Ce qu'un geste amical peut faire

Publié le par INCONNU

Un jour, alors que j'étais en première année du secondaire, j'ai vu un gars de ma classe marcher pour retourner chez lui après l'école. Il s’appelait Maurice. Il semblait transporter tous, mais vraiment tous ses livres. Je me suis dit : 

- Qui peut bien ramener tous ses livres chez lui, un vendredi ? Il doit être idiot ! 

J'avais un week-end très chargé avec mes amis. Donc, je haussai les épaules et continuai mon chemin. Tout en marchant, j'ai vu une bande de jeunes courir vers Maurice. Ils l'ont rejoint, lui ont fait tomber tous ses livres. Ils lui ont fait perdre l'équilibre et il est tombé dans la boue, perdant ses lunettes. Ces dernières sont tombées à environ 3 mètres de lui. Maurice s'est relevé tranquillement et j'ai pu voir la terrible tristesse dans ses yeux. J'ai senti mon coeur se serrer et j'avais un noeud dans la gorge. 

J’ai donc couru le rejoindre. Il cherchait ses lunettes et j'ai vu une larme couler sur sa joue. J'ai ramassé ses lunettes et lui ai dit : 

- Ces gars là sont vraiment des cons de la pire espèce.  Ils devraient être punis pour ce qu'ils ont fait. 

Il m'a regardé et m'a dit :
- Ah, merci ! 

Il avait un large sourire sur les lèvres. C'était un de ces sourires qui vous montrent de la gratitude sincère. 

Je l'ai aidé à ramasser ses livres et je lui ai demandé où il habitait. Je me suis rendu compte qu'on habitait dans la même rue. Alors, je lui ai demandé pourquoi je ne l'avais jamais vu avant : 

- C'est parce qu'avant j'allais dans une école privée. 

Auparavant, je n'aurais jamais accepté de me compromettre avec quelqu'un qui fréquente l'école privée. Nous avons discuté sur tout le chemin du retour à la maison et j'ai transporté quelques uns de ses livres. Je me suis rendu compte qu'il était vraiment gentil. Je l'ai invité à venir jouer au foot avec mes amis le lendemain et il a accepté. 

Nous avons donc passé le week-end ensemble. Plus j'apprenais à le connaître, plus je l'appréciais et mes amis aussi apprirent à l'aimer. Le lundi matin, sur le chemin de l'école, j'ai aperçu Maurice, encore une fois avec tous ses livres en main. Je l'ai rejoint et lui ai demandé : 

- Wouah, tu vas te faire des super muscles à transporter tous tes livres comme ça chaque jour ! 

Il m'a souri et m'a donné la moitié de ses livres. Maurice et moi sommes devenu les meilleurs amis du monde. 

Quelques années plus tard, nous avions terminé le secondaire et on planifiait nos études universitaires. Maurice, le plus fort de la classe, se dirigeait pour des études de médecine et moi, pour du sport-étude en football. Il était un de ceux qui s'étaient trouvés et affirmés pendant le secondaire. Il avait pris sa place et paraissait très bien. Il avait maintenant plus de rendez-vous que moi avec les filles. Elles l'aimaient et j’étais un peu jaloux ! 

Avant de se quitter, nous nous sommes tous retrouvés, élèves, enseignants et parents. Il avait préparé un petit discours mais il en était très nerveux. Je lui ai donné une tape d'encouragement dans le dos et lui ai dit : 

- Hé, le grand, tu vas être parfait ! 

Il m'a regardé et m'a lancé un de ces regards (vraiment sincère) et m'a dit : 

- Merci ! 

Il a commencé son discours, s'est arrêté pour éclaircir la voix puis a lancé : 

- C'est un moment qui se prête bien pour remercier ceux qui vous ont aidé à passer au travers des moments difficiles : parents, professeurs etc. et plus particulièrement les amis. Je suis ici pour vous dire qu’être l'ami de quelqu'un, c'est lui donner le plus beau des cadeaux. Je vais vous raconter une histoire à ce sujet. 

J'ai regardé Maurice avec stupéfaction lorsqu'il raconta la première journée où on s'était connu. Il avait planifié de se suicider ce week-end là. Il raconta qu'il avait vidé son casier pour éviter à sa mère d'avoir à le faire. Il m'a regardé droit dans les yeux et m'a souri : 

- Merci de m'avoir sauvé ! Mon ami m'a protégé et empêché de faire une énorme bêtise ! 

Tout le monde est resté bouche bée lorsque Maurice, le gars le plus beau et le plus populaire de l'école, a raconté ses souvenirs les plus tristes. J'ai aperçu ses parents en train de me regarder avec ce même sourire de gratitude que Maurice avait. C'est à ce moment que j'ai réalisé toute la tristesse qu'il avait ce jour où l'on s'était rencontré. Ce n'était pas seulement à cause des jeunes voyous. 

Ne sous-estimez jamais le pouvoir de vos actions. Avec un petit geste, vous pouvez changer l'existence de quelqu'un, pour le meilleur ou pour le pire. Les ami(e)s sont des anges qui nous remettent sur nos pieds lorsque nos ailes ont de la peine à se souvenir comment voler. 


