux sorcières, elles-mêmes victimes de la persécution chrétienne.

L'Eglise voulait lutter contre les rites païens, encore très ancrés et inventa le chat démoniaque. Ce chat symbolisait le monde des ténèbres qui éloignait le bon chrétien du droit chemin. On le soupçonnait des pires forfaits. Il participait à des sabbats mystérieux en  compagnie du diable. C'était donc la parfaite représentation de Satan.

Il faudra attendre le 18, 19 e siécle pour la réhabilitation du chat noir. 
Il sera même le logo d'un célébre cabaret à Montmartre, le chat noir.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Chat_noir donnera d'ailleurs une célèbre chanson dont voici les paroles.
Notez que seul le refrain traite du chat noir.

La lune était sereine
Quand sur le boulevard,
Je vis poindre Sosthène
Qui me dit : Cher Oscar !
D'ou viens-tu, vieille branche ?
Moi, je lui répondis :
C'est aujourd'hui dimanche,
Et c'est demain lundi ...

Refrain
Je cherche fortune,
Autour du Chat Noir,
Au clair de la lune,
A Montmartre !
Je cherche fortune ;
Autour du Chat Noir,
Au clair de la lune,
A Montmartre, le soir.

La lune était moins claire,
Lorsque je rencontrai
Mademoiselle Claire
 
CelaA qui je murmurai :
Comment vas-tu, la belle ?

  • Et vous ? - Très bien, merci.
  • A propos, me dit-elle,

Que cherchez-vous, ici ?

Refrain

La lune était plus sombre,
En haut les chats bâillaient,
Quand j'aperçus dans l'ombre,
Deux grands yeux qui brillaient.
Une voix de rogomme
Me cria : Nom d'un chien !
Je vous y prends, jeune homme,
Que faites-vous ? - Moi... rien...

Refrain

La lune était obscure,
Quand on me transborda
Dans une préfecture,
Où l'on me demanda :
Etes-vous journaliste,
Peintre, sculpteur, rentier,
Poète ou pianiste ? ...
Quel est votre métier ?

Refrain

Paroles: Aristide Bruant (1905)

doum_sorciere.gif
Partager cet article
Repost0

CONCOURS BANNIERE ARCANE

Publié le par Domi

840.png


Le 24 novembre 2007, Arcane fêtera ses deux ans de création. A l'occasion de cet anniversaire, je vous propose de m'envoyer vos créations. Il faut que la bannière soit rectangulaire, sur le thème des sorcières et qu'elle comporte le titre de mon blog "ARCANE" ainsi que le sous-titre "CONTES ET LEGENDES". Les couleurs doivent être en accord avec celles du blog. Vous avez jusqu'à fin novembre pour me les envoyer. Un livre de contes et légendes sera offert au créateur de mon choix.

Pour envoyer vos bannières, me demander mon mail par mon contact en bas de mon blog.

Pour ceux ou celles qui ne se sentent pas l'âme d'un créateur de bannière, je recevrai volontiers leurs textes ou dessins qui montrent ce que représente Arcane pour eux. Une surprise leur sera envoyée pour les remercier de leur participation.


Gros bisous à tous 

DOMI



sorci_res_de_salem.jpg




Publié dans ARTICLES DIVERS

Partager cet article
Repost0

SORCIERES BIEN AIMEES

Publié le par Domi

 Avant d’enchanter les lectures et de booster l’imagination de la jeunesse, les sorcières déambulaient, sans complexe, dans les rues de la Rome antique  SALVATORE DI NOLFI 
  sorciere-sombre.jpg
























Dans la versatile Cité de Calvin, Halloween a commercialement perdu la main. Mais les histoires de sorcières, fictives ou réelles, n’en finissent pas de magnétiser le jeune public. La preuve par Harry Potter ou autre Sorcière Camomille. La littérature enfantine a, depuis quelques décennies, transformé l’inquiétant personnage au chaudron magique en figure sécurisante pour les tendres nuits cauchemardesques. De même que les tours de passe-passe des demoiselles de Charmed, diffusés sur petit écran, envoûtent l’audimat. Comment la suspecte Sorcière de Salem est-elle devenue une héroïne des temps modernes? Par la magie du féminisme, postulent les spécialistes. Exégèse.
 

magicienne66.jpg


































La fameuse chasse

Avant d’enchanter les lectures et de booster l’imagination de la jeunesse, les sorcières déambulaient, sans complexe, dans les rues de la Rome antique. Et au cœur du Moyen Age, elles vendaient ouvertement leurs filtres d’amour, leurs invocations à la pluie sans que ce négoce ne soit associé au diable.Dès 1450 pourtant, les faiseuses de sortilèges rejoignent l’axe du mal. La traque peut commencer.

