BIENVEILLANCE DES AMI(ES) ET DE LA FAMILLE

Publié le par Domi

  

Je sais combien il est difficile d'exprimer ce que l'on ressent à l'annonce du divorce de ses copains ou d'un membre de sa famille. Cette situation, je l'ai vécue de nombreuses fois… mais malgré tout, on n'est jamais préparé à recevoir une telle nouvelle. Les réactions sont très différentes devant cette situation. Vous avez ceux qui écoutent, consolent, et ceux qui déguerpissent ou ne disent rien   En fait, cette épreuve vous permet de faire un tri dans vos amis, rapidement vous verrez qu'il ne vous en reste qu'une poignée bien suffisante pour vous aider -  et la dernière possibilité, ce sont ceux qui ont du mal à accepter votre séparation. En effet, pour tout votre entourage, vous étiez l'exemple type du "couple parfait " Pensez-vous, 20 ans de mariage c'est incroyable de nos jours !!! -  et tout le monde me répétait combien j'avais la chance d'être avec un homme si exceptionnel : bon père, gueule d'ange et très charismatique auprès de ces dames. Je n'avais pas lieu de me plaindre. En fait, les autres ne saisissent pas toujours très clairement votre situation et ce qui s'est passé et expliquer tout votre privée à vos amis, même très proches, ne vous enchante guère.

Je pense spécialement à ma mère qui m'a dit ; "
mais pourquoi tu ne m'as pas parlé de ces problèmes plus tôt ?". J'aurai  bien aimé lui en parler, mais elle ne me parlait plus depuis 6 mois, je ne vois pas comment, j'aurai pu lui confier mes soucis et ma peine. Quant aux ami(es), ou certains proches, vous essayez bien de leur confier vos angoisses, mais la seule réponse est : "tu as passé des crises bien plus graves avec ton mari, essayes de communiquer avec lui et je suis sûre que tout s'arrangera ".
Mais rien ne s'arrange parce que communiquer avec un mur ne mène à rien et la séparation devient  inévitable. 

Mais l'attitude la plus blessante à ce jour, est celle de ma belle-famille. J'ai 4 beaux frères et 5 belles sœurs dont une, qui est la sœur de mon mari et bien, aucun d'eux n'a pris la peine de me téléphoner pour me proposer une quelconque aide ou me dire simplement "nous sommes vraiment désolés de ce qui t'arrive, mais si tu as besoin nous sommes aussi là pour toi". Et pourtant, il ne faut pas leur en vouloir, normal qu'ils soutiennent mon mari, chacun fait ce qu'il peut,  ce n'est pas toujours facile de rester neutre dans une telle situation.  Pourtant, Dieu sait que je ne suis pas du genre désagréable ou à ennuyer quelqu'un avec mes problèmes personnels, mais tout le monde fuit ou évite le sujet -
J'ai l'impression de n'avoir pas le droit d'exprimer ma souffrance et mon désespoir. Votre mal-être devient un sujet tabou. 

Sans parler des phrases toutes prêtes qu'on affirme sans arrêt :  "comment vas-tu ?" ou encore "Il y a une autre vie après le divorce", "tu n'es ni la première, ni la dernière à qui ça arrive" ou encore la bonne copine "t'inquiètes pas, tu trouveras bien un autre mec" et elle t'emmène draguer pour soulager ta peine…. Des phrases qui, à force de les entendre, vous horripilent
.  Mais ce genre de phrases ne sont pas forcément malveillantes : elles vont vous révolter, vous faire mal et vous enfoncer un peu plus bas  le plus souvent. Alors pourquoi les répétons à chaque divorce? je pense qu'il faut les entendre, entendre ces voix vous parler du futur même si, pour vous, l'horizon est un vrai trou noir, le vide. Ces phrases vous permettront , quand un jour votre moral sera à zéro, de vous battre et de ne pas vous laisser écraser par la souffrance... Pourquoi, parce qu'à force, elles seront ancrées dans votre cerveau.
 

