IL ETAIT UNE FOIS ...

Publié le par INCONNU

 



Il était une fois, une Fourmi heureuse et productive qui tous les jours arrivait de bonne heure à son travail. Elle passait toute sa journée à travailler dans la joie et la bonne humeur, poussant même la chansonnette.
Elle était heureuse de travailler et son rendement était excellent mais, malheur!, elle n'était pas pilotée par un manager ... Le Frelon, PDG de l'entreprise, considérant qu'il n'était pas possible que la situation puisse perdurer, créa un poste de manager pour lequel il recruta une Coccinelle avec beaucoup d'expérience.


La première préoccupation de la Coccinelle fut d'organiser les horaires d'entrée et de sortie de la fourmi. Elle créa également un système de compte-rendu et de fiches navettes. Très vite, il fallut engager une secrétaire pour l'aider à préparer les dossiers et le reporting, si bien qu'elle recruta une Araignée qui mit sur pied un système de classement et qui fut chargée de répondre au téléphone.


Pendant ce temps là, la fourmi heureuse et productive continuait de travailler, travailler, travailler. Le Frelon, PDG de l'entreprise, était ravi de recevoir les rapports de la Coccinelle, si bien qu'il lui demanda des études comparatives avec graphiques, indicateurs et analyse de tendance. Il fallut donc embaucher un Cafard pour assister le manager et il fallut acheter un nouvel ordinateur avec une imprimante. Assez vite, la Fourmi heureuse et productive commença à baisser de rythme et à se plaindre de toute la paperasserie qui lui est dorénavant imposée.


Le Frelon, PDG de l'entreprise, considéra qu'il était temps de prendre des mesures. Il créa donc le poste de chef de service pour superviser la Fourmi heureuse et productive. Le poste fut pourvu par une Cigale qui changea tous le mobilier de son bureau et qui demanda un nouveau fauteuil ergonomique ainsi qu'un nouvel ordinateur avec écran plat. Seulement, avec plusieurs ordinateurs, il fallut aussi installer un serveur réseau. Le nouveau chef de service ressenti rapidement le besoin de recruter un adjoint (qui était son assistant dans son ancienne entreprise) afin de préparer un plan stratégique de pilotage ainsi que le budget de son nouveau service. Pendant ce temps-là, la Fourmi était de moins en moins heureuse et de moins en moins productive.


"Il va nous falloir bientôt commander une étude sur le climat social", dit la Cigale. Mais, un jour, le Frelon, PDG de l'entreprise, en examinant les chiffres, se rendit compte que le service dans lequel la Fourmi heureuse et productive travaille n'était plus aussi rentable qu'avant. Il eut donc recours aux services d'un prestigieux consultant, M. Hibou, afin qu'il face un diagnostic et qu'il apporte des solutions. Le Hibou fit une mission de trois mois dans l'entreprise à l'issue de laquelle il rendit son rapport : "il y a trop de personnel dans ce service". Le Frelon, PDG de l'entreprise, suivit ses recommandations et licencia la Fourmi !  

Publié dans CONTES DIVERS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

lasidonie 17/08/2007 20:17

Une bien originale et très juste façon de décrire la dure loi du travail ! Bravo...

Domi 17/08/2007 23:42

Je précise que ce texte est d'un auteur inconnu et non une création de ma part, les textes qui m'appartiennent sont signés de mon nom d'auteur et vous pouvez les lire ma catégorie perso bisous

Laurelyne 16/08/2007 08:34

Je sais pas pourquoi je me doutais que ca allait finir comme ca .Mr Le frelon aurait mieux fait d'embaucher moins apres la fourmis , plutot que de licencier celle ci .Bisous LOLO

Domi 17/08/2007 20:03

Cette petite histoire nous montre simplement que personne n'est jamais indispensable professionnellement parlant :-)))et qu'il ne faut jamais en faire plus que ce qu'on te demande car le résultat final est toujours le même, si l'employeur a décidé de licencier, il n'aura pas d'état d'âme pour le faire bisous

~~ Kri ~~ 15/08/2007 14:03

Jolie histoire...une très belle façon de présenter la chose

Domi 16/08/2007 20:04

Belle histoire qui nous montre en fait que personne est irremplaçable dans son boulot gros bisous

souvienstoi 14/08/2007 16:32

Quelle  magnifique plume qui  conte  avec talent  cette  réalité du travail......bise  amitié

Jyckie 14/08/2007 15:01

Tu n'as pas perdu une once de talent et ta plume de conteuse mérite bien son nom. J'ai pris un grand plaisir à lire ce texte. Une superbe métaphore qui relate bien le monde tel qu'il est. Le progrès et l'ambition tuent les plus vaillants.Merci pour cette lecture.Je pense bien à toi et te fais mille gros bisous. A très bientôt,   Jyckie.

CORALIE 14/08/2007 12:30

C EST UNE BELLE FACON AMUSANTE D EVOQUER LES DIFFICULTES DU TRAVAIL . C EST BIEN COMME TEXTE ! BISOUS COCO

Eric LOW 14/08/2007 12:28

il a peut-être délocalisé le poste de la Fourmi chez d'autres Fourmis moins heureuses ?