Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'ANGE DE L'ETOILE DU MATIN

Publié le par Charles VAN LERBERGHE




L'ange de l'étoile du matin
Descendit en son jardin
Et s'approchant d'Elle :

" Viens, lui dit-il, je te montrerai
Les beaux vallons et les bois secrets
Où vivent encore, en d'autres rêves,
Les esprits subtils
De la terre. "

Elle étendit le bras, et rit,
Regardant entre ses cils
L'ange en flamme dans le soleil,
Et le suivit en silence.

Et l'ange, tandis qu'ils allaient
Vers les ombreux bosquets,
L'enlaçait, et posait
Dans ses clairs cheveux plus longs que ses ailes,
Des fleurs qu'il cueillait
Aux branches au-dessus d'Elle.


Charles VAN LERBERGHE

Publié dans POÉSIES DIVERS

Partager cet article
Repost0

LEGENDE

Publié le par Didier Van CAUWELAERT




C'était fou, le pouvoir d'une légende, quand on se donnait la peine d'y croire.

Didier Van Cauwelaert

Publié dans PROVERBE DU JOUR

Partager cet article
Repost0

LE FAUCON

Publié le par INTERNET



Mes paupières lourdes s'ouvrent faiblement
J'entrevois une forme à l'horizon
Je lève la tête et soudain j'entends
Le cri empirique du noble faucon

De son vol puissant resplendit la gloire
Liberté d'antan que tu as acquise !
Ton plumage luisant brille comme un ciboire
Majestueusement tu défies la bise.

Esquisses légères, danses fantastiques :
Incarnation d'une liberté mythique...
Tu es mon emblème, tu fuis dans le vent
Rapace que j'aime, oublie donc le temps !

Marilyne COLLET   
(15 à 19 ans)

Publié dans POÉSIES DIVERS

Partager cet article
Repost0

LE SOMMEIL

Publié le par JRR TOLKIEN




"Un peu de sommeil vous remet de bien des choses."
J. R. R. Tolkien  - Bilbo le Hobbit

Publié dans PROVERBE DU JOUR

Partager cet article
Repost0

PAROLES DE LOUP

Publié le par ASSOCIATION FRERE LOUP

loup

Les photos de cet article viennent du blog LE KLAN DU LOUP que je vous conseille vivement de visiter !
http://loup.over-blog.org/ 

VOUS EXAGÉREZ

 

Vous les hommes, vous avez tendance à modifier la vérité pour servir vos intérêts.

POUR PASSER POUR UN HEROS:
vaincre un plus faible n'est pas glorieux, ce sont toujours des loups féroces, des bandes nombreuses etc. que vous avez affrontées !

POUR DE L'ARGENT:
la prime pour un loup qui s'était jeté sur des humains était bien tentante.

POUR UN ALIBI:
c'est sûr, j'ai servi à masquer certains de vos crimes.

POUR OBTENIR UN POUVOIR:
celui qui me fréquentait, (tueur ou meneur de loups) était craint.
L'Eglise s'est servie de moi pour accroître son pouvoir.
(J'étais une créature du Diable ou " le fléau de Dieu " envoyé pour punir les mauvais chrétiens).

POUR FAIRE UN TITRE DE JOURNAL :
les exemples ne manquent pas mais les enquêtes démontrent l'exagération (ainsi en Russie, vous n'avez jamais pu avoir de certitude sur ces bandes de loups affamés dévorant des dizaines de personnes signalées dans vos journaux).

Regardez donc les récits anciens avec beaucoup de prudence car, même si on a pas cherché à transformer la vérité, le contexte n'est plus le même et les mots n'ont plus le même sens.


JADIS J'AI MANGE DES HUMAINS:

Autrefois, s'il m'est arrivé de manger de la chair humaine, celle-ci provenait des cadavres, des blessés et des moribonds, victimes des grandes épidémies, de la famine ou que vous laissiez sur les nombreux champs de batailles.
Je crains l'homme ; ce bipède debout me fait fuir (cependant s'il trébuche, cela peut déclencher chez moi un réflexe d'attaque).


