DE LUCY A LASCAUX

Publié le par Dominique CURCIO

L'évolution qui va des premiers hommes jusqu'à nous  a été très lente. Les plus anciennes traces d'êtres humains, vivant il y a près de 4 millions d'années, ont été retrouvées en Afrique. C'est sur ce continent, en effet, qu'il faut rechercher le berceau de l'humanité.

Une jeune femme nommée Lucy

Lucy habitait la vallée de l'Omo, en Afrique orientale, il y a quelques 3 millions d'années. Elle est morte à l'âge de 25 ans environ, sans doute noyée. C'est le plus ancien squelette retrouvé : 52 os (sur 206) ont pu être indentifiés. Lucy appartenait à l'espèce des Australopithèques ; elle était petite, légèrement voûtée et pesait une trentaine de kilos.

 

La Révolution du feu

En faisant jaillir, il y a 450 000 ans, le feu par le frottement de pierres ou de tiges de bois, l'homme a bouleversé son existence. Il peut se protéger du froid et cuire ses aliments. Il se libère des contraintes du cycle solaire. Mais la possession du feu devient désormais un enjeu de pouvoir.

Premières habitations et première grande migration

Pendant longtemps, l'homme a vécu de façon nomade dans les abris que la nature lui offrait au grè de ses déplacements. Mais il y a 1,5 millions d'années, il semble qu'il ait commencé à construire ses propres habitations. Il s'agit alors de pieux calés dans le sol par des pierres et supportant des branchages. A la même époque, l'homme a quitté l'Afrique pour gagner l'Europe et l'Asie.

Homo Habilis

Des outils pour mieux vivre

Cueillir et chasser ont été les premières activités humaines. Au fil des générations, l'homme a évolué. Tout d'abord végétarien, il est devenu carnivore. Mais pour chasser les grands animaux préhistoriques, encore fallait-il posséder des outils pour tuer, dépecer, découper. Apparu il y a 2 millions d'années, un nouvel homme y est parvenu en créant des outils de pierre : l'Homo habilis

La naissance de l'art

A partir de 30 000 ans av.J.-C, apparaît l'Homo sapiens, qui nous ressemble comme un frère. il est plus grand que ses prédécesseurs et son crâne est plus développé. Très habile de ses mains, c'est avec lui que commence l'aventure de l'art. Il se met à peindre, sur les parois des grottes, de grands animaux et des scènes de chasse, comme à Lascaux ou à Altamira (espagne). Ailleurs, il réalise des petites sculptures de divinités représentant des déesses de la fécondité, telle la Vénus retrouvée à Brassempouy (Landes)

La sédentarisation : agriculture et artisanat

ll faut attendre le néolithique, à partir de 8 000 à 7 500 ans environ av.J.-C, pour que l'homme abandonne petit à petit son mode de vie ancestral. L'atmoosphère s'est réchauffée, la dernière grande glaciation est passée. L'homme commence à cultiver graines et plantes. Il domestique certains animaux, comme le chien, puis le mouton, et construit de véritables villages. Il invente la poterie, qu'il perfectionne inlassablement en multipliant formes et dimensions.

Enterrer les morts

L'Homo sapiens, dont la capacité crânienne est triple de celle de Lucy, semble avoir pris conscience d'un au-delà qui fait suite à la vie. Il est le premier à enterrer ses morts selon des rites reproduits à chaque décès. Il enterre aux côtés du défunt nombre d'objets usuels ou sacrés destinés à accompagner le mort dans son dernier voyage.

 

Publié dans ARTICLES DIVERS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Super, j'ai déjà l'dos courbé, manque plus qu'je perde 20 kilos et Lucy est rescucitée (loooooooooooooooooooooool)
Répondre
D
Tu pousse le bouchon un peu loin ... bisous et bonne journée
M
Salut Domi !Et bien ça c'est un article que j'aime, très succint en plus. Mais ce n'est pas pour ça que je l'aime  au contraire, mais bien parce que je suis anthropologue et c'est depuis que je suis toute petite que je m'intéresse à l'histoire de l'homme. Et tu sais pourquoi on l'a nommé Lucy, c'est parce que les anthropologues qui l'ont trouvé étaient en train d'écouter Lucy in the Sky des Beatles. Une petite anecdote comme ça. Je suis contente que mon anecdote sur ma tante t'ait intéressé, parfois, je vais dire comme vous, je surchauffe. lolBisous.
Répondre
D
Bonsoir Maja
Quel beau métier, tu en as bien de la chance, j'ai bien que les articles ne soient pas trop compliqué et le sujet a tellement été traité que je ne voulais pas faire trop long non plus. Je te remercie pour l'annecdote, en plus je suis une fan de cette chanson et des Beatles - sourire - Je t'embrasse très fort et passerai te voir en fin de week-end bisous
M
J'adore cette période de notre histoire. Les livres de J.M. AUEL sont un régal. Bon après-midi.
Répondre
D
Salut M@tt
Je ne connais pas ces livres, mais je vais y aller jeter un coup d'oeil merci pour l'info bon am à toi aussi
M
J'ai toujours été impressionné par le faît, qu'un jour ily a eu une première fois !! Le premier feu !! C'est assez extraordinaire !! La premère fourchette ! Le premier toit !! C'et fou quand on y pense ! bisous !
Répondre
D
J'ai toujours adoré cette période où l'homme vivait simplement sans trop se poser de question et qu'il a fait ces premières découvertes. Tout nous est acquis ou presque, nous ne faisons plus attention à rien, c'est vraiment dommage bisous