Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

TRISTESSE

Publié le par Alexandra David-Neel

 

 

 

Les sages sont ceux qui ont compris que de ce que le commun des êtres appelle la vie il n'y a rien à tirer que froid et tristesse et qui sont partis, avec leur pensée, en quête d'autre chose qui est au-delà du froid et du chaud, du rire et des larmes.

Alexandra David-Neel

Publié dans PROVERBE DU JOUR

Partager cet article
Repost0

Pâques fête du printemps et du renouveau

Publié le par Domi

 

 

 

La légende la plus connue est bien entendu la légende de la Grèce ancienne selon laquelle le printemps était le retour sur terre de Perséphone, fille de la déesse de la terre. Selon la légende, Perséphone entrée aux enfers ne pouvait plus en repartir. Sa mère se désespérant décida de semer la désolation sur terre jusqu'au retour de sa fille. Finalement un accord fut trouvé entre le dieu des enfers et la déesse de la terre. Perséphone devrait partager son temps entre la surface de la terre et ses entrailles. Les mois d'hiver symbolisent la tristesse et la désolation de la terre devant cette absence et le printemps symbolise le retour de la fille aimée et donc de la vie sur terre. D'autres légendes antiques fonctionnent autour du même thème, l'équinoxe de printemps coïncidait avec le retour d'une divinité sur terre, ou avec le réveil d'une divinité.

Domi 
La sorcière d'Arcane

Partager cet article
Repost0

LE COEUR D'UN ENFANT

Publié le par Michel JONASZ

2b4806414e.jpg














Le cœur d'un enfant c'est grand
Des vaisseaux spatiaux s'y baladent
Et si leurs Mamans tombent malades
Elles guérissent en regardant dedans

On y voit des goélands
On y boit des rivières d'orangeade
En écoutant les galopades
D'un cheval pur-sang

Le cœur d'un enfant c'est grand
L'amour s'y déverse en cascade
L'ours blanc fait des glissades
Sur la seule neige du monde qui dure vraiment

Le cœur d'un entant c'est grand
Le temps s'y transforme en espace
Et l'espace en un instant
Peut dev'nir le temps qui passe

On croise un éléphant blanc
Deux indiens en embuscade
Un troupeau d'élans qui gambadent
Un cheval pur-sang

Le cœur d'un enfant c'est grand
On y voit la lune qui s'déplace
On y voit le bleu firmament
Dans l'cœur d'un enfant y a d'la place

Le cœur d'un enfant... c'est grand


Michel Jonasz




Publié dans POÉSIES DIVERS

Partager cet article
Repost0

LE BAISER

Publié le par Ingrid BERGMAN

 

lotraragornarwenbyjtblelu9.jpg













Un baiser est un tour délicieux conçu par la nature pour couper la parole quand les mots deviennent superflus.

Ingrid BERGMAN

Publié dans PROVERBE DU JOUR

Partager cet article
Repost0

LES ELFES

Publié le par CM LECONTE DE LISLE















Les elfes



Couronnés de thym et de marjolaine,
Les Elfes joyeux dansent sur la plaine.

Du sentier des bois aux daims familier,
Sur un noir cheval, sort un chevalier.
Son éperon d'or brille en la nuit brune ;
Et, quand il traverse un ravon de lune,
On voit resplendir, d'un reflet changeant,
Sur sa chevelure un casque d'argent.

Couronnés de thym et de marjolaine,
Les Elfes joyeux dansent sur la plaine.

Ils l'entourent tous d'un essaim léger
Qui dans l'air muet semble voltiger.
- Hardi chevalier, par la nuit sereine,
Où vas-tu si tard ? dit la jeune Reine.
De mauvais esprits hantent les forêts
Viens danser plutôt sur les gazons frais.

Couronnés de thym et de marjolaine,
Les Elfes joyeux dansent sur la plaine.

- Non ! ma fiancée aux yeux clairs et doux
M'attend, et demain nous serons époux.
Laissez-moi passer, Elfes des prairies,
Qui foulez en rond les mousses fleuries ;
Ne m'attardez pas loin de mon amour,
Car voici déjà les lueurs du jour.

Couronnés de thym et de marjolaine,
Les Elfes joyeux dansent sur la plaine.

- Reste, chevalier. Je te donnerai
L'opale magique et l'anneau doré,
Et, ce qui vaut mieux que gloire et fortune,
Ma robe filée au clair de la lune.
- Non ! dit-il. - Va donc ! - Et de son doigt blanc
Elle touche au coeur le guerrier tremblant.

Couronnés de thym et de marjolaine,
Les Elfes joyeux dansent sur la plaine.

Et sous l'éperon le noir cheval part.
Il court, il bondit et va sans retard ;
Mais le chevalier frissonne et se penche ;
Il voit sur la route une forme blanche
Qui marche sans bruit et lui tend les bras :
- Elfe, esprit, démon, ne m'arrête pas !

