Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LA FIDELITE

Publié le par KEVIN COSTNER

Pourquoi les gens attendent-ils tous d'une vedette qu'elle préfère l'inconstance à la fidélité et les soirées au champagne à un week-end en famille ?

KEVIN COSTNER

Publié dans PROVERBE DU JOUR

Partager cet article
Repost0

LE CURIEUX DE CONQUES

Publié le par NC

Image hébérgée par hiboox.com

A curieux, curieux et demi

Tu vois la vie, moi je la vis.

Publié dans PROVERBE DU JOUR

Partager cet article
Repost0

VAGUE D'ABONDONS DE CHATS A LYON

Publié le par Dominique CURCIO

Image hébérgée par hiboox.com

La SPA de Lyon, ville proche de l'Ain, le département le plus touché par le virus H5N1, est conforntée à une vague d'abandons de chats depuis la confirmation d'un cas de grippe aviaire sur un chat mort en Allemagne. Les gens sont tellement paniqués qu'ils font n'importe quoi et on ne sait pas où ça va s'arrêter. La SPA fait le maximum pour appeler les gens au calme et leur faire comprendre qu'il n'y a aucun risque, mais certaines propriétaires d'animaux continuent à s'affoler, surtout ceux qui sont obligés de confinés leurs chats et qui deviennent agressifs.

Le Ministère de l'agriculture précise qu'il ne faut pas s'installer dans la panique, aucune contamination humaine liée à des carnivores domestiques, dont les chats n'a été rapportée à ce jour, même dans les zones très infectées par la grippe du poulet.Le risque d'infection de l'homme à partir du chat peut-être considéré comme nul à négligeable. La possibilité que le chat puisse transmettre le virus tout en restant en bonne santé n'a pu être scientifiquement démontrée, pas plus que les matous n'ont pu être mis en cause dans la transmission du virus H5N1 à l'homme. Les contaminations humaines observées en Asie depuis deux ans sont essentiellement liées à une cohabitation étroite avec les oiseaux domestiques atteints par la grippe du poulet. 

Je pense qu'il est de la responsabilité du gouvernement de na pas laisser s'installer la panique autant au sein de la population que chez les élus locaux. Il faut prévenir la population des risques encourus mais aussi ne pas laisser faire tout et n'importe quoi sous pretexte du principe de précaution. N'est-ce pas juste un pretexte pour éliminer les chats errants ?

Publié dans ARTICLES DIVERS

Partager cet article
Repost0

LES PERLES DU BACCALAUREAT

Publié le par Dominique CURCIO

 Le stress des examens amène parfois nos chères enfants à écrire les pires horreurs sur leurs copies. Pour preuve, ce festival de mauvaises réponses absolument édifiant, mais tellement drôle !

 HISTOIRE

L'armistice est une guerre qui se finit tous les ans le 11 novembre.

Quand les paysans avaient payé leurs impôts, ça leur faisait un gros trou aux bourses.

Les Egyptiens transformaient les morts en momies pour les garder vivants.


Les dolmens étaient des espèces d'abribus postés tous les 100 mètres.

La drôle de guerre, cependant, n'a fait rire personne.

Les Allemands nous ont attaqués en traversant les Pyrénées à Grenoble.

Au cirque des Romains, les radiateurs mangeaient des lions pour faire rire les gens.

Le successeur de Lenine fut Stallone.

Les indiens ont refusés la colonisation, et ont eu pour chef Ghandi, Géronimo et Sitting-Bull.

Les Egyptiens écrivaient sur des papiers russes.

C'est Monsieur Champion qui a inventé l'écriture, avec les hieroglyphes.

Lady (l''édit, ndlr) de Nantes a couché avec Louis XIV.

GEOGRAPHIE

La Chine est le pays le plus peuplé avec 1 milliard d'habitant au kilomètre carré.

Le Vietnam est la capitale du Liban.

On voit qu'un pays est riche ou pauvre à son BNP.

La Belgique est un petit pays réputé pour ses chocolats et sa neutralité et son accent sympathique.

Le Cuba cultive le cigare.

Les Chinois à l'Ouest sont des mongols.

PVD : Pays en Voie de Disparition

La Bretagne possede des gissements de plutonium.

L'Ile de France possède une flotte impressionnante.

SCIENCES

Grâce à la structure de son œil, un aigle est capable de lire un journal à 1400 mètres.

Pour faire des œufs, la poule doit être fermentée par un coq.

