LE VOYAGE EST UNE AUBE

Publié le par BERNARD GIRAUDEAU

 

isla-del-sol-2-33-copie-1.jpg

 

Le voyage est une aube qui n’en finit pas. Comme Jim Harrison, je trouve que c’est beau, l’aube, les aubes du monde, à Saint-Pétersbourg, au Kenya, au Mexique, par­tout, que ce soit avec l’éléphant qui boit, les usines qui fument, les Andes poudrées, Paris la brume derrière Belle­ville. C’est l’aube qui est belle parce qu’elle embellit.

Bernard GIRAUDEAU

Publié dans ARTICLES DIVERS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
:

Belle réflexion.


Bon dimanche
Bisoux Domi

dom

Répondre
D


merci bisous