BIENVENUE A LA DEESSE DE L'AUTOMNE

Publié le par Théodore de Banville

6dcaba9c.jpg

L’Automne 
  

Sois le bienvenu, rouge Automne,
Accours dans ton riche appareil,
Embrase le coteau vermeil
Que la vigne pare et festonne. 
  
Père, tu rempliras la tonne
Qui nous verse le doux sommeil ;
Sois le bienvenu, rouge Automne,
Accours dans ton riche appareil. 
  
Déjà la Nymphe qui s’étonne,
Blanche de la nuque à l’orteil,
Rit aux chants ivres de soleil
Que le gai vendangeur entonne.
Sois le bienvenu, rouge Automne. 
  
Théodore de Banville 
  

Publié dans POÉSIES DIVERS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A

très jolie poème pour aceuillir L'Automne.


Mais pauvre de moi cette saison me rend si nostalgique.


Même si ses couleurs sont sublime.


Hélàs , ja ne suis qu'une femme du soleil.


Bonne semaine.


ma petite Sociére. 
Répondre
:

J'adore l'automne, ses couleurs, ses odeurs ...


Bon dimanche.
Bisoux


Répondre