L'ozone est un gaz toxique et nocif en même temps.

La finesse de la taille est un des pouvoirs chez la femme.

On s'est rendu compte que si on continuait à perdre des arbres on finirait par ne plus en avoir.

Les conséquences sont la mort des végétaux qui ne pourront pas survivre.

L'enfant ne va pas réagir dans le sens où il ne va pas à son tour fesser l'adulte.

Les ultraviolets grâce à l'atmosphère et certains polluants se transforment en ozone et l'ozone retient ces derniers.

Quoiqu'il en soit, la réaction est inversément identique.

Tim Making Study NotesCULTURE GENERALE

Les peintres les plus célèbres sont Mickey l'Ange et le Homard de Vinci.

Les Américains vont souvent à la messe car les protestants sont souvent catholiques.

Le CM2 fait partie de l'ère primaire.

Le bébé est relié à sa mère par le cordon lombrical.

Le mercredi est un jour de congé en souvenir des enfants morts pour l'école.

Le caviar pousse dans des poissons très chers.

L'âge de pierre a commencé avec l'invention du bronze.

Une tonne pèse au moins 100 kilos surtout si elle est lourde.

Publié dans INSOLITE

Partager cet article
Repost0

RIRE DE MOURIR OU MOURIR DE RIRE !

Publié le par Jacques PREVERT

 

 

Publié dans PROVERBE DU JOUR

Partager cet article
Repost0

LA MANTE RELIGIEUSE

Publié le par Dominique CURCIO

Au hit-parade des espèces carnassières du monde des insectes, l’incroyable mante religieuse détient la première place. Cet insecte semble cristalliser tout ce que les combats entre victimes et bourreaux peuvent avoir de terrifiants. Bardée de piques et de crochets, la mante religieuse est la terreur du monde invisible.

La mante religieuse : une prédatrice

Parfaitement immobile dans les herbes, les pattes antérieures levées vers le ciel, la mante religieuse semble prier. C’est une apparence trompeuse. Elle est en réalité à l’affût. Ses pattes antérieures ou « pattes ravisseuses » peuvent se déplier en une fraction de seconde pour s’abattre sur la malheureuse victime

Les pattes antérieures sont équipées de piques et de crochets qui les transforment en de redoutables armes offensives.Le crochet qui prolonge les pattes se plante comme un harpon dans le corps de la proie.La mante religieuse achève ses proies en les saisissant à la nuque. Puis, elle les met en pièces et les mange goulûment. Elle se nourrit exclusivement de proies vivantes : papillons, criquets, sauterelles …

Dissimulée par une feuille ou une branche, la mante religieuse patiente, aidée par une vision binoculaire très performante. Cette vision lui permet d’évaluer les distances avec précision. De plus, sa tête très mobile peut se tourner dans toutes les directions.Elle commence son festin sans attendre la mort de la proie. Les mantes ne chassent pas exclusivement quand elles ont faim. Chez elles, la prédation est un réflexe.Elle est passée reine dans le camouflage. A tel point que ses proies lui marchent parfois dessus sans même la voir.

Portrait de la mante religieuse

Verte ou brune, elle se caractérise par une tête triangulaire, un prothorax démesuré et de robustes pattes antérieures.Une mante religieuse femelle peut mesurer jusqu’à 8 cm de long ce qui énorme pour un insecte.Malgré la grande taille des ailes, la femelle ne vole pas car elle est trop lourde. Seul le mâle, beaucoup plus petit, en est capable.Une mante religieuse femelle vit environ un an.

La mante religieuse vit dans les régions du sud de l’Europe. Mais, on peut en trouver au sud de Paris et très rarement en Belgique.Son nom scientifique est Mantis religiosa. Elle fait partie de l’ordre des dictyoptères et de la famille des mantidés.

La reproduction de la mante religieuse

La femelle a la mauvaise habitude de dévorer le mâle après ou pendant l’accouplement. Cependant, ces derniers sont très attentifs et arrivent souvent à échapper au pire. Si la femelle essaye de dévorer son partenaire, ce n’est pas par sadisme. Elle a besoin d’un gros apport protéique avant la ponte. Ce casse-croûte est donc le bienvenu.

La femelle est ovipare. Elle abrite ses œufs dans un nid appelé oothèque. Au moment de la ponte, elle émet une substance visqueuse qu’elle bat au fur et à mesure afin de la faire mousser. Les oeufs sont déposés dans cette mousse qui va durcir.Le nid résiste ainsi à toutes les intempéries.A l’intérieur, la température reste constante jusqu’à l’éclosion.

