Du bonheur le jour de la Chandeleur, pour qui mange des crêpes une pièce d’or dans les doigts

Publié le par Domi Sorcière d'Arcane

Du bonheur le jour de la Chandeleur, pour qui mange des crêpes une pièce d’or dans les doigts

 

Au début du XXe siècle, une superstition voit le jour. À la Chandeleur, il faut absolument faire sauter la première crêpe dans la poêle avec la main droite tout en tenant un louis d’or dans la main gauche. « Du bonheur, aujourd'hui, jour de la Chandeleur, pour qui mange des crêpes une pièce d’or dans les doigts », rédigeait Rosine, chroniqueuse au Figaro en 1923. La pièce était alors roulée dans la galette et placée dans une armoire pendant une année. Après cette longue période, on récupérait la pièce que l’on donnait ensuite à une personne démunie. Si le rite était respecté, la famille connaîtrait une longue prospérité. Plus tard, une simple pièce dans la main au moment de sauter la crêpe suffisait à entrevoir des richesses à venir. Aujourd'hui la pièce a disparu mais le rituel de faire sauter les crêpes est toujours présent dans les cuisines. Si elle tombe, vous connaissez la règle, c’est le gage !

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E
Oui mais bon... Avec un Krugerrand cela fonctionne aussi? J'aurais pu en emprunter un chez mon oncle :D
Répondre
D
C'est de l'or pourquoi pas il faut toujours essayer ;-) bisous
M
Les bonne crêpes bretonne j'adore bon dimanche.
Répondre
D
bonne journée j'ai répondu à ces commentaires mais il ne se sont plus affichés va savoir bisous
K
Je mange les crêpes mais ne les fais pas sauter !!<br /> Bisous Arcane/Domi
Répondre
D
je ne sais pas pourquoi mes réponses commentaires ne s'affichent plus bisous
D
Même pas fait de crêpes ...<br /> Je n'y crois plus, à ces dictons !<br /> Bon week end, ma domi<br /> Bisoux.
Répondre
D
Je croyais avoir répondu à tout mes mails mais je n'ai plus aucune réponse ce qui m'étonne bisous et bonne journée