Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

DE LUCY A LASCAUX

Publié le par Dominique CURCIO

L'évolution qui va des premiers hommes jusqu'à nous  a été très lente. Les plus anciennes traces d'êtres humains, vivant il y a près de 4 millions d'années, ont été retrouvées en Afrique. C'est sur ce continent, en effet, qu'il faut rechercher le berceau de l'humanité.

Une jeune femme nommée Lucy

Lucy habitait la vallée de l'Omo, en Afrique orientale, il y a quelques 3 millions d'années. Elle est morte à l'âge de 25 ans environ, sans doute noyée. C'est le plus ancien squelette retrouvé : 52 os (sur 206) ont pu être indentifiés. Lucy appartenait à l'espèce des Australopithèques ; elle était petite, légèrement voûtée et pesait une trentaine de kilos.

 

La Révolution du feu

En faisant jaillir, il y a 450 000 ans, le feu par le frottement de pierres ou de tiges de bois, l'homme a bouleversé son existence. Il peut se protéger du froid et cuire ses aliments. Il se libère des contraintes du cycle solaire. Mais la possession du feu devient désormais un enjeu de pouvoir.

Premières habitations et première grande migration

Pendant longtemps, l'homme a vécu de façon nomade dans les abris que la nature lui offrait au grè de ses déplacements. Mais il y a 1,5 millions d'années, il semble qu'il ait commencé à construire ses propres habitations. Il s'agit alors de pieux calés dans le sol par des pierres et supportant des branchages. A la même époque, l'homme a quitté l'Afrique pour gagner l'Europe et l'Asie.

Homo Habilis

Des outils pour mieux vivre

Cueillir et chasser ont été les premières activités humaines. Au fil des générations, l'homme a évolué. Tout d'abord végétarien, il est devenu carnivore. Mais pour chasser les grands animaux préhistoriques, encore fallait-il posséder des outils pour tuer, dépecer, découper. Apparu il y a 2 millions d'années, un nouvel homme y est parvenu en créant des outils de pierre : l'Homo habilis

La naissance de l'art

A partir de 30 000 ans av.J.-C, apparaît l'Homo sapiens, qui nous ressemble comme un frère. il est plus grand que ses prédécesseurs et son crâne est plus développé. Très habile de ses mains, c'est avec lui que commence l'aventure de l'art. Il se met à peindre, sur les parois des grottes, de grands animaux et des scènes de chasse, comme à Lascaux ou à Altamira (espagne). Ailleurs, il réalise des petites sculptures de divinités représentant des déesses de la fécondité, telle la Vénus retrouvée à Brassempouy (Landes)

La sédentarisation : agriculture et artisanat

ll faut attendre le néolithique, à partir de 8 000 à 7 500 ans environ av.J.-C, pour que l'homme abandonne petit à petit son mode de vie ancestral. L'atmoosphère s'est réchauffée, la dernière grande glaciation est passée. L'homme commence à cultiver graines et plantes. Il domestique certains animaux, comme le chien, puis le mouton, et construit de véritables villages. Il invente la poterie, qu'il perfectionne inlassablement en multipliant formes et dimensions.

Enterrer les morts

L'Homo sapiens, dont la capacité crânienne est triple de celle de Lucy, semble avoir pris conscience d'un au-delà qui fait suite à la vie. Il est le premier à enterrer ses morts selon des rites reproduits à chaque décès. Il enterre aux côtés du défunt nombre d'objets usuels ou sacrés destinés à accompagner le mort dans son dernier voyage.

 

Publié dans ARTICLES DIVERS

Partager cet article
Repost0

SANTE DE FER

Publié le par Jacques PREVERT

On a beau avoir une santée de fer,

on finit toujours par rouiller

Jacques PREVERT

Publié dans PROVERBE DU JOUR

Partager cet article
Repost0

COMMENT RESTER EN BONNE SANTE

Publié le par Georges CARLIN

1) Ne vous occupez pas de chiffres non nécessaire (Ceci inclut l'âge, le poids, le taux de cholestérol. Laissez le docteur s'en préoccuper, c'est la raison pour laquelle on paie l'assurance maladie !)

2) Ne conservez que les amis joyeux ! (Les grincheux vous démoralisent !)

3) Continuez à apprendre. (Apprenez toujours plus au sujet des ordinateurs, du jardinage ou autre.. ) Ne laissez jamais votre cerveau au repos il deviendrait l'atelier du diable : l' Alzheimer !!!

4) Riez souvent. Riez jusqu'à ce que vous n'ayez plus de souffle et que vos larmes coulent.

5) Si vous avez une grosse peine, pleurez, séchez vos larmes et continuez votre chemin..La seule personne qui nous accompagne pour la vie est nous même. Soyez VIVANT toute votre vie.

6) Entourez vous de choses que vous aimez et prenez soin de votre santé !

7) Ne voyagez pas dans le temps vers la culpabilité. (Voyagez jusqu'au centre d'achats, vers la campagne, vers un pays voisin mais jamais où vous rencontrerez la culpabilité)

8) Dites à ceux que vous aimez que vous les aimez à chaque occasion ET SOUVENEZ VOUS : La vie ne se mesure pas par le nombre de respirations prises mais par le nombre de moments qui nous ont coupé le souffle.

Georges Carlin

Petite pensée profonde

 


"La vie, c'est comme un rouleau de papier de toilette : moins il en reste, plus ça se déroule vite !"

Publié dans PAROLES DE SAGE

Partager cet article
Repost0

ZEP EMMENE TITEUF A CHAMBERY

Publié le par Dominique CURCIO

 

Je vous avais promis un petit reportage sur ma journée au 30ème Festival international de la BD de Chambéry, je tiens donc mes promesses.

Le festival était installé au coeur de la ville de Chambéry, plusieurs espaces ont été aménagés à l'occasion, je dois dire que c'était plutôt bien organisé.

L'entrée était de 5 € et gratuite pour les moins de 12 ans, avec nos tickets en poche,  on s'est donc présenté devant le Manège - Chapiteau où les vigiles nous ont mis un tampon, un joli petit éléphant, pour pourvoir circuler dans toutes les animations sans problème. Sous le chapiteau, beaucoup de monde, de nombreux auteurs sont représentés ACHDE (Lucky Luke ; BINET (les bidochons) ; COYOTE (Les voisins du 109) ; la bande à Tchô :  BUCHE (Franky snow) GOBI (Zblu cops), la liste serait trop longue, les auteurs de Manga étaient présents également ... En exposition,  le village des "irréductible Gaulois" présenté par les Editions Albert René.

 

Au détour du chapiteau une salle de dédicaces où ZEP devait venir dédicacer ses livres à 16H30. Impossible d'approcher le dessinateur, je n'ai jamais vu ça de ma vie, une queue jusqu'à la sortie de la salle de dédicaces rien que pour lui, pourtant d'autres dessinateurs étaient présents, des enfants complètement flippés de ne pas pouvoir le rencontrer, car il fallait avoir pris un ticket et réserver pour la signature, et oui, seulement 50 enfants avaient le droit de l'approcher ...Je vous raconte pas la détresse de tous les pauvres momes qui attendaient sans avoir ce "fameux ticket" ... Les parents ne savaient plus comment faire, les organisateurs ont même été obligés de faire appel à des bénévoles du festival pour aider n'arrivant plus à gérer cette foule. Nous avons donc poursuivi notre chemin jusqu'à l'espace Malraux.

A l'entrée de cet espace, des planches de tous les dessinateurs sont exposées et celles de ZEP sont à l'honneur. Au rez-de-chaussée, un salon pour les jeunes talents, l'objectif était de permettre aux jeunes enfants passionnés par le dessin et le scénario qui souhaitent en faire leur métier, de rencontrer des scénaristes et des dessinateurs chevronnés lors de ce festival. Un espace était réservé pour les plus petits sous forme d'ateliers de marionnettes, d'ombres chinoises et de maquillages.

Au premier étage, une salle immense de dédicace où sont réunis les plus grands dessinateurs de la BD, c'était très impressionnant ... Tous les gens font la queue pour une dédicace, il faut vraiment avoir beaucoup de patience ou être très fan, ce que je ne suis pas. Mais même si tu n'es pas fan c'est à voir au moins une fois dans ta vie.

Mon coup de coeur de ce festival n'a pas été pour  ZEP, mais Emmanuel LEPAGE qui vous emerveille l'oeil c'est d'ailleurs le thème de son exposition !!! Si vous êtes amateur de beaux arts et de peinture alors  il ne faut pas hésiter à voir ce que fait cet illustrateur. Il a exposé à l'occasion une quarantaine de planches et d'illustration de couleurs directes, la série qui l'a fait connaître est "Névé", qui retrace le parcours initiatique d'une jeune alpiniste. Il intègre le cercle des grands dessinateurs contemporain en 1999 avec l'album "la terre sans mal", qui obtien le prix des 2000 librairies. Tout son travail et un chef d'oeuvre d'une rare éléguance, c'est tout simplement magnifique.

Publié dans ARTICLES DIVERS

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2