ENFANTS SOLDATS

Publié le par Dominique CURCIO

Le contexte :


Depuis 1996, l’UNICEF estime à 300 000 le nombre d’enfants de moins de 18 ans qui combattent dans des milices ou des armées gouvernementales dans près de trente pays du globe. Evoluant dans un climat de guerres civiles ou de rébellions, ils n’ont pas d’autres choix que d’accomplir les exactions que les seigneurs de la guerre exigent d’eux.


La plupart des groupes armés justifient le recrutement d’enfants par le manque de combattants adultes, mais c’est souvent parce qu’ils ont des qualités qui leurs sont propres : ils coûtent peu cher, sont faciles à conditionner, obéissants et peu conscients du danger pour eux et pour les autres. Il s’agit en effet de jeunes pour lesquels les idées de justice, du bien et du mal, sont différentes.

 La majorité des enfants soldats a entre 10 et 15 ans ; cependant on retrouve de très jeunes enfants entre 7 et 10 ans forcés de servir de cuisiniers, de messagers ou d’espions. On a par ailleurs constaté un abaissement progressif de l’âge moyen de participation active aux combats de 15 ans à 12-13 ans.

Enfin, il est important de noter que la proportion d’enfants dans le nombre de combattants s’accroît puisqu’elle est passée de 30% en 1986 à 45% en 1996, et on peut pressentir qu’elle a dépassé la barre des 50% depuis.

Création du Collectif français contre l’utilisation d’enfants soldats (2004) :

Fondée en 1998, la Coalition internationale pour mettre fin à l’utilisation d’enfants-soldats des organisations non gouvernementales nationales, régionales et internationales.

Les ONG fondatrices sont Amnesty International, Défense des enfants international (DEI), Human Rights Watch, Fédération internationale Terre des Hommes, Alliance international Save the Children, Service jésuite des réfugiés et le Bureau Quaker auprès des Nations unies à Genève.

A sa création, l’objectif de la Coalition était l’adoption d’un Protocole additionnel à la CIDE interdisant toute forme de recrutement et toute forme de participation des enfants aux conflits.

Ce Protocole est entré en vigueur en février 2002 sans toutefois parvenir à l’ensemble de ses objectifs. Aujourd’hui la Coalition travaille à mobiliser l’opinion publique et la volonté politique en faveur du "Double 18" qui interdirait toute forme de recrutement et de toute forme de participation des enfants de moins de 18 ans aux conflits. Le réseau de la Coalition internationale s’étend sur tous les continents grâce à cinq coalitions régionales et à un peu plus de 40 coalitions nationales.


Colelctif français contre l'utilisation des enfants soldats


A l’initiative d’Amnesty International section française, et grâce à la volonté de quatre autres ONG à dimension internationale, le "Collectif français contre l’utilisation d’enfants soldats" est né en novembre 2004. Les objectifs du Collectif sont de relayer la politique et les actions de la Coalition internationale, sensibiliser le grand public et les instances gouvernementales et régionales en France sur la question des enfants soldats, assurer une veille sur la France. En novembre 2004, les membres actifs du Collectif sont : Amnesty International section française (représentée par la Commission enfants), le Comité français pour l’UNICEF, Défense des enfants international (section française) et Terre des hommes (section française). Le Collectif bénéficie également du soutien de  Handicap International.

 

© Copyright Amnesty International France 2006

Publié dans ARTICLES DIVERS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Pépite 23/11/2006 11:17

Enfance en danger...De tous temps, les jeunes sont toujours envoyés en première ligne....
 

domi 23/11/2006 16:07

Le gros problème est que l'enfant est considéré comme une monnaie d'échange ou encore un objet et n'est plus respecté en tant qu'être humain.

mahina 22/11/2006 22:43

D'accord avec Thémis....Le jour où les politiques arrêteront de voir l'aspect financier primer sur le reste....peut-etre que l'espérnce fera un grand pas....

domi 23/11/2006 09:36

Il faut parler encore plus généralement, je parlerais des différentes nations, tout n'est qu'une question de fric et c'est vraiment désolant. Ils n'ont toujours rien compris et je désespère qu'ils comprennent un jour bisous

