BEAUTE TERRESTRE

Publié le par Seijun Suzuki





Le
monde est sa propre magie
.

Seijun Suzuki



Publié dans PROVERBE DU JOUR

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J

Bonjour ma Domi,

Un grand silence devant cette immensité que la pollution semble avoir oubliée !
Respect et évasion.
Gros bisous,
Jyckie.


Répondre
D

C'est bien dit en effet gros bisous et bon dimanche


Q

Cette image est magnifique !

Mais c'est vrai... et, pour trouver la magie du monde,  il suffit d'apprendre à regarder.

Bonne journée.


Répondre
D


Apprenons alors :-) bon dimanche



B

Oui ! magnifique ..... j'en ai vu aussi des jolies sur un mag qui s'appelle "play boy" ! hi hi hi
bisous
pat


Répondre
D


Un tout autre genre de beauté  bisous



C

wouah  sublime,elle nous dévoile tant de merveilles alors prenons en soin
Elle est si belle la nature

bisous


Répondre
D


Tu as raison il faut en prendre soin bisous du dimanche



M

Je me plains que l'hiver arrive mais là c'est pire bonne journée


Répondre
D


bonne journée à toi aussi 



:


Après un nettoyage radical de mon ordi, je suis obligée de ressaisir toutes mes coordonnées sur les commentaires de chaque blog !!!
J'espère que vous me pardonnerez, encore une fois, ce copier/coller .
Je vous souhaite une bonne fin de semaine et vous fais de gros bisoux.

PS : Pour tous ceux qui se reconnaitront, je vous dépose des $$$ !
J'ai largement le temps !

.



Répondre
D

Tu es toute pardonnée à très bientôt gros bisous du dimanche


L

Je suis d'accord. Dame Nature a plus d'imagination que tous les artistes.


Répondre
D

Tu as raison mon cher chevalier Dame Nature ne manque pas d'imagination et elle ne cessera jamais de nous supprendre bon dimanche bisous


M

Mon Dieu, que notre Terre est belle !!! Puisse l'Humain la garder intacte ...


Répondre
D

Oui c'est le sujet TOP en ce moment bisous


:

 L'univers est rempli de magie et il attend patiemment que notre intelligence s'affine.     Eden Phillpotts...

te souhaite une  très bonne soirée...j'espère que ce bord de mer n'est pas pollué...et ce  ne sont que des nuages blancs


Répondre
D

Non il n'est pas pollué je te rassure bisous


L

son le monde point d'humain .....

bonne soirée
+clik$

Ballade à la Lune


C'était, dans la nuit brune,
Sur le clocher jauni,
La lune
Comme un point sur un i.


Lune, quel esprit sombre
Promène au bout d'un fil,
Dans l'ombre,
Ta face et ton profil ?


Es-tu l'œil du ciel borgne ?
Quel chérubin cafard
Nous lorgne
Sous ton masque blafard ?


N'es-tu rien qu'une boule,
Qu'un grand faucheux bien gras
Qui roule
Sans pattes et sans bras ?


Es-tu, je t'en soupçonne,
Le vieux cadran de fer
Qui sonne
L'heure aux damnés d'enfer ?


Sur ton front qui voyage,
Ce soir ont-ils compté
Quel âge
A leur éternité ?


Est-ce un ver qui te ronge
Quand ton disque noirci
S'allonge
En croissant rétréci ?


Qui t'avait éborgnée,
L'autre nuit ? T'étais-tu
Cognée
A quelque arbre pointu ?


Car tu vins, pâle et morne,
Coller sur mes carreaux
Ta corne
A travers les barreaux.


Va, lune moribonde,
Le beau corps de Phébé
La blonde
Dans la mer est tombé.


Tu n'en es que la face
Et déjà, tout ridé,
S'efface
Ton front dépossédé...


Lune, en notre mémoire,
De tes belles amours
L'histoire
T'embellira toujours


Et toujours rajeunie,
Tu seras du passant
Bénie,
Pleine lune ou croissant.


T'aimera le pilote,
Dans son grand bâtiment
Qui flotte
Sous le clair firmament.


Et la fillette preste
Qui passe le buisson,
Pied leste,
En chantant sa chanson...


Et qu'il vente ou qu'il neige,
Moi-même, chaque soir,
Que fais-je
Venant ici m'asseoir ?


Je viens voir à la brune,
Sur le clocher jauni,
La lune
Comme un point sur un i.


Alfred de Musset, 1827 ou 1828, Premières poésies






Répondre