Il est clair que les autres ne savent pas quoi faire avec vous -
excepté des amis qui ont déjà connu ce genre d'épreuve, et à condition qu'ils s'en soient bien sortis quand vous leur demanderez de l'aide -  Mais sauront-ils quelle aide vous apporter ? Parce que vous même, vous ne savez pas ce que vous voulez - A part ne plus pleurer et ne plus souffrir et qu'on vous laisse tranquille - Les autres sont là pour vous aider à tenir et à garder la tête un peu hors de l'eau. Leur rôle et de vous écouter mais surtout n'attendez pas des réponses, il ne faut pas non plus  les laisser juger votre situation, ni accuser votre conjoint, ce qui s'est passé entre vous ne regarde personne - j'ai du mettre les choses au point avec ma famille à ce sujet, je leur ai demandé de respecter mon mari car il est le père de mes enfants - Les autres sont là pour vous relever, pour vous changer les idées, mais surtout ne comptez pas sur eux pour régler vos problèmes. Le divorce est votre problème et c'est à vous, et à vous seule de le résoudre au mieux. Toute aide, même discrète, qu'on vous offre, n'est surtout pas à refuser. Ils ne peuvent pas tout faire, mais quand ils sont d'accord pour vous aider, acceptez leur soutien, même si vous devez leur expliquer que vous souhaitez être aidée d'une autre manière.

 


Et à ce propos, une dédicace à ma petite soeur que j'adore et qui est toujours là pour moi dans ces moments de galère...

