TRESOR DE L'ISERE

Publié le par Annick BERLIOZ

Une journée à Saint-Antoine-l'Abbaye

Haut-lieu de la foi cathotolique au Moyen-Age, Saint-Antoine-L'Abvaye est le village le plus visité de l'Isère. Vous pouvez profiter de la douceur de l'été pour découvrir ce beau site médiéval situé dans un cadre champêtre chargé de spiritualité.

 La majestueuse église des Saint-Antoine domine un petit village médiéval qui s'étend à ses pieds. Cette abbatiale de style gothique flamboyant, fleuron du patrimoine de l'Isère, est le principal témoignage d'un passé prestigieux. Commencée à la fin du XIIIéme siècle, achevée deux siècles plus tard, elle fut érigée sous l'impulsion des Antonins, un ordre fraternel voué à l'accueil et au soin des malades, pour abriter les ossements d'Antoine l'égyptien. Au Moyen-Age, des milliers de pèlerins venaient y prier pour les miracles et guérisons dont ces reliques étaient créditées. Ses  voûtes gothiques protègent également le trésor des Antonins, une collection d'objets sacrés, dont un magnifique christ en ivoire.

Pour connaître cet histoire, il suffit de pousser la porte du musée départemental de Saint-Antoine. Installé dans les dépendances de l'abbaye, il abrite une exposition permanente sur les splendeurs du site et de l'ordre hospitalier. La visite se poursuit dans le salon aux gypseries, la salle voûtée des grandes écuries, puis dans le jardin médiéval où fleurissent les plantes médicinales que les Antonin utilisaient dans leur pharmacopée.

Saint Antoine est un endroit hors du commun. Il ne faut pas quitter les site sans avoir parcouru le bourg moyenâgeux avec ses demeures richement décorées aux façades percées de fenêtres à meneaux et ses maisons à colombages. Guidé par la magie des lieux, on parvient ainsi jusqu'à la place de la Grotte dont le nom est issu d'une ancienne chapelle souterraine dans laquelle religieux et chirurgiens examinaient les malades au Moyen-Age. Après avoir franchi le porche de la Procure, somptueuse entrée monumentale qui sépare le bourg des bâtiments conventuels, on arrive dans une grande cour ponctuée de tilleuls où sont aujourd'hui installés des relieurs, tailleurs de pierre et potiers.

Avec un peu temps, il est aussi possible de découvrir toutes les richesses du plateau des Chambaran et des vallons verdoyants où le village est niché : 210 kilomètres de sentiers balisés permettent de découvrir toute la richesse patrimoniale et naturelle du pays antonin.

 

Office du tourisme de Saint - Antoine 04.76.36.44.46

Musée de Saint-Antoine jusqu'au 17 septembre : 0476.36.40.68

Publié dans ARTICLES DIVERS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

missmio 01/07/2006 13:43

Vraiment très bien !! Tu sais nous donner l'envie !! Bisous et bon week-end !!

domi 01/07/2006 21:08

J'ai un très bon souvenirs de  saint antoine de l'abbaye. Je suis allée visiter la cathédrale et nous avons manger dans un restaurant moyennageux c'est super sympa tout le monde était déguisé comme à l'époque du Moyen âge  et des gueux aux dent pourries faisaient la manche. Mes enfants qui étaient très petits à l'époque ont eu très peur. Nous avons assisté également à des joutes de chevaliers c'était vraiment magnifique.
Bonne soirée bisous @+

illusion 42 01/07/2006 12:09

ah ce que j'aime ce lieu tellement " chargé", il resonne en moi chaque fois que j'y séjourne, mais qui pouvait dire que l'isère n'est pas touristique ? pour éviter de " casser" tes sujets je n'ajouterai aucune proposition supplémentaire

domi 01/07/2006 21:25

Non tu ne casses pas du tout mes sujets.... Je suis contente que les thèmes proposés t'intéressent. En plus en parler avec des bloggeurs qui connaissent la région c'est super intéressant.

lisa 01/07/2006 10:11

magnifique la dernière photo, j\\\'adore les vieilles pierres
bises Ma domi

domi 01/07/2006 21:46

Ce village te plairait sûrement car ce n'est que des vieilles pierres, c'est tout simplement magnifique bonne soirée @+