LA JEUNE FILLE ET L'ANGE DE LA POESIE

Publié le par Domi

 

(extrait)

- L'ange reste près d'elle ; il sourit à ses pleurs,
Et resserre les noeuds de ses chaînes de fleurs ;
Arrachant une plume à son aile azurée,
Il la met dans la main qui s'était retirée.
En vain, elle résiste, il triomphe... il sourit...
Laissant couler ses pleurs, la jeune femme écrit.

Sophie d' ARBOUVILLE (1810-1850)




Publié dans POÉSIES DIVERS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
rien que du rêve et de la poésie !
Répondre
D
Tout pour que l'esprit soit serin bonne soirée
T
fichtre...la date!! biz=)
Répondre
D
On trouve de vrais trèsors de poésies à cette époque bisous et bonne soirée
C
Comme c'est joli ! J'aime beaucoup ce passage.Tu t'es fais une nouvelle bannière, je la trouve très réussi, bravo.Bisou et bonne nuit.
Répondre
D
La bannière m'a été offerte par Christel qui a bcp de talent bisous et bonne soirée
G
Un petit coucou en cette fin de semaine. Bonne soirée Domi.
Répondre
D
Bonsoir Gwenn, passe un bon week-end bisous
O
j'ai lu, et relu ... j'aime beaucoupplein de douceur !!!bonne soirée Domibisous étoilésà toi ***
Répondre
D
tant mieux :-))) bisous ma belle