ENRAGE :

Parfois des maladies comme la rage ont modifié mon comportement :
Je devenais alors furieux, mordant tout ce qui bougeait. Dans ces cas, je me suis attaqué à des humains bien vivants. On a cependant beaucoup amplifié ces attaques.


JE NE SUIS PAS DANGEREUX :

Malgré les histoires que l'on colporte à mon sujet, je ne présente pas de danger. Il est prouvé que je n'attaque pas l'homme (mais je peux me défendre).

Dans les parcs nationaux américains où des milliers de visiteurs font du camping sauvage, je n'en ai attaqué aucun.
Au cours d'une période de 16 années, quand nous étions encore nombreux en France, sur plus de 8300 de frères que vous avez tués, 14 seulement se serait jetés sur vous (peut être pour se défendre ou à cause de la rage).


ME RÉINTRODUIRE EN FRANCE ?

Certains envisagent de me remettre dans des régions de France encore sauvages.

Idées intéressantes mais tant que l'ensemble de la population n'est pas favorable, me réintroduire est voué à un échec.
Mes frères, venus naturellement d'Italie (on les a pas relâchés) essayent de conquérir le Mercantour.
Espérons qu'on les laisse y vivre en paix !

Et vous, êtes vous prêts à accepter ma présence dans vos bois ?

 

M'AIMER, C'EST :

- Ne pas vouloir me faire venir dans votre environnement. Je ne suis pas fait pour vivre dans un appartement ou dans un enclos.
- Conserver des milieux naturels où je me plais à vivre.
- Ne pas me détruire.
- Faire comprendre à tous que je suis tout le contraire du " grand méchant loup " sanguinaire.
- Pour m'observer, là où je vis, ayez la plus grande discrétion. Devenez, arbre, rocher, buisson dans le paysage afin de ne pas perturber ma vie.

Si vous respectez ces consignes, c'est que vous m'aimez vraiment.

 

loup
Si vous ne pouvez m'aimer, je vous demande seulement de me considérer comme un animal comme un autre qui doit avoir sa place dans la nature et me laisser y vivre tranquille.

Source : ASSOCIATION FRERE LOUP
http://home.tele2.fr/frereloup/pages/sommaire.htm

D'autres sites  à voir :
http://www.loup.org/
http://www.loups-chabrieres.com/
http://www.loupsdugevaudan.com/www.loupsdugevaudan.com/index.html

Publié dans LE LOUP ET SA MEUTE

Partager cet article
Repost0

LE PETIT PRINCE

Publié le par SAINT EXUPERY




















"
(...) Mon petit bout de prince était pâle comme la neige.

Il me regarda gravement et m'entoura le cou de ses bras,

je sentais battre son cœur comme celui d'un oiseau qui meurt.

Soudain il me glissa à l'oreille :  

- cette nuit, je rentre chez moi.  

Mon étoile se trouvera juste au-dessus de l'endroit où je suis tombé l'année dernière.  

J'aurai l'air d'avoir mal ...

J'aurai même un peu : l'air de mourir

et il restera comme une vieille écorce abandonnée !  

Il me rappela le secret du renard :  

- On ne voit bien qu'avec le cœur, ce qui est important çà ne se voit pas,

"L’essentiel reste invisible pour les yeux"  

- Je ne peux pas emporter ce corps là, c'est trop lourd !
Mais c'est bien loin et bien difficile ...
  

- Ne sois pas triste, tu seras toujours mon ami.

Et plus tard quand tu seras consolé (on se console toujours),

tu ouvriras parfois la nuit ta fenêtre, comme ça pour le plaisir.

Tu lèveras les yeux au ciel et tu regarderas les étoiles.

Moi, j'habiterai dans l'une d'elles.

Tes amis seront bien étonnés de te voir sourire en regardant le ciel, ils te croiront fou !  

Et moi je rirai, parce que je t'aurai joué un vilain tour !".

