JORGE BUCAY

Publié le par Domi

Je ne fais pas souvent de la publicité pour les auteurs, mais de temps à autre, j'aime vous faire partager mes lectures, en ce moment je lis un petit roman merveilleux de Jorge Bucay qui nous offre à traver ce livre un enchaînement de contes de son invention pour nous aider à mieux vivre ou encore à en découvrir plus sur nous-même et les autres...  Un petit extrait de "Je suis né aujourd'hui au lever du jour"  pour vous donner l'eau à la bouche.



"Se rendre compte

Cette histoire s'inspire du poème d'un moine tibétin,Rimpoché, que j'ai réécrit à ma manière pour montrer une autre des caractéristiques que nous avons, nous autres humains.

Je me lève un matin,
je sors de chez moi.
Il y a un trou dans le trottoir.
Je ne le vois pas
et je tombe dedans.

Le lendemain,
je sors de chez moi,
j'oublie qu'i y a un trou dans le trottoir,
et je retombe dedans.

Le troisième jour,
je sors de chez moi en essayant de me souvenir 
qu'il y a un trou dans le trottoir.
Cependant,
je ne m'en souviens pas, 
et je tombe dedans.

Le quatrième jour, 
je sors de chez moi en essayant de me souvenir 
du trou dans le trottoir.
Je m'en souviens et,
malgré cela, 
je ne vois pas le trou
et tombe dedans.

Le cinquième jour,
je sors de chez moi.
Je me souviens que je dois penser 
au trou dans le trottoir,
et je marche en regardant par-terre.
Et je le vois, mais, 
bien que je le voie,
je tombe dedans.

Le sixième jour, 
je sors de chez moi.
Je me souviens du trou dans le trottoir.
Je le cherche du regard,
je le vois,
j'essaye de le sauter, 
mais je tombe dedans.

Le septième jour, 
je sors de chez moi,
je vois le trou,
je prends mon élan, 
je saute, 
de la pointe des pieds je frôle le bord opposé,
mais ce  n'est pas suffisant je tombe dedans.

Le huitième jour,
je sors de chez moi,
je vois le trou, 
je prends mon élan,
je saute,
j'arrive de l'autre côté !
Je me sens si fier d'y être parvenu
que je saute de joie...
et, ce faisant, je tombe à nouveau dans le trou.

Le neuvième jour,
je sors de chez moi,
je vois le trou,
je prends mon élan,
je saute et continue mon chemin.

Le dixième jour,
aujourd'hui justement, 
je me rends compte,
qu'il est plus pratique d'emprunter...
Le trottoir d'en face."

Publié dans COUP DE COEUR

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T
Pas trop d'ecchymoses??héhé bonne lecture!! biz=)
Répondre
D
comme la blague "jusqu'ici ça va" bisous et bonne soirée
:
comme quoi, l'être humain a du mal à voir la solution la plus simple, pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué.bises
Répondre
D
Tu as tout compris bisous et bonne soirée
F
Jolie métaphore.... Etc'est tellement vrai.... bon aprem.
Répondre
D
C'est vrai :-)))) bonne soirée
L
bisous en passant chez toi. :pLidia
Répondre
D
Coucou lidia quel plaisir de te lire ce soir je te fais de gros bisou à très bientôt
C
mieux vaut tard que jamais ! La deuxième partie du jeu est en ligne ! à vos claviers tout le mondeeeeeeeeeeee! bisous du jour, christel(qui est en réunion ce soir et qui passera tard ! )http://annecymaville.over-blog.com doublé et distancé au weborama !  http://seuleaumonde.over-blog.com qui donne dans la gourmandise aujourd'hui ! une fois n'est pas coutume!
Répondre
D
Gros bisous et bonne soirée