Couronnés de thym et de marjolaine,
Les Elfes joyeux dansent sur la plaine.

Ne m'arrête pas, fantôme odieux !
Je vais épouser ma belle aux doux yeux.
- Ô mon cher époux, la tombe éternelle
Sera notre lit de noce, dit-elle.
Je suis morte ! - Et lui, la voyant ainsi,
D'angoisse et d'amour tombe mort aussi.

Couronnés de thym et de marjolaine,
Les Elfes joyeux dansent sur la plaine.





Charles-Marie LECONTE DE LISLE (1818-1894)

(Recueil : Poèmes barbares)

Publié dans POÉSIES DIVERS

Partager cet article
Repost0

ALORS NOAH ?

Publié le par Domi

 

 

Petit message pour mes amis lecteurs qui souhaitaient que je raconte ma soirée au concert :
Un moment vraiment inoubliable, ce concert confirme ce que je pensais déjà de cet artiste, c’est un mec magnifique, charismatique, attachant et attentionné envers son public. Au début du concert, il s’adresse à ses fans via un écran géant de manière interactive, il apparaît virtuellement  sur ce grand écran et nous fait participer avec beaucoup d’humour pour chauffer la salle. A la fin de cet échauffement vocal et physique :-)))  un chrono décompte les minutes qui nous séparent du début du  concert … L’impatience monte… Quand un jet de lumière accompagne son entrée dans la salle alors qu’on l’attend sur scène … Et là, énorme émotion qui  prend la gorge car il traverse toute la foule de ses fans en chantant et saluant les gens jusqu’à la scène. C’est tout simplement sublime !!!! J’ai rarement vu une ambiance de concert aussi prenante, les fans participaient et répondaient au moindre de ses gestes comme si c’était une évidence ; en plus ce qui ne gâche rien, c’est qu’il danse comme un dieu et occupe tout l’espace comme un pro, traversant la scène de part et d’autre et s’adressant à toutes les personnes de la salle sans exception. Un vrai bonheur ! Il a joué également la surprise avec certains de ses morceaux transformés musicalement pour l’occasion :  piano ou encore  jambé … Nous avons eu le droit à presque 2H30 de concert et encore parce qu’il était tenu par un horaire sinon, je pense qu’il aurait encore continué ; J’ai entendu certaines personnes se plaindre du  prix des places selon eux trop excessives, Pour ma part   je pense que ce spectacle vaut bien le prix qu’il en demande car il donne sans compter de sa personne et c ’est ce qu’on attend d’un artiste … 

Pour moi, c’est un grand Monsieur et je lui tire mon chapeau de sorcière  ….

Gros bisous à tous
Domi 

SITE OFFICIEL : http://www.yannicknoah.com/

Publié dans COUP DE COEUR

Partager cet article
Repost0

EMOTIONS

Publié le par Emmanuel KANT




La
musique est la langue des émotions.


Emmanuel KANT


Publié dans PROVERBE DU JOUR

Partager cet article
Repost0

YANNICK NOAH

Publié le par Domi

 



YANNICK NOAH EN CONCERT À GRENOBLE


Je vous laisse jusqu'à dimanche, car ce soir je suis au Palais des Sport de Grenoble en Isère pour voir mon chouchou Yannick NOAH... Passez une très bonne fin de semaine... Moi je vais m'endiabler sur des chansons africaines !

Gros bisous 
Domi

Publié dans COUP DE COEUR

Partager cet article
Repost0

ECHO

Publié le par Domi

 

Echo et Narcisse, 1903 Reproduction artistique par John William Waterhouse


Elle fut élevée par les nymphes et instruite par les
Muses. Elle était très prolixe et inventait de nombreuses histoires : c'est ainsi qu'elle distrayait Héra pour favoriser les amours de Zeus. Mais la déesse finit par s'apercevoir de ce manège et pour punir Écho, elle lui ôta la parole, l'obligeant à répéter ce que disait son interlocuteur.

Elle donna son nom au phénomène de l'écho, deux légendes l'expliquent : Elle tomba amoureuse de Narcisse, mais fut méprisée par celui-ci. Le cœur brisé, elle s'enfuit dans une grotte solitaire et se laissa dépérir. La légende dit qu'elle s'est tellement amaigrie qu'elle a totalement disparu et que seule sa voix lui reste. Ainsi est né le phénomène de l'écho. Pan en tomba amoureux, la rattrapa et l'éparpilla sur toute la Terre. Il n'en reste que l'écho, pâle imitation et une fille, Lynx


Source Internet

 

Partager cet article
Repost0

CELTIC FAIERIES

Publié le par Kathleen RAINE

 

 

 

"Livres, lampe allumée, feu bas;

Me rappellerai-je ou oublierai-je

Ce temps et ce lieu, mon monde

Que nul que moi ne peux connaître ..."

Kathleen RAINE

Publié dans CONTES DIVERS

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 > >>