Une mante religieuse en parfait mimétisme avec son environnement Au bout d’environ 15 mois, des milliers de larves en sortent aussitôt mangées par les fourmis et les lézards. Seules quelques larves réussiront à échapper à leurs prédateurs.Chez les mantes, la métamorphose est incomplète. Les immatures ressemblent aux adultes mais sans ailes, ni organes reproducteurs. Les ailes croissent graduellement à partir de bourgeons (moignons) externes.Après une série de mues, la mue imaginale donne un adulte ailé. Les larves sont déjà des prédatrices

La mante feuille

Dans les régions tropicales, les insectes atteignent des dimensions.Pour surprendre ses proies et échapper à ses prédateurs, cette mante se « mimétisme » en feuille.C’est une experte du camouflage. Elle présente un élargissement en forme de feuille des fémurs médians et postérieurs.Cette mante est carnivore et se repaît de lézards et d’oisillons plus imposantes. La mante feuille ( Choerododis rhombicollis) mesure 20 cm de long.

 

Publié dans ARTICLES DIVERS

Partager cet article
Repost0

FEMME AU POUVOIR CHANCE POUR LA PAIX

Publié le par Dominique CURCIO

Image hébérgée par hiboox.com  

Nouvelle tendance "lourde" en 2005, l'arrivée des femmes aux plus hautes fonctions du pouvoir, le thème 2006 est donc centré sur cette nouvelle donne qui est très probablement la planche de salut de l'humanité. Voici donc le thème 2006 que vous attendiez toutes et tous !

 " Femmes au pouvoir, c'est une chance pour la Paix "

Ce thème reconnaît la capacité des femmes à mieux réfléchir à la valeur de la vie et de l'humain avant de prendre une décision.

 

 

 

 

 


 

 Comme c'est la journée de la femme aujourd'hui, je vais vous laisser sur cet article et ces gags, car moi je vais prendre un peu de bon temps ... Désolée Messieurs, mais il faut bien que j'en profite un peu. 

 

 

 


 

 

 

 

Publié dans ARTICLES DIVERS

Partager cet article
Repost0

LA CHANCE

Publié le par Paulo COELHO

Image hébérgée par hiboox.com

 

Une quête commence toujours par la Chance du Débutant. Et s'achève toujours par l'Epreuve du Conquérant.

Publié dans PROVERBE DU JOUR

Partager cet article
Repost0

TROIS PETITES VIEILLES SUR UN BANC

Publié le par Jean RAY (CONTES DE SORCIERES ET D'OGRESSES)

Pour ce conte, âmes sensibles s'abstenir ....

Monsieur Tim Merrywater ne pouvait se souvenir en quelle journée les trois petites vieilles étaient venues s'installer sur le banc, en face de maison. Il habitait Golden square, ou du moins une enclave de ce minable jardin public, d'où il avait vue sur un bout de pelouse, un tronçon de haie vive et un banc.

"Il me semble qu'elles sont là depuis toujours" se dit-il un matin après avoir fait sa barbe et en s'apprêtant à savourer son chocolat et ses tartines grillées. Au fait, elles n'y étaient assises qu'après la méridienne, mais jamais il ne les avait vues arriver, ni même partir. Aux premières ombres du crépuscule, le banc était vide.

"Il est vrai, se dit Merrywater, qu'à midi sonnant je prends mon lunch dans Beak Street, et que je m'attarde à converser avec le patron du grill-room, qui est un homme de commerce agréable. Le soir... euh... euh... je ne sais pas ... d'ailleurs, je ne suis pas installé à demeure devant la fenêtre, et puis... cela n'a aucune importance."

En ce disant, il faisait un accroc à la vérité et ne l'ignorait pas, car la sempiternelle présence des trois petites vieilles faisait naître en lui une obscure inquiétude.

"Quand il pleut à verse, sont-elles là ?" s'était-il souvent demandé, pour reconnaître ensuite, avec un malaise évident, qu'il n'avait jamais essayé de s'en rendre compte.

"Quand le baromètre descendra en vitesse vers pluie et grand vent, je ne tarderai pas à le savoir !"

Mais, lorsque le temps était revenu au beau fixe, il s'écriait avec colère, sinon avec un peu de désespoir :

"Hier il a plu à torrents, le vent enlevait des tuiles aux toits et je n'ai pas pensé à regarder si elles étaient là... C'est... c'est à ne pas croire !"