Anonyme

Publié dans PAROLES DE SAGE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
coucou domi je viens deposé quelques bisous en relisant cet ecris bien fort ..bisous
Répondre
D
Ravie de te lire gros gros bisous
P
j'avais lu ce texte chez Anne-Lise, il m'avait vraiment marqué, c'est une belle leçon de vie, très émouvant. bisous ma Domi, j'espère que tu vas bien. A très vite.
Répondre
D
Voilà bien longtemps que je n'ai pas de nouvelles d'Anne lise je vais bien merci gros bisous
J
Le petit geste du matin : Cliquer pour te souhaiter une bonne journée !Bises, Domi.
Répondre
D
La visite d'une amie est toujours une bonne façon de commencer la journée gros bisous et  à très vite
R
Bonjour ! Je profite des vacances pour venir faire un coucou Bonne journée et @ bientôt Bizz
Répondre
D
Ravie de te lire ce soir passe de bonnes vacances bisous
:
Coucou du mardi ! Bisoux.
Répondre
D
Coucou du jeudi  bisous
A
c est joliement ecris et tu deploie une bien belle sagesse ...bisous domi
Répondre
D
Une image en l'hommage des anges bisous
:
bonne journée
Répondre
D
Bonne journée à toi aussi gros gros bisous
L
Hoooo..... J'ai une aute variante... un jour... il y a bien longtemps de cela (évidemment),  j'ai dit à une gente dame que : "ce qu'elle me montrait ne m'interessait pas, car je trouvais cela futile, et je ne voyais pas ce que ce sujet pouvait m'apporter". Et elle me dit :" toute chose que l'on voit où que l'on apprend sera utile, et te fera progresser sans que tu t'en aperçoives."  Evidemment, en chevalier que je suis, je pris cette connaissance sans trop de conviction..... et un jour..... elle (la connaissance) me fut très utile, alors que..... elle (la dame) n'était plus là pour que je la remercie...... Deuis ce jour, je tente de faire comprendre cette "logique" à d'autres.
Répondre
D
J'ai également pu le constater bisous et passe une bonne fin de semaine
R
C'est une belle histoire d'amitié, pleinement moraliste c'est vrai, mais il faut en retenir qu'effectivement avec un petit geste on peut parfois sauver une vie, c'est si joliment décrit dans ta citation, et surtout non dénué de sentiments...Bien à toiRemy
Répondre
D
Merci Rémy pour ton com sois le bienvenu sur Arcane et repasse quand tu veux amitié
C
C EST UNE HISTOIRE PLEINES DE TRISTESSE ET DE BEAUTE , CA ME RAPELLE UN PEU MES ANNEES DE 4eme 3eme OU LA VIE ETAIT UN ENFER ET QU UNE PERSONNE EST VENU ME SORTIR DU TROUS ! DES SOUVENIRS REMONTENT ! JE T EMBRASSE COCO
Répondre
D
Je pense que nous avons tous un souvenir de ce genre, heureusement que les amis existent bisous ma grande et à bientôt
L
Bisousss
Répondre
D
Bisous
C
Belle histoire...  j'ai enfin un peu de temps libre pour venir faire coucou...    un bon dimanche et de bons congés..   bizzz  Céline.
Répondre
D
Je n'ai pas de congés puisque je démarre mon job gros bisous et passe une bonne fin de semaine
M
IA ORANA,Elle fait froid dans le dos ton histoire.....Belle mais dérangeante,le pire est passé très près.Il suffit d'un rien en effetA bientot,AMITIES,NANAMarie-laure
Répondre
D
J'ai des histoires encore pus dérangeante s:-))) mais je te l'accorde, le pire a été évité quand même bisous et à très bientôt
K
Un gros bisou pour toi en ce dimanche d'automne Domi. J'espère que ton boulot se passe toujours bien ?
Répondre
D
L'automne est bien en place et la grisaille également, pour le boulot tout va bien je n'ai pas le temps de m'ennuyer bisous et passe une bonne soirée
F
Souvent je me dis juste un sourire, un simple petit mot et sans le savoir vous pouvez sauver quelqu'un et lui montrer qu'il a une petite raison d'être sur terre meme minime soit elle ... Belle leçon de sagesse ma puce ! Gros bisou mon ange
Répondre
D
Je peux voir le phénomène tous les jours quand je reçois le public dans mon milieu professionnel, il y a plus de gens désoeuvrés qu'on le croit bisous et passe une bonne fin de semaine
0
bien des choses
Répondre
D
C'est gentil bien des choses à toi aussi gros bisous
V
 je passe tous les jours lire mes commentaires et sa  fait du bien parfois aprés des journées difficile  passe un bon week end gros bizous  
Répondre
D
Je te souhaite alors une bonne fin de semaine gros bisous
~
Emotion...
Répondre
D
:-)))) tant mieux bisous
A
et oui ! il ne faut jsm hésiter à aider qq.. on ne sait jms dans quel état il se trouve.. et aider qq permet de se sentir utile, selon notre propre état d'espritbizou ma belle et bon courage
Répondre
D
Je te reconnais bien là bisous et à très bientôt
M
Bisous Domi, à bientôt
Répondre
D
Gros bisous et à très bientôt