CONTE HUMORISTIQUE

Publié le par INCONNU

C’est ainsi

la perfection ça ne laisse pas indifférent

Un conte humoristique et dont on peut retenir que si la perfection n’est pas une ambition divine, alors elle saurait encore moins convenir à des aspirations humaines...

 

C’est l’histoire d’un pauvre paysan qui tous les jours travaille aux champs avec sa vache. C’est un homme honnête et pourtant il peine à subvenir aux besoins de sa femme et de sa famille. Un jour qu’il est aux champs, un orage éclate, le ciel se déchire et la foudre s’abat sur sa vache qui meurt sur le coup.

-  Mais pourquoi moi ? s’écrie le paysan en s’adressant à Dieu. Que t’ai-je fait ? Pourquoi me frappes-tu alors que je suis déjà misérable ?

Le ciel reste silencieux et la vie reprend le dessus. Les mois, les années passent. Le paysan travaille seul et il est plus appauvri que jamais. Ses mains sont fatiguées et de temps à autre sa femme lui apporte un maigre repas et l’aide dans ses travaux aux champs. C’est le cas le jour où un autre orage éclate. Un éclair transperce les nuages et foudroie la femme.

Le paysan se tord les mains de désespoir et crie les yeux levés vers le ciel :
-  Mais pourquoi ? Qu’ai-je bien pu te faire pour mériter cela ? Ne suis-je pas honnête et pieux ? Réponds-moi, que t’ai-je fait ?

Alors les nuages sombres s’entrouvrent et dans une lumière éblouissante la voix de Dieu retentit :

-  Tu ne m’as rien fait. Mais de temps en temps, tu m’énerves.

Publié dans CONTES DIVERS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
Génial, Dieu en colère... Ce doit être un peu ça, on l'énerve des fois avec nos petits soucis ou nos plus gros (lol), mais il est bon de le sentir.
C'est amusant, j'aime beaucoup.
Gros bisous.
Répondre
T
Eh beh ! Un peu soupe au lait, Dieu, quand il veut :)
Répondre
D
C'est tout naturel puisqu'il nous a fait à son image lol !!!!!
D
Hé bien !!! Dieu aussi aurait-il sautes d'humeur, lui aussi ?
On doit lui en faire baver, le pauvre... Je le comprends bien...! Avec tout le travail qu'on lui donne et la reconnaissance qu'il en tire...lol, je comprends qu'il en aie assez de temps en temps...
En tous cas, c'est joliment raconté... Tu as toujours des histoires originales et j'adore... Merci pour ces beaux moments.
Bisous
Répondre
D
C'est gentil à toi et je suis contente que mon blog te plaise.
Pour en revenir à Dieu je pense aussi qu'il doit sacrément être débordé et depuis longtemps .... je comprends sa colère bisous