En Europe, et en moins de trois siècles, près de 30 millions de femmes, soupçonnées de sorcellerie, sont brûlées vives. Ce pogrom aurait pu tomber aux oubliettes. Mais la société de l’après-guerre décide de «déterrer les cadavres».«Au XXe siècle, les experts n’ont plus qu’une obsession: recenser les centaines de bûchers dressés dans les pays à inquisition ou les régions protestantes», explique Christophe Gros du Musée d’ethnographie de Genève.Anna Göldin est l’une des dernières femmes à avoir fait les frais de cette sanglante poursuite. Un musée vient d’être inauguré en hommage à la jeune servante de Glaris, exécutée en 1782.

harrypotterimage.jpg


Retour en grâce

Et les historiens ne sont pas les seuls à s’être penchés sur le sort des détentrices de recettes plus ou moins maléfiques. Les féministes, ébranlées par la stigmatisation de ces sacrifiées, ont milité à leur réhabilitation.Comme l’explique Yasmina Foehr Janssens, professeure de littérature médiévale à l’Université de Genève. «La sorcière suscitait diverses peurs. Celles liées à l’expression de la féminité et du savoir paramédical qu’elle détenait. Même son indépendance — la sorcière était veuve ou célibataire — semblait équivoque. Démystifiée, elle est devenue une de leurs figures de proue».

Une autre image

Ainsi pour l’universitaire, il n’est guère étonnant que ce personnage, ainsi revu et corrigé, séduise le jeune lectorat. «C’est un contrepoint à l’image lisse des petites filles modèles. Sa représentation, souvent sous les traits d’une femme hideuse, permet de rompre avec les canons de beauté véhiculés par la publicité», reprend-elle.Chargée de cours en Etudes Genre à la faculté genevoise des lettres, Agnese Fidecaro ajoute de l’eau au moulin féministe. «Autrefois, la sorcellerie obéissait à des critères sexistes. Le pouvoir des garçons relevait du savoir et celui des filles d’un don surnaturel. Avec Harry Potter, la magie s’apprend sur les bancs de Pouldard sans distinction de genres"

Les envoûteuses du XXIe siècle

La jeteuse de sort, souvent drapée de noir, inspire aussi l’âge tendre jusque dans sa garde-robe. Comme si la fibre thanatologique des «fashion gothiques» vibrait aux mystères insufflés par les nécromanciennes. «Car si l’homme est du côté de l’esprit, la femme est du côté du corps, de la naissance et de la mort», relève encore Agnese Fidecaro.Chouchoutées par la littérature, les sorcières — actives dans l’Afgrique animiste — ont-elles complètement disparu des sociétés postindustrielles? Non. Aux Etats-Unis, de nouveaux cultes célébrant la pensée païenne essaiment. En France, les Wiccanes ont leurs adeptes, leurs réunions secrètes et leur site Internet.

SOURCE INTERNET

Partager cet article
Repost0

LES DEFUNTS

Publié le par DESNOS ROBERT

 

Le parfum des déesses berce la paresse des défunts.

Robert Desnos

Extrait de la revue Littérature - Décembre 1922

Publié dans PROVERBE DU JOUR

Partager cet article
Repost0

Ce qu'un geste amical peut faire

Publié le par INCONNU

Un jour, alors que j'étais en première année du secondaire, j'ai vu un gars de ma classe marcher pour retourner chez lui après l'école. Il s’appelait Maurice. Il semblait transporter tous, mais vraiment tous ses livres. Je me suis dit : 

- Qui peut bien ramener tous ses livres chez lui, un vendredi ? Il doit être idiot ! 

J'avais un week-end très chargé avec mes amis. Donc, je haussai les épaules et continuai mon chemin. Tout en marchant, j'ai vu une bande de jeunes courir vers Maurice. Ils l'ont rejoint, lui ont fait tomber tous ses livres. Ils lui ont fait perdre l'équilibre et il est tombé dans la boue, perdant ses lunettes. Ces dernières sont tombées à environ 3 mètres de lui. Maurice s'est relevé tranquillement et j'ai pu voir la terrible tristesse dans ses yeux. J'ai senti mon coeur se serrer et j'avais un noeud dans la gorge. 

J’ai donc couru le rejoindre. Il cherchait ses lunettes et j'ai vu une larme couler sur sa joue. J'ai ramassé ses lunettes et lui ai dit : 

- Ces gars là sont vraiment des cons de la pire espèce.  Ils devraient être punis pour ce qu'ils ont fait. 

Il m'a regardé et m'a dit :
- Ah, merci ! 

Il avait un large sourire sur les lèvres. C'était un de ces sourires qui vous montrent de la gratitude sincère. 

Je l'ai aidé à ramasser ses livres et je lui ai demandé où il habitait. Je me suis rendu compte qu'on habitait dans la même rue. Alors, je lui ai demandé pourquoi je ne l'avais jamais vu avant : 

- C'est parce qu'avant j'allais dans une école privée. 