DOMI

Publié dans LES JOIES DU DIVORCE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Quand on entre en souffrance, celle ci nous apprend beaucoup à marcher seul, à s'aider soi-même, à apprendre à trouver là ou il y a du bonheur, à garder patience, à rester calme face aux réponses qui ne vont pas en notre sens.Tout simplement qu'en une période de turbulences, on apprend à trouver du repos en soi-même, on apprend à s'appuyer que sur soi et à accepter aussi les différences, on apprend à développer notre force intérieure et notre confiance, notre écoute de nous à nous, car on aurait déjà bien de la chance d'avoir une seule personne qui nous écoute sans nous sortir des phrases types presque directement tirées d'une disquette sur laquelle on aurait enregistré aussi des lettres de postulation, lettres  de consolation, lettres pour des mariés, ah  voilà le fichier, "phrases types pour ceux qui divorcent! "(rire).Rions en choeur, car finalement ces personnes n'ont pas vécu ça donc que peuvent-elles dire vraiment? parfois elles sont gênées aussi, que peut-il bien se passer dans leur tête!? il y a tant de réactions différentes, et la famille parfois a tellement un regard sur nous différent que ce qu'on est vraiment qu'ils ne trouvent jamais les bonnes phrases à nous dire, que ça peut en devenir plus frustrant qu'autre chose.Moi tu vois, je peux te dire de suite, que si j'habitais tout près, je ne saurais faire que t'écouter à travers le silence, car autant j'écris dans le virtuel, autant dans ma vie, je ne dis mot, mais de sûr j'écoute, et je fais rire aussi :-D... Ceci dit, qui me dit finalement que tu ne verrais pas en mon silence un "j'm'en foutiste" totale de c'que tu vis tellement les apparences sont trompeuses?Conclusion:  la plus précieuse aide qu'on a et qui ne nous décevra jamais, c'est celle qu'on se donne avec nos propres mains et nos propres pensées. On attend des choses des autres, et quand ça arrive, on est encore plus déçu parce que c’est pas comme ça qu’on aurait aimé de l’aide, mais on n’peut pas faire devenir les autres comme on aimerait qu’ils soient, donc autant que l’on se donne notre propre aide et qu’on se rapproche de ceux qui savent apporter l’aide qui nous correspond, sans en vouloir au reste du monde.Ce qui n'empeche pas, que c'est grâce à tout l'monde qu’on avance..sourire…Bref, je n'ai plus qu'à dire, peut-être une phrase type,  mais pas au vol, j'suis toujours là si tu as besoin d'écrire tes peines, mais il me semble que tu as bien du monde et ça me fait plaisir pour toi :-).
Répondre
D
Domi, c'est incroyable...Tu relates tout à fait mes pensées lors de mon divorce ! Tu es une femme intelligente et tu arrives à faire passer le bonheur de tes enfants avant le tien. Dieu sait combien j'ai souffert pendant mon divorce... et en plus, entendre des critiques sur mon mari, je n'acceptais pas du tout !!! J'ai également demandé à ma famille et à mes amis d'arrêter de le descendre de cette manière ! Mes parents ont divorcé après moi. Entendre des critiques sur l'un ou sur l'autre selon si j'étais dans la famille de l'un ou de l'autre m'a fait piquer une colère noire un jour chez mes grands parents paternels ! Ma grand-mère ne savait plus quoi trouver de mauvais à propos de ma mère devant moi... Je lui ai demandé si elle avait toujours pensé çà, lorsque c'était ma mère qui s'occupait de tous ses soucis ! Mon grand-père (un homme très intelligent et bon qui me manque terriblement depuis qu'il est parti...) lui a aussi fait des remontrances en lui disant qu'elle n'avait pas à en dire du mal, qu'elle restait la mère de ses petits-enfants !!! Plus jamais elle n'en a dit du mal devant nous ! Quel soulagement !!! J'ai vraiment l'impression, en lisant ton texte, que c'est mon histoire ! J'ai moi aussi eu des "amis" de qui je n'ai plus jamais entendu parler ! Je me suis même fâchée avec l'une d'entre elles car elle faisait une fixation pour que je retrouve quelqu'un ! Elle a été jusqu'à venir avec l'un de ses amis chez moi sans prévenir, à 23 heures !!! C'est à se demander le fond de sa pensée !!! Je les ai mis à la porte sans ménagement... elle a dit à l'une de mes amies (une vraie !): "c'est pas vrai !!! Elle est conne !!! Je voulais l'aider à se trouver quelqu'un, elle n'a qu'à se démerder toute seule !" Comme si j'avais besoin d'elle pour çà !!! Il y en a qui comprennent vraiment pas certaines priorités et le savoir vivre !!! Lol !!! Du côté de ma belle-famille, de toutes façons, je n'attendais rien. Entre une belle-soeur célibataire, qui veut gérer toute la famille, une belle-soeur au canada, un beau-frère célibataire, gentil mais très distant, et une belle-mère, la pauvre, complètement dépassée par tout çà et en souffrance par les sorts que la vie lui a infligés (c'est encore elle qui me manque le plus !!!) Ils n'ont pas été durs avec moi. C'est l'entourage qui m'a le plus irritée ! Les "Alors tu vas te remarier ?" ou les "Tu seras mieux seule que mal accompagnée" ou les "Allez, c'est pas la fin du monde", j'en ai eu ma dose !!! C'est comme si les gens s'intéressent à nous pour ce que nous pouvons leur apporter uniquement ! Dès qu'on a besoin de réconfort, de soutien, il n'y a plus personne à l'horizon !  Et puis, il y a ceux qui reviennent au bout d'un certain temps pour tâter le terrain... "Alors, tu vas mieux ? Je suis là si tu as besoin, hein ?" Ouais, ouais, à d'autres !!! Oh, je te crois volontiers, on fait très vite le ménage dans son répertoire téléphonique et dans sa liste d'amis !!! Heureusement qu'il en reste toujours une poignée, comme tu dis... sur qui compter. Et parfois, on a même des surprises, on s'aperçoit qu'on a sous-estimé certaines personnes ! Parfois ce sont ceux que l'on s'attend le moins à voir qui sont vraiment là ! Tu me touches avec tes mots, et je prie pour que ton étoile brille et te montre le chemin que tu dois prendre. Tu as raison, c'est à toi de faire ce chemin et à toi de mener ta vie. L'espoir, c'est croire en son étoile et se fixer des défis à tenir.Je sais combien tu souffres...toutes ces démarches qui défilent comme un tourbillon... les repaires qui s'éffritent... la vie différemment.Et pourtant tu "as l'air" si forte !  Je dis bien "l'air" ! Je comprends que c'est ta manière de te motiver, d'aller de l'avant. Et tu as raison à 200 %. J'aurais voulu faire comme toi, mais j'ai été bien plus faible ! J'ai mis deux ans à passer à autre chose !Désolée de passer si peu souvent... je ne blogue presque plus... justement, je donne la priorité à ma vie de maintenant... comme je l'écrivais sur mon poème, l'autre fois... pour que çà ne recommence pas ! Cà a failli, l'année dernière :-( !!!Bisous à bientôt.
Répondre
P
Il est vrai que dans ces moments là, il ne faut surtout rien attendre de l'entourage, tous nous fuient comme la peste ou nous répète les senpiternels mots frustrants. Je comprends que cela puisse horripiler à un point inimaginable. Sois sûre au moins d'une chose, c'est que tu n'es pas toute seule et que tu peux te confier si tu le désire, je serai là pour t'écouter et te divertir peut-être. Je ne te ferai certe pas rencontrer de mec pour combler le vide, cela ne se comble pas comme ça et ce n'est pas la solution non plus ! Après une rupture et comme tu le dis si bien, ce que l'on veut plus que tout c'est avoir la paix et pleurer si ça nous chante parce que ça fait évacuerDans ces moments là, tu n'as plus non plus de belle famille tu penses !! J'espère en tous cas que tout s'arrangera pour toi, je n'ai pas de remède miracle contre ce genre de maux, je suis juste une amie virtuelle qui se soucis de ces amis(es) lecteurs(trice) et si je peux leur être d'un quelconque secours, je suis là pour alléger leur maux, même si je n'ai pas le don de les guerrir (ce qui est dommage). Bon courage ma Domi. Gros bisous et à très vite
Répondre
D
Ma chère Pauley,Tu dis que tu n'es qu'une amie virtuelle qui n'a pas de remède miracle, mais pour moi, toi comme les petits anges (elles se reconnaîtront) qui m'accompagnent en ce moment , vous vous êtes montrés bien plus présentes que certaines personnes de mon entourage que je connais depuis des années. Vos mots me sont d'un très grand réconfort et c'est appréciable de pouvoir se confier  sans être jugée ... je peux aussi prendre un peu de votre expérience à chacune, ce qui me permet aussi de prendre du recul sur ma situation actuelle et de réagir bénéfiquement. Je t'embrasse très fort passe un bon week-end
B
L'annonce d'un divorce est toujours un coup de tonnerre dans un ciel que tout croit ou veut croire serein. Je ne sais si ce sont les mots à te dire mais je te souhaite grand courage dans cette épreuve à traverser - car c'en est une, me semble-t-il - même si on est celle qui en a pris l'initiative.Car non contente d'avoir à gérer ses propres états-d'âme, il faut aussi supporter et endurer le regard des autres... Bises amicales, Domi.
Répondre
F
Ma petite Domi j'ai souvent trouvé du réconfort ailleur que dans ma famille sans parler de la belle famille ... Tu sais dans un tout autre contexte quand mon papa est décédé donc ma maman trés en peine après déjà avoir perdu deux de mes soeurs ou a été sa belle famille ????? Je cherche encore même pas un coup de tèl où pour prévenir d'un décés et cela en 9 années de temps ... Comme ça permet ma puce d'ouvrir les yeux sur bien des choses .... Les enfants ... ce qui touche le plus notre coeur ! un jour réfléchisse ma poupée il faut juste laisser le temps au temps même si ça fait trés mal ! Je t'aime trés fort ma belle et tu sais que toi aussi tu as mon mail.  Gros bisous affectueux ma puce
Répondre
J
Un gros bisou Domi !Je n'ai pas été beaucoup là, ces derniers jours. J'en suis désolée.Alors le bisou d'aujourd'hui est un peu plus gros que les autres fois...
Répondre
M
Je ne peux qu'écouter" et "être avec", ma Domi, ni conseil, de quel droit et de quelle manière, ces situations sont bien douloureuses pour soi, pour les enfants, pour les familles, alors, un bisou pour toi...
Répondre
E
bonjour Domirien de bien constructif à dire n'ayant pas connu cette situationje trouve dommage que les "autres" choisissent 1 camp ou 1autre si auparavant tout le monde semblait s'accorder...bon courage !
Répondre
D
Une seule réponse à tous ces messages qui me touchent profondément et qui m'apportent énormément soyez-en sûrs. Merci pour vos avis si précieux et votre soutien.Affectueusement votre.DOMI
Répondre
C
LA MEILLEURS FACON D AIDER DANS TON CAS SERAIT D ETRE PROCHE DE TOI , DE T ECOUTER ¨PARLER , EVENTUELLEMENT DE TE DONNER QUELQUES CONSEIL MAIS SURTOUT DE T AMUSER POUR QUE TU PENSES A AUTRE CHOSES ET QUE TU RIGOLE UN PEU  . C EST CE QUE TES AMIS PROCHE DOIVENT FAIRE , POUR CERTAINS DE NOUS , A DISTANCE CE N EST PAS SIMPLE MAIS NOUS POUVONS DEJA TE SIGNALER NOTRE PRESENCE ET JE SUIS SUR ( DU MOINS J ESPERE ) QU ELLE TE FAIT DU BIEN CETTE PRESENCE . JE PASSAIS TE REMERCIER POUR TON COM , JE TE CONFIRME QUE CET ENFANT EST PLEINS DE VIE ET A LES YEUX DEBORDANT D ENERGIE , TOUT COMME SA MAMAN , LINDA , TOUT AUSSI JOYEUSE . LA PLUIE N A PAS RESISTE CHEZ MOI MAIS LE SOLEIL JOUE A CACHE CACHE AVEC LE VENT . IL NE FAIT PAS CHAUD . JE TE LAISSE J AI UNE FETE D ANNIVERSAIRE TOUT A L HEURE ET JE N AI TOUJOURS ACHETE LE CADEAU . GROS CALINOUS
Répondre
P
Chui tout Meumeu !Il faut que tu pardonnes aux gens, chacun t'apporte ce qu'il peut humainement te donner. Pour certains, juste un sourire (mais combien important dans une journée) pour d'autre une oreille attentive, d'autres un bon conseil ou une aide matérielle. Et il y a ceux qui ne se sentent pas connercés, qui n'osent pas,  pas par lacheté mais parcequ'ils ne savent pas ce qu'ils doivent faire ou dire. A chacun son histoire....Il ne faut pas leur en vouloir, même à ta belle famille. Rappelles toi, ne pas juger les autres. Ils sont comme ils sont, ne pas avoir de regrets. Ils ne sont pas là pour te soutenir c'est tout. Mais quelqu'un que tu ne connais pas ou sur qui tu ne comptes pas peut t'apporter son aide. C'est ainsi que va la vie......Beaucoup sont maladroits mais on de l'estime pour toi.Comme je dis moi, fais ton bonhomme de chemin du mieux que tu peux. Si t'as envie de péter un cable, pète un cable.....GROS BISOUS A POUETTE...Ta petite soeur qui t'aime...
Répondre
:
Ma gentille Domi, je suis de ceux qui écoutent et qui ne donnent pas de conseil, c'est la méthodes que j'enployais avec mes enfants, car le fait de vouloir expliquer son problème leur permettaient de trouver eux même la solution et j'ai constater que pour moi c'était pareil mais que le plus dur pour un adulte c'est de trouver l'oreille, heureusemetn que tu as ta soeur. Tu sais j'ai fait moi aussi le vide des amis (es) quand j'ai eu mon cancer, le fait de le dire en a éloigné certaine et je n'ai rien fait pour les récupérer., Je ne connais pas ton expérience mais je me doute de la douleur que cela doit être, je suis de tout coeur avec toi. Passes une bonne journée qui va être à l'unisson entre pluie et soleil ça a déjà commencé. Bisous et à bientôt
Répondre
L
C'est pas evident tout ca ! Je te souhaite tout de même un bon début de semaine .Bisous LOLO
Répondre
~
Ce sont des situations pas évidentes pour les autres (mais moins que pour les concernés!), j'ai pour principe de ne pas prendre position et mes ex belle soeurs ou beaux frères restent ce qu'ils sont...des amis s'ils  l'étaient, des moins amis s'ils l'étaient...Bisous
Répondre
K
Tu parles juste Domi... réellement... je suis de plus en plus convaincue que de cette expérience naitra un livre qui pourra aider plus d'une femme en détresse.  Les amis... ah lala ... ça fait mal quand ils disparaissent tour à tour ... ou qu'ils vous tournent le dos parce qu'une femme seule ça effraie beaucoup de ces dames... mais comme tu le soulignes fort justement, ceux qui restent, ceux-là, on les garde à vie !!! et peu importe le nombre... je t'embrasse petite soeur de douleur.
Répondre
C
Pour avoir traverser cette épreuve je dois dire que ma véritable chance c'est que personne , ni famille ni ami(e)s ne se soit mêler de nos affaires ! ça nous a sans doute sauver de la cata habituelle de déchirements et lutte acharnées qui entoure les divorces ... Un seul passage aujourd'hui , parce que ce sont les vacances et que j'ai encore un peu besoin de repos ! Gros bisous et bonne journée à tous ! un nouveau petit challenge vous attend sur le barruec' blog ! bonne journée , malgré la pluie ... christelnb: merci à tous ceux qui sont passés en visite pendant mon absence. Un nouvel article gourmand est en ligne sur http://annecymaville.over-blog.com si certains ne savent pas quoi faire à manger ce midi !!! lol et comme chaque lundi la pensée du jour sur http://seuleaumonde.over-blog.com 
Répondre
F
mon frère a vécu un divorce douloureux!il m'appelait souvent ;  je pense que l'essentiel avant de donner des conseils, est "d'écouter" peu de personnes savent le faire...maintenant il s'est "reconstruit" depuis longtemps...tout ça est un mauvais souvenir mais laisse de nombreuses cicatrices.Bonne journée!courage!un jour tu te réveilleras et penseras que ça va mieux!
Répondre
:
J'ai vécu ta situation et c'est vrai qu'on entend pas mal de banalités et même de bétises ...Maintenant, il est très difficile aussi, à ceux qui veulent vraiment t'aider, de trouver les mots justes, ceux qui vont te faire du bien et panser un peu tes blessures.Toi seule sais exactement ce qui s'est passé et tu es la seule qui peut trouver le chemin qui t'amènera, peut-être pas à la pais, mais au moins à la sérénité afin d'envisager un avenir nouveau, sous un autre jour ...Mais ça fait du bien, malgré tout de savoir que tu as des ami(e)s qui sont de tout coeur avec toi et, même s'ils ne savent pas l'exprimer comme tu aimerais l'entendre, pensent à toi, à ta souffrance et ... compatissent !Allez, un tit calin !!!Bonne journéeBisouxdom
Répondre