Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

FESTIVAL DE LA BD DE CHAMBERY

Publié le par Domi



Je suis au festival de la Bande dessinée de Chambéry  qui a débuté vendredi 3 octobre et finira ce soir.... C'est le rendez–vous incontournable des amateurs de bande-dessinée, le Festival de la BD de Chambéry réunit chaque année plus de 20 000 festivaliers.















Deuxième festival d’auteurs le plus important de France, Chambéry BD propose 3 jours de dédicaces, de jeux, d’expos et de rencontres avec les auteurs et les jeunes talents !


Cette année, Christophe Arleston, scénariste de plus de 60 albums connus pour leurs grands succès publics, en est l’invité d’honneur. Jean-Louis Mourier, qui lui prête son trait pour la série ‘’Trolls de Troy’, a dessiné l’affiche de ce festival 2008.















A leurs côtés, plus d’une soixantaine d’auteurs de talent sont présents et sont  venus à la rencontre des bédéphiles. Pour découvrir autrement le festival, une projection du documentaire «Voyage au pays des éléphants d’or » de Daniel Tardy a été projeté durant toute la durée du festival sur des écrans géants.


Le festival Chambéry BD, ce sont aussi des démonstrations, des expositions, des animations, des projections, une histoire, des espaces, un concours...à découvrir sur le lien ci-dessous

http://www.chamberybd.fr/

Publié dans COUP DE COEUR

Partager cet article
Repost0

LES FILEUSES DE LUNE

Publié le par Antoine de Marville





Il
n'y a pas de plus beau fil que celui des fileuses de lune. Au matin le soleil les ramasse sur les prés humides pour tisser sa chevelure.

Antoine de Marville
Extrait d'Ariane et les autres


Publié dans PROVERBE DU JOUR

Partager cet article
Repost0

VILLE DE CUSCO (2)

Publié le par Domi

VILLE DE CUSCO (2)VILLE DE CUSCO (2)
VILLE DE CUSCO (2)

PARC ARCHEOLOGIQUE DE SAQSAYWAMAN

Saqsaywaman est situé au nord de la ville de Cusco à 3560 mètres d’attitude, les différents historiens qui ont voulu dévoiler la signification du nom de ce complexe archéologique ne sont pas d’accord quant à la traduction. Issu de la langue andine : le Quechua, formée par deux mots : « saqsay », et « waman », qui signifierai « faucon rassasié ». Pour d’autres chercheurs, le mot d’origine serait saqsauma qui voudrait dire « tête jaspée ».  Ce monument a plusieurs interprétations, il ne s’agit pourtant pas d’un bâtiment militaire et encore moins d’une forteresse, ce nom lui fut donné par les premiers soldats chroniqueurs espagnols qui le voyant, furent surpris pars l’importance des blocs qui formaient des murs cyclopéens.




Cet ensemble est formé par trois plateformes ou terrasses soutenue chacune par des murs de contention fait en pierres calcaires, ces murs parfaitement ajustés montrent un travail d’emboîtement exact, le bloc le plus grand se trouve dans la première balustrade  avec un poids d’à peu près 125 tonnes avec 4,90 mètres de haut et 4,75 mètres de large, dans la deuxième balustrade, on peut voir des canalisations d’eau et finalement la troisième balustrade avec des proportions inférieures aux deux autres.

Dans la partie supérieure de ce monument, se trouve un espace appelé « Muyuqmarka » (endroit circulaire ou rond), de cette construction, on peut voir que la base où il y a trois cercles concentriques et des canalisations, cet endroit a des interprétations de différents sortes qui vont des plus logiques au plus fantaisistes. Sans aucun doute on peut dire que l’ensemble archéologique de Saqsaywaman fut considéré par les incas (inkas) comme un endroit sacré et important où avaient lieu des observations astronomiques, des cérémonies pour ses différentes divinités surtout où se développait la spiritualité du monde andin. Depuis toujours cette construction colossale de Saqsaywaman a exercé un énorme envoûtement sur tous ceux qui l’ont visité car il s’agit d’une construction unique dans son genre.

*Le jour où nous avons visité le site, il y avait une cérémonie imporante, le passage des jeunes gens - filles et garçons - à l'âge adultte (18ans), cette initiation se faisait en musique, c'était vraiment magnifique, ils sont tous trés gracieux, ça ressemble un peu à une "battle", les filles dansent en face des garçons et à un moment donné les jeunes gens se mettent à courrir vers le haut de la montagne les uns derrière les autres  et grimpent en courant jusqu'au sommet, ils se suivent comme des fourmis, c'est trés impressionnant.
 


PS : vous avez mes photos du site dans le diaporama en haut à droit de mon blog

Publié dans AU PAYS DES INCAS

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3