Antoine de Saint Exupéry

Publié dans COUP DE COEUR

Partager cet article
Repost0

Popocatépetl et l'Iztaccíhuatl

Publié le par INCONNU

Photobucket


Le roi de Tlaxcala avait une très belle fille appelée
Iztaccíhuatl qui était amoureuse
du guerrier Popocatépetl. C’était l’époque des guerres  pour le control de la vallée de Mexico et  Popocatépetl allait partir à la guerre. Il demanda au roi la main de sa fille  et le roi y consentit à condition qu’il lui rapporta sur la pointe de son lance la tête de son grand ennemi et de cette façon Popocatépetl serait un héros et pourrait épouser la princesse.
Iztaccíhuatl en larmes promit à son fiancé de l’attendre.
 

Le guerrier parti pleins d’illusions, la guerre fut longue, il affronta de nombreuses batailles,  traversa montagnes et vallées a la recherche de l’ennemi du roi. Les années passèrent et  Popocatépetl ne revenait pas, la princesse fidèle à sa promesse l’attendait et tous les jours demandait à son père s’il avait des nouvelles de son fiancé.


L’attente fut longue et enfin  Popocatépetl rentra avec la tête de l’ennemi du roi sur sa lance comme il l’avait  promis . Il revint vainqueur et pleins d’illusions pour son futur mariage. Mais quand il arriva devant le roi celui-ci lui dit que la princesse était morte de tristesse en l’attendant


Popocatépetl, désespéré et en pleurs approcha du corps de
Iztaccíhuatl et l’embrassa. La gloire, le pouvoir et la richesse ne lui servaient de rien sans sa princesse bien aimée. La mort dans l’âme, il pris dans ses bras la princesse et parti vers les montagnes, sur la plus haute il posa  le corps de la princesse, alluma un feu et se mit a genoux devant Iztaccíhuatl
 pour veiller sur son rêve éternel.

 

Les années passèrent et la neige couvrit leurs  corps qui formèrent les deux volcans. Popocatépetl nous rappelle parfois qu’il veille toujours et ne s’est pas endormi. 

Partager cet article
Repost0

ETINCELLES

Publié le par SAGESSE CELTE



Nous sommes tous de petites étincelles issues de grandes flammes, et cette flamme est la source de tout ce qui a été et de tout ce qui sera.


Sagesse Celte

Publié dans PROVERBE DU JOUR

Partager cet article
Repost0

SOUVENIRS

Publié le par Josie GOURMANDE



LES SOUVENIRS
Il est des mots et des images qui restent gravées à jamais
Comme un album de souvenir, dans ma mémoire ils sont stockés.
Certains évoques des moments tendres,
D’autres moins doux se font entendre.
Mais même dans les moments tristesse
Ce ne sont plus des mots qui blessent
Ils ont perdu leur fils tranchants
Ils ne font plus souffrir autant.
Sans doute ai-je assimilé
Toutes ces choses qui font pleurer
Et dans le livre de ma vie
Que je feuillette quand vient la nuit
Je me surprends à constater
Les moments sombres sont fanés
Ils déambulent dans mes pensées
Noyés dans un brouillard épais.
Alors que les moments bonheur
Eux, ont su garder leur splendeur
Je peux sentir encore la joie
Que j’éprouvais ces moments là
Alors que les douleurs vilaines
Passent par là et puis s’éteignent.
C’est un peu comme les nuages
Qui passent sans qu’il y ait l’orage.
Ils restent des pages vierges à mon livre
Où j’y mettrais les moments à vivre
Et je sais parce que j’ai appris
Au fil des jours et de ma vie
Que les épreuves qui m’attendent
Viendront aux pages se suspendre
Et que mes heures de bonheur
Y mettrons leur touche de couleur.
Bien plus tard quand je serai vieille
Ce livre sera ma merveille
Je pourrai venir y relire
Les pleurs de ma vie, et les rires
Avec un air mélancolie,
Je penserai à ses soucis
Mais avec une grande sagesse
Je savourerai ma vieillesse.
Oh oui les peines font grandir
Et font parties des souvenirs
Parce que la vie est ainsi faite
De belle victoires et défaites.



Publié dans POÉSIES DIVERS

Partager cet article
Repost0

ICEBERGS

Publié le par Henri MICHAUX



Icebergs, icebergs, cathédrales sans religion de l'hiver éternel.

Henri MICHAUX






Publié dans PROVERBE DU JOUR

Partager cet article
Repost0