Auparavant, je n'aurais jamais accepté de me compromettre avec quelqu'un qui fréquente l'école privée. Nous avons discuté sur tout le chemin du retour à la maison et j'ai transporté quelques uns de ses livres. Je me suis rendu compte qu'il était vraiment gentil. Je l'ai invité à venir jouer au foot avec mes amis le lendemain et il a accepté. 

Nous avons donc passé le week-end ensemble. Plus j'apprenais à le connaître, plus je l'appréciais et mes amis aussi apprirent à l'aimer. Le lundi matin, sur le chemin de l'école, j'ai aperçu Maurice, encore une fois avec tous ses livres en main. Je l'ai rejoint et lui ai demandé : 

- Wouah, tu vas te faire des super muscles à transporter tous tes livres comme ça chaque jour ! 

Il m'a souri et m'a donné la moitié de ses livres. Maurice et moi sommes devenu les meilleurs amis du monde. 

Quelques années plus tard, nous avions terminé le secondaire et on planifiait nos études universitaires. Maurice, le plus fort de la classe, se dirigeait pour des études de médecine et moi, pour du sport-étude en football. Il était un de ceux qui s'étaient trouvés et affirmés pendant le secondaire. Il avait pris sa place et paraissait très bien. Il avait maintenant plus de rendez-vous que moi avec les filles. Elles l'aimaient et j’étais un peu jaloux ! 

Avant de se quitter, nous nous sommes tous retrouvés, élèves, enseignants et parents. Il avait préparé un petit discours mais il en était très nerveux. Je lui ai donné une tape d'encouragement dans le dos et lui ai dit : 

- Hé, le grand, tu vas être parfait ! 

Il m'a regardé et m'a lancé un de ces regards (vraiment sincère) et m'a dit : 

- Merci ! 

Il a commencé son discours, s'est arrêté pour éclaircir la voix puis a lancé : 

- C'est un moment qui se prête bien pour remercier ceux qui vous ont aidé à passer au travers des moments difficiles : parents, professeurs etc. et plus particulièrement les amis. Je suis ici pour vous dire qu’être l'ami de quelqu'un, c'est lui donner le plus beau des cadeaux. Je vais vous raconter une histoire à ce sujet. 

J'ai regardé Maurice avec stupéfaction lorsqu'il raconta la première journée où on s'était connu. Il avait planifié de se suicider ce week-end là. Il raconta qu'il avait vidé son casier pour éviter à sa mère d'avoir à le faire. Il m'a regardé droit dans les yeux et m'a souri : 

- Merci de m'avoir sauvé ! Mon ami m'a protégé et empêché de faire une énorme bêtise ! 

Tout le monde est resté bouche bée lorsque Maurice, le gars le plus beau et le plus populaire de l'école, a raconté ses souvenirs les plus tristes. J'ai aperçu ses parents en train de me regarder avec ce même sourire de gratitude que Maurice avait. C'est à ce moment que j'ai réalisé toute la tristesse qu'il avait ce jour où l'on s'était rencontré. Ce n'était pas seulement à cause des jeunes voyous. 

Ne sous-estimez jamais le pouvoir de vos actions. Avec un petit geste, vous pouvez changer l'existence de quelqu'un, pour le meilleur ou pour le pire. Les ami(e)s sont des anges qui nous remettent sur nos pieds lorsque nos ailes ont de la peine à se souvenir comment voler. 


Anonyme

Publié dans PAROLES DE SAGE

Partager cet article
Repost0

SAGESSE

Publié le par Domi

 

Bon chevalier masqué qui chevauche en silence

Bon chevalier masqué qui chevauche en silence,
Le Malheur a percé mon vieux coeur de sa lance.

Le sang de mon vieux coeur n'a fait qu'un jet vermeil,
Puis s'est évaporé sur les fleurs, au soleil.

L'ombre éteignit mes yeux, un cri vint à ma bouche
Et mon vieux coeur est mort dans un frisson farouche.

Alors le chevalier Malheur s'est rapproché,
Il a mis pied à terre et sa main m'a touché.

Son doigt ganté de fer entra dans ma blessure
Tandis qu'il attestait sa loi d'une voix dure.

Et voici qu'au contact glacé du doigt de fer
Un coeur me renaissait, tout un coeur pur et fier

Et voici que, fervent d'une candeur divine,
Tout un coeur jeune et bon battit dans ma poitrine !

Or je restais tremblant, ivre, incrédule un peu,
Comme un homme qui voit des visions de Dieu.

Mais le bon chevalier, remonté sur sa bête,
En s'éloignant, me fit un signe de la tête

Et me cria (j'entends encore cette voix) :
" Au moins, prudence ! Car c'est bon pour une fois. 

PAUL VERLAINE
1844 - 1856

Publié dans COUP DE COEUR

Partager cet article
Repost0