Thémis 22/11/2006 18:58

il n'y a pas longtemps il y a eu un reportage sur certains de ces enfants devenus grands, et les séquelles que laissent les combats dans l'esprit de ces jeunes adultes et la notion particulière qu'iils ont du bien et du mal. Mais comment stopper un tel fléau tant que les pays développer n'agirons pour stopper les conflits que  lorsqu'ils ont un interêt économique à le faire???!!!!
Notre monde n'ira pas mieux tant que tous les enfants n'auront pas accès à une bonne éducation et au droit dêtre des enfants!

domi 23/11/2006 09:48

J'ai l'impression au contraire que tout régresse, alors qu'on se bat dans certains pays pour que l'enfant ne bosse pas, maintenant on parle en France de mettre les enfants en apprentissage à l'âge de 14 ans, ce qui est pour moi une belle erreur, on ferait mieux de leur redonner le goût des études bisous

Youkou de Free :0077: 22/11/2006 18:41

Ou... certains ont oublié qu'ils l'étaient....

Dominique CURCIO 23/11/2006 10:08

Bonjour Youkou
Et c'est bien dommage, parcequ'ils pourraient empêcher que le drame continu. Merci pour ta venue sur mon blog bonne après-midi et à bientôt

Lisa 22/11/2006 17:02

hélas certains n'auront jamais eu la chance d'être enfant.

domi 23/11/2006 15:02

Je pense que si on nous donnait un chiffre pour représenter ces enfants, ce serait un choc !

mahina 22/11/2006 11:46

Tout être "faible" est manipulable et les enfants sont les 1ers dans cette catégorie!  La manipulation est à proscrire absolument..que ce soit pour les guerres, pour les sectes, pour tout ce qui peut aller contre les droits de l'enfant, les, droits de l'humanité ,....pour une humanité de tolérance et de paix...

domi 22/11/2006 15:22

 Comme ils les prennent très jeunes c'est sûr que c'est plus facile pour eux de les conditionner, après même avec toute la bonne volonté, tu ne pourras jamais changer leur manière de pense, la racine est trop profonde. bisous et bon mercredi

DOM 22/11/2006 10:45

bien sur que c'est une honte que l'on fasse des soldats des enfants, les pays ou doctrines qui pratiquent ces rites sont toujours des barbares, et bien souvent certaines religions sont la cause de tant d'horreurs, il est temps que les hommes élèvent leur niveau spirituels, mais comment faire comprendre ça a des peuples qui ont milles ans de retard ?

domi 22/11/2006 15:05

Je n'ai rien à rajouter, tu as entièrement raison et je pense comme toi bisous et bonne journée

marieluce 22/11/2006 09:56

Les enfants souffrent toujours de la folie des adultes ! Les adolescents et encore plus les enfants sont faciles à influencer, et suivent aveuglément le chemin qu’on leur indique comme étant l’idéal. Les kamikazes sont hélas bien souvent recrutés parmi eux … Les enfants martyres sont des anges, et leurs conseillers des bourreaux sataniques ! Hélas, il n’y a pas que dans les pays en guerre qu’on voit de telles manipulations de cerveaux, en France, une commission d’enquête parlementaire sur l’influence des sectes a découvert, hier mardi matin, lors d’une visite surprise dans la Communauté de Tabhita’s Place, à Sus près de Pau, une quinzaine de jeunes enfants reclus et non scolarisés, vivant à l’écart de la société, et qui n’avaient même pas le droit de se connaître, ni même de jouer ensemble … Il nous faut réagir et faire que les Droits de l’Enfant soient reconnus partout dans le Monde !

domi 22/11/2006 15:02

Je viens de voir le reportage de cette secte au journal de TF1 à midi, c'est terrifiant de penser que des enfants vivent dans ces condtions, sans soins médicaux, sans être scolariés alors que nous avons tout ce qui faut dans notre pays. Par contre, il sera bien difficile de faire comprendre à des pays vivant encore au siècle dernier  qu'ils doivent respecter leurs enfants, alors que des européens comme nous transgresse aussi bien souvent la règle et nous sommes loin de vivre au siècle dernier. Le Monde est fou et je dois dire que parfois ça me fait peur, oh pas pour moi, mais pour les générations futures, ils n'auront plus aucun repère et le mal risque bien de dominer le bien ... bisous et merci de tes visites, je vais essayer de retourner sur ton blog