Il lui arrivait de déposer sa pipe ou son livre pour les espionner derrière les rideaux et il avait fini par leur donner un nom qui, selon lui, seyait à chacune de leurs personnes : tête de couleuvre, à la cause de la tête étirée en longueur et de la peau visiblement squameuse de la première ; Pleine Lune, en raison du large visage lunaire et du ventre ballonné de sa voisine ; quant à la dernière... brr... il avait frémi en l'appelant la Larve. M.Merrywater était un bon gros célibataire, du bel âge mûr, qui vivait doucement sa vie, installé à la longueur d'une demi-journée en face de son home, troublait sa quiétude et son humeur.

"Je ne veux plus les voir !" finit-il par gronder, et il se retira dans une chambre de sa demeure, donnant sur une courette intérieure. Il la trouva froide et maussade et, quelques minutes après, il était de retour dans son living-room, planté derrière les rideaux et les yeux fixés sur les trois petites vieilles sur le banc.

"Je pourrai bien les tuer" se dit-il un jour. Et le soir, même, comme le sommeil se dérobait, il se complut à commettre un triple meurtre en imagination : il tranchait la tête de couleuvre ; Il plongeait un long couteau dans le ventre de la femme lunaire ; Et, à grand coups de marteau, il écrasait la Larve. Ce rouge projet le réjouit au poin qu'il s'endormit en riant. Le lendemain, il reprit sa place derrière les rideaux, la tête encore pleine de pensées  vengeresses, quand soudain, un frisson d'épouvante le secoua : les trois vieilles tenaient leurs yeux braqués sur la fenêtre, leurs regards perçant la guipure les rideaux et s'emparant des siens. Trois paires de yeux noirs comme des disques de jais et terriblement immobiles. Une cloche conventuelle sonnait dans le soir, quand Merrywater se détourna du banc vide, d'où il n'avait pas vu disparaître les petites vieilles. Ses membres étaient lourds, et il dut faire un effort pour les mettre en mouvement. Il se rendit à peinte compte que, pendant des heures, il était resté figé sur place, les yeux rivés aux terribles yeux noirs de vieilles. L'emprise des regards noirs se répéta-t-elle ? Qui le saura jamais ? Un soir, entre chien et loup- les premiers réverbères s'allumaient au fond de Golden square - Merrywater vit, pour la première fois, les trois vieilles se lever et quitter le banc.

Il poussa un grand soupir, se couvrit la tête de son désuet chapeau-montant et prit la porte. Les vieilles s'éloignairent d'une lente démarche oscillante ; elles quittèrent le square par Brewer street et s'engagèrent dans le dédale de rues, de ruelles et de venelles du Quadrant. M.Merrywater les suivait, mû par une force obscure qui le poussait aux épaules et à laquelle il ne songeait guère à s'opposer. Elle entrèrent enfin dans une cour remplie de formes vagues, franchirent un portail qui bâillait dans l'ombre et montèrent les marches d'un escalier de pierre, Merrywater toujours dans leur sillage. Celui-ci se vit soudain au milieu d'une grande chambre nue qu'éclairait la leur rouge du soleil couchant. Là, pivotant comme de hideuses poupées mécaniques, les trois vieilles se retournèrent et fondirent sur lui comme des oiseaux de proie.

Tête de couleuvre lui ouvrit la gorge d'un coup de hache.

Pleine Lune lui enfonça un couteau à double tranchant dans le ventre.

La Larve se mit furieusement à lui briser les os avec gros marteau de carrier.

Puis, dans une pièce voisine, dallée de granit bleu, elles découpèrent habilement le cadavre, prélevant les quartiers de chair et incinérant les débrits dans un énorme fourneau de brique et de tôle, leurs yeux de jais luisant de convoitise et la bave leur moussant aux lèvres. Huit jours plus tard, les trois petites vieilles s'installèrent sur un banc de Red Lion square, en face des fenêtres de l'appartement occupé par M.Edouard Doublechin, un célibataire entre deux âges, gros, bien portant et d'humeur fort casanière...

Publié dans CONTES DIVERS

Partager cet article
Repost0

LA ROSE

Publié le par Xavier FORNERET

 

Emmanuel GARANT

La Jeune fille est une rose que les années effeuillent

Publié dans PROVERBE DU JOUR

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 > >>