Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LE SOLEIL

Publié le par Edmond Rostand

"Je t'adore ! Soleil ! ô toi dont la lumière,
Pour bénir chaque front et mûrir chaque miel,
Entrant dans chaque fleur et dans chaque chaumière,
Se divise et demeure entière
Ainsi que l'amour maternel!"

Edmond Rostand

Publié dans PROVERBE DU JOUR

Partager cet article
Repost0

LE LANGUAGE DES FLEURS

Publié le par Dominique CURCIO

La jonquille - affection partagée

 

La jonquille fleurit au printemps, au tout début de la saison : tandis qu’il fait encore froid mais que l’air se charge des premiers parfums floraux, elle arbore le jaune éclatant de sa corolle, premier présent du soleil de la saison nouvelle. Cette petite plante aime les endroits humides ; on la découvre, formant de vastes tapis lumineux, près des ruisseaux et des rivières, dans les prairies et dans les bois. Cette prédilection la rattache à la symbolique des eaux et des rythmes saisonniers, et signale ainsi son ambivalence : mort, puis renaissance. C’est aussi cette attirance pour l’eau ainsi que ses feuilles longues et étroites comme des rubans qui lui ont valu son nom ; en effet, « jonquille » vient de « jonc », les deux plantes poussant dans les mêmes lieux et se ressemblent un peu. La vraie Jonquille est odorante, comme l’indique son nom scientifique Narcissus odoratus (on l’appelle aussi Campernelle) ; lorsqu’elle s’épanouit en grand nombre, elle embaume la campagne d’un parfum suave et pénétrant.Il existe une autre espèce, moins grande, que l’on appelle Petite Jonquille (Narcissus jonquilla). Elle ressemble beaucoup à la précédente, mais ses feuilles sont plus fines et son parfum, très entêtant, est proche de celui e la fleur d’oranger.

Publié dans ARTICLES DIVERS

Partager cet article
Repost0

A MEDITER

Publié le par Dominique CURCIO

L'histoire est à peine croyable et, pourtant, elle est authentique. Elle s'est produite dans une société d'édition new-yorkaise, il y a quelques temps. Cette histoire, c'est celle de George Turklebaum, 51 ans, employé dans son entreprise comme correcteur depuis 30 ans.


Qu'est-il donc arrivé à l'ami George ? Il est tout simplement resté assis devant son ordinateur... mort d'une crise cardiaque pendant 5 jours, sans qu'aucun de ses 23 voisins de bureau ne s'en aperçoive. C'est finalement une femme de ménage qui a découvert le drame, surprise de voir Mister Turklebaum travailler un samedi matin.

Pour sa défense, son manager Elliot Wachiaski ne put trouver qu'une explication :

- George était toujours le premier arrivé et le dernier parti, en permanence absorbé par sa tâche et d'un naturel solitaire. Il est donc logique que personne n'ait trouvé anormal de le voir silencieux et dans la même position pendant tout ce temps...

Ironie du sort, George était en train de corriger les épreuves d'un livre médical lorsque son coeur le lâcha.

La morale de cette histoire ?

A vous de choisir parmi les deux suivantes :


1) Le monde de l'entreprise ne serait-il pas parfois en train de devenir inhumain ?
2) Ne travaillez pas trop dur. Personne ne s'en aperçoit de toute façon !

Publié dans INSOLITE

Partager cet article
Repost0

TELEPHONE PORTABLE

Publié le par NC

Le dernier refuge contre les téléphones portables : les cabines téléphoniques.

Publié dans PROVERBE DU JOUR

Partager cet article
Repost0

BEBE CHANTEUSE

Publié le par Dominique CURCIO

Charme de l'enfance ... bébé chanteur ... Cliquez sur cette image pour entendre cette future star.

 

 

 

Publié dans COUP DE COEUR

Partager cet article
Repost0

LE MIEL

Publié le par Victor Hugo

 

La vie est une fleur. L'amour en est le miel

Publié dans PROVERBE DU JOUR

Partager cet article
Repost0

POESIE

Publié le par Benoit MORARD (15 à 19 ans)

LE MIEL  



Après les orages et les pluies du printemps,
Alors que le Soleil, empereur des Astres,
S’élève toujours plus haut, frappe la Terre en déversant
Sur elle ses rayons dorées tel des flots de larmes.

La Nuit passe sa plus belle robe, étincelante.
Une odeur de foin flotte dans l’atmosphère,
Un arôme s’imprègne dans notre bouche, un arôme de menthe.
Et nous regardons avec fascination la sphère.

Mais parfois, à notre plus grand malheur, la pluie survient,
Et la terre asséchée aspire l’eau du ciel.
Et une odeur paisible monte parmis les siens.
Et les abeilles œuvrent pour former le miel.

 

 Benoît MORARD

Publié dans COUP DE COEUR

Partager cet article
Repost0

ABEILLES OU GUEPES ?

Publié le par Dominique CURCIO

Abeille domestique

L’abeille domestique est souvent confondue, à tord, avec sa cousine la guêpe.

La guêpe est effilée et sa couleur tend vers le jaune. L’abeille, plus trapue, est de couleur brune à noire. Mais c’est surtout leur régime alimentaire qui les différencie.

L’abeille est exclusivement végétarienne, seuls le nectar et le pollen produits par les fleurs l’intéressant.

La Guêpe

La guêpe est franchement carnivore, elle se nourrit de larves et d’insectes et elle n’hésite pas à venir se battre à notre table, pour emporter un petit bout de viande.

L’abeille est de nature défensive, elle ne pique que lorsqu’elle doit

protéger son nid. Elle meurt après avoir piqué.

 

La guêpe est beaucoup plus agressive, elle utilise ses mâchoires et son dard pour attraper et tuer ses proies. Elle peut piquer plusieurs fois.

Publié dans ARTICLES DIVERS

Partager cet article
Repost0

SENTEURS

Publié le par WALT WHITMAN

 

Le parfum subiste toujours au creux

de la main qui offre la rose

Publié dans PROVERBE DU JOUR

Partager cet article
Repost0

LE NEZ , UN METIER, UN ART

Publié le par NC

LE PARFUMEUR


 

 

Profession peu connue mais primordiale, le "Nez", ou parfumeur, invente des parfums. Son travail est peu scientifique. Il s'entoure de matières premières, d'une balance de précision et à force de dosage, de tâtonnements, arrive petit à petit à créer un bon parfum. Il est à la fois un artiste et un technicien et son nez lui est plus utile que toutes les machines modernes. Un "nez" peut avoir en mémoire et reconnaître 3000 odeurs différentes. Devant son "orgue", (un laboratoire miniature) il compose ses formules et les sent sur de petites mouillettes de papier imprégnées de parfum. Il travaille ses compositions pendant des mois, parfois des années jusqu'à ce qu'il trouve l'accord définitif. Son but est de créer une harmonie de senteurs comme l'on crée une harmonie de couleurs ou un thème musical.

On compte environ mille parfumeurs dans le monde et moins d'une cinquantaine d'entre-eux sont des Nez, c'est à dire des parfumeurs dont la créativité et l'originalité sont telles qu'ils sont capables de créer de vraies tendances. Chaque usine s'attache le service d'un, deux ou trois parfumeurs. Grasse en est l'école principale et il n'est de Nez qui ne soit natif de Grasse ou bien passé par la parfumerie grassoise.

 

Publié dans ARTICLES DIVERS

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 > >>