COMMENT LE CORBEAU EST DEVENU NOIR

Publié le par LES SIOUX BRULES




Il y a très, très longtemps, quand la terre et ses habitants étaient encore jeunes, les corbeaux étaient tous blancs comme neige. En ce temps-là, les hommes n'avaient ni chevaux, ni fusils, ni armes en métal. Mais ils dépendaient pourtant de la chasse au bison pour manger et survivre. Il était difficile, aléatoire et dangereux de chasser le bison à pied, avec des armes à pointe de pierre.

Les corbeaux rendaient les choses encore plus difficile aux chasseurs, car ils étaient les amis des bisons. Ils montaient très haut dans le ciel, au-dessus de la prairie, d'où ils pouvaient voir tout ce qui se passait. A chaque fois qu'un chasseur s'approchait d'un troupeau, les corbeaux volaient jusqu'à leurs amis, et, se perchant entre leurs deux cornes, ils les mettaient en garde « Croa, croa, croa, chers cousins, voici venir des chasseurs. Ils sont en train de ramper dans le ravin qui est là-bas. Ils sont derrière cette colline. Attention ! Croa, croa, croa! » en les entendant, les bisons s'enfuyaient au galop, et alors, les gens mouraient de faim.

Les hommes se réunirent donc en conseil pour décider quoi faire. Parmi les corbeaux, il en était un énorme, deux fois plus gros que tous les autres, qui était leur chef. Pendant le conseil, le vieux sage se leva et suggéra ceci : « il nous faut prendre le grand corbeau blanc et lui donner une bonne leçon. Nous n'avons que cette solution, ou bien nous allons continuer à avoir faim » Il prit une grande peau de bison, entière, avec la tête et les cornes, et il la posa sur les épaules d'un jeune brave, en disant : « mon neveu, glisse-toi parmi les bisons. Ils te prendront pour l'un des leurs, et ainsi tu pourras capturer le grand corbeau blanc »

Ainsi déguisé en bison, le jeune homme se faufila au milieu du troupeau et fit semblant de brouter. Les grands animaux hirsutes ne lui prêtèrent pas la moindre attention. Ensuite les chasseurs quittèrent leur campement et le suivirent, leur arcs tous prêts. Comme ils s'approchaient du troupeau, les corbeaux s'en vinrent, comme d'habitude, prévenir les bisons : « croa, croa, croa, chers cousins, les chasseurs viennent pour vous tuer. Gardez-vous de leurs flèches. Croa, croa, croa ! » Et, comme d'habitude, tous les bisons de s'enfuir au galop....... Tous, sauf bien sûr le jeune chasseur sous sa peau hirsute, qui faisait semblant de continuer à brouter.

Le grand corbeau blanc vint donc se percher sur les épaules du chasseur, et battant des ailes, il lui dit « Croa, croa, croa, mon frère, es-tu sourd ? Les chasseurs sont tout près, juste de l'autre côté de la colline. Sauve-toi ! » Mais, à ce moment-là, le jeune chasseur laissa tomber sa peau de bison et s'empara de grand corbeau en le saisissant par les pattes. Puis il prit un lien de peau, lui attacha les deux pattes ensemble et attacha l'autre extrémité à une grosse pierre. Le corbeau se débattait tant qu'il pouvait, mais en vain.

Les hommes de nouveau tinrent conseil. « qu'allons-nous faire de ce sale corbeau, qui nous a affamés tant de fois ? Je vais le brûler ! « s'écria un chasseur en colère. Et avant qu'on ait pu faire le moindre geste, il arracha le corbeau des mains du jeune chasseur et le plongea dans le feu du conseil, avec sa pierre et sa lanière de cuir. « ça t'apprendra ! » lui dit-il.

Bien entendu, le lien qui l'attachait à la pierre brûla complètement presque tout de suite, et le grand corbeau réussit à s'envoler. Mais il était un peu roussi, et certaines de ses plumes étaient carbonisées. Il était toujours aussi gros, mais il n'était plus blanc. « croa, croa, croa ! « cria-t-il en s'envolant du plus vite qu'il pût. Jamais je ne recommencerai ; je n'avertirai plus les bisons, Je vous le promets ! Croa croa croa ! »

C'est ainsi qu'il réussit à s'échapper. Mais, depuis ce temps-là, tous les corbeaux sont noirs.


 

Raconté par les Sioux Brûlés

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
:
Voila une légende comme je les aime.Désolé de ne pas être passé plus souvent sur les blogs, je n'ai plus spécialement de temps à vrai dire, tout est expliqué dans un article, toutefois je tenais quand même à faire un coucou, ma plus fidèle visiteuse !A très bientôt, bisous
Répondre
D

C'est toujours un très grand plaisir d'avoir de tes nouvelles et savoir que tu vas bien gros bisous et à trés bientôt


V
petit retour timide pour te faire de gros bizous
Répondre
D

Un retour très apprécié j'espère que tu vas bien gros bisous


J
Bises Domi.
Répondre
D


Bises à toi aussi



E
Une belle légende toute en nuances, qui correspond bien aux préoccupations des chasseurs de l'époque! Coucou amical,
Répondre
D

Oui c'est exact, ça fait plaisir de te lire ce soir bises amitié


L
tu sais qu'il existe des corbeaux blancs! il y en a un ici au étangs

Répondre
D

Je ne savais pas merci pour l'info bisous


F
Quelle jolie légende ... mais le corbeau reste encore un oiseau qui fait peur à pas mal de monde et pourtant .... bisou ma Domi passe une bonne journée
Répondre
D

C'est l'ami des sorcières, ici dans le sud-est nous en avons de trés gros, ils sont très impressionnants et pas très tendres si tu approches de trop près leur
nid bisous


:
j'adore ces légendes ... croa-moi !
Bon mardi ! Bisoux. 

 
Répondre
D

Joli jeu de mot  bonne soirée à toi aussi bisous


Q
Bonjour depuis canton (Guangzhou) Sud de la chine.
une belle legende
Bonne journée du mardi amitiés de canton
Qing et rené
A bientôt sur: http://belgique-chine.over-blog.com
La Chine hors des sentiers battus, par le tourisme.
Répondre
D

Ravie qu'elle te plaise amitié


B
Que voila une bien belle légende.Amicalement.Blackwolf
Répondre
D

Les légendes indiennes sont toujours magnifiques amitié


M
Est-ce pour cela que les colombes, symboles de Paix, sont restées blanches ?
Répondre
D

Bonne question ... je vais potasser le sujet bisous et bonne soirée


~
Une très belle légende que voilà
Répondre
D

Je suis ravie qu'elle te plaise bisous


R
une belle légende pour le corbeau et je suis heureux qu'il ai pu s'échapper même s'il est devenu noir ... très joli après le travail ça détend mademoiselle d'Arcane ! bisous amicaux Roger
Répondre
D


Le but de ce blog est justement de se détendre et rêver ... mission